Press "Enter" to skip to content

Chine. Construction accélérée d’un nouveau crématorium à Pékin

ACTUALITÉ > Chine

Zeng Guang, ancien scientifique en chef du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, a estimé que le taux d’infection à Pékin pourrait avoir dépassé 80 % au 30 décembre 2022. D’autre part, le nombre spécifique de décès a été gardé secret et n’a pas été divulgué par les autorités, mais on peut en déduire que le nombre de décès est très élevé en raison de la construction d’un nouveau crématorium à Pékin.

« Ils ont commencé à construire un crématorium de fortune »

Selon des sources, le gouvernement municipal de Pékin construit à la hâte un crématorium de fortune prétextant un projet citoyen. Le crématorium devrait être achevé le 8 janvier.


Une vidéo postée par un internaute montre la construction d’un crématorium basique en cours dans le district de Mianyun, à Pékin, le 2 janvier. L’homme qui a tourné la vidéo a déclaré : « Ils ont arrêté de construire un hôpital temporaire, mais ils ont commencé à construire un crématorium de fortune. »

Lorsqu’un journaliste de The Epoch Times a contacté le Bureau des affaires civiles du district de Mianyun, ce dernier a répondu : « Je ne connais pas les éléments spécifiques en détail, car ils sont gérés par la société de services funéraires, mais ils sont effectivement en train de réquisitionner un four crématoire ».

Certaines familles recourent la mise en terre du corps sans cercueil

Dans une interview accordée à Sound of Hope le 2 janvier, Zhang, un habitant de Pékin, a déclaré : « Actuellement, à Pékin, les gens doivent attendre plus d’un mois et demi entre le moment où ils meurent et celui où ils sont incinérés. Toutes les installations d’isolement temporaire de Pékin sont devenues des morgues ».

Selon des informations révélées par des internautes, certains crématoriums de Shanghai doivent attendre jusqu’à la fin du mois de février avant de procéder à la crémation, et s’ils veulent obtenir une dérogation pour accélérer l’incinération, ils doivent payer un supplément de 20 000 yuans, environ 2 700 euros. Pour une inhumation, le prix d’un cercueil atteint jusqu’à 20 000 yuans. Le prix est trop élevé pour de nombreuses familles à faible revenu, et certaines n’ont pas d’autre choix que la mise en terre du corps sans cercueil.

Rédacteur Yasmine Dif

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.