Press "Enter" to skip to content

Chine. Une nouvelle crise économique émerge en Chine, proche de l’éclatement de la bulle immobilière

ACTUALITÉ > Chine

Depuis que la Chine a assoupli sa politique « Zéro Covid », la propagation des infections s’est aggravée et de nouveaux problèmes sont apparus dans l’économie. Ainsi, une nouvelle crise apparaît, laissant entrevoir l’émergence de l’éclatement de la bulle immobilière.

Les prix de l’immobilier en Chine sont en chute libre

Li Lingjie, qui détient un compte sur Weibo - le réseau social n°1 en Chine - comptant 3 millions d’abonnés, a récemment fait réévaluer par sa banque une chambre qu’il avait achetée à crédit à Shenzhen, dans le Guangdong. Il a posté que la banque lui a finalement demandé de payer la différence prévue au contrat de crédit, car la valeur de la propriété avait chuté, ainsi il a dû payer à la banque 500 000 yuans (environ 68 000 euros).

« Puisque les prix des logements ont continué d’augmenter jusqu’à présent, personne n’a prêté attention à la clause selon laquelle si les prix des logements baissent, l’emprunteur a l’obligation de payer la différence », a également précisé M. Li.

Actuellement, les prix de l’immobilier en Chine sont en chute libre, et le message de M. Li a suscité l’inquiétude de nombreux internautes.

L’émergence des « actifs négatifs » et de l’éclatement de la bulle immobilière

Dans une interview accordée à Radio Free Asia le 28 juin, Li Zhaobo, maître de conférences à l’Université chinoise de Hong Kong, avait déclaré : « Le cas de Li Lingjie est un cas typique d’actifs négatifs. Si la baisse des prix de l’immobilier est supérieure au montant du prêt, la banque peut exiger le remboursement de la différence. Cela montre que le climat économique actuel n’est pas bon. D’autres problèmes apparaîtront progressivement à l’avenir ».

M. Command, un économiste basé en Australie, a précisé que : « Shenzhen est l’une des villes économiques la plus importante de Chine et la plus sensible aux conditions du marché. L’émergence du cas des "actifs négatifs" à Shenzhen indique cette fois que la bulle immobilière chinoise est sur le point d’éclater. Le fait que la chambre dans laquelle vous vivez actuellement soit devenue un "actif négatif" indique que la situation de l’économie chinoise est plus grave ».

Il a également souligné que « les " actifs négatifs " entraîneront une nouvelle crise de l’immobilier chinois ».

Rédacteur Yasmine Dif

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.