Press "Enter" to skip to content

Opinion. Quelques astuces pour rester positif durant cette période de Covid

TENDANCE > Opinion

La Covid a créé un vent de panique sur la planète, provoquant des peurs irrationnelles qui entraînent des clivages, des pertes d’emploi, des deuils. Ce sont deux années durant lesquelles il a fallu gérer le stress et la déprime, voire la révolte. Il est temps de sortir la tête de ce marasme, de devenir et de rester positif car la Covid s’installe définitivement.

Voici quelques astuces provenant de personnes qui refusent de vivre dans la peur, à laquelle elles préfèrent la bienveillance et la joie.

Ne plus regarder les informations qui tournent en boucle autour de la Covid. Choisir des groupes sur les réseaux sociaux qui sont porteurs, qui font rire et essayer de les rencontrer en personne afin de créer son propre réseau.

Quelques astuces pour rester positif durant cette période de Covid
Se retrouver entre amis, créer de nouvelles amitiés, partager de bons moments est important pour être heureux. (Image : vivienviv0 / Pixabay)

Pour rester positif, créer et entretenir des liens

Inviter chez soi des personnes qui partagent les mêmes idées pour éviter les conflits, pouvoir parler d’autres choses et retrouver une ambiance d’avant la covid. Cela ne doit pas empêcher de voir ceux qui ne pensent pas comme soi. Dans ce cas, l’organisation est dirigée vers des activités communes qui entraînent la discussion sur l’activité.

Consommer local, aller vers les gens, leur parler, les écouter, créer des liens et trouver des solutions. Le dicton le dit bien, « on est plus intelligent à plusieurs ».

Soutenir les petits commerçants et les restaurateurs. Certains restaurateurs ouvrent leur porte aux antipass, c’est un gros risque qu’ils prennent. C’est une chance pour les non-vaccinés de pouvoir profiter de se retrouver autour d’un bon repas.

Quelques astuces pour rester positif durant cette période de Covid
S’imprégner de la nature ressource et apporte de la sérénité. (Image : Hans Benn / Pixabay)

Se ressourcer dans la nature pour rester positif et serein

Se connecter à la nature, respirer l’air frais, chercher la beauté, des lieux inspirants. Sortir autant que possible de la ville ou du moins, se promener dans un parc ou au bord de l’eau. En s’imprégnant de la nature, des plantes et des animaux, en écoutant les bruits de la nature et les rires des enfants, le stress se libère, la sérénité revient ainsi que la joie de vivre sur une si belle planète.

Faire du sport en plein air permet de se retrouver sans risques. L’activité physique régulière est importante pour conserver la santé et produit l’endorphine, précurseur du bonheur. Outre la course à pied et la marche nordique, le patin sur glace ou à roulette, plusieurs villes ont installé des parcours de santé, des stations de fitness ou des terrains de basket en extérieur.

Les plus courageux peuvent se baigner dans l’eau froide ou du moins y tremper les pieds. Le froid stimule la circulation sanguine, les muscles, l’adrénaline qui booste le moral. Les défenses immunitaires sont améliorées. Par contre, il convient d’être prudent car se baigner dans le froid sans préparation peut entraîner une crise cardiaque.

Quelques astuces pour rester positif durant cette période de Covid
Le bonheur, c’est se contenter de ce que l’on a et prendre soin de ceux qu’on aime. (Image : NGUYEN TIEN / Pixabay)

Rester positif malgré les agressions et les restrictions

Certains ont la peur d’être contaminés et de mourir et souhaitent pouvoir vivre comme avant la Covid. Ils peuvent agresser les personnes non vaccinées, qui elles, réagissent aussi, ne se sentant pas respectées. Elles ont peur des effets secondaires du vaccin, refusent son élaboration à partir de cellules fœtales et considèrent que le manque de transparence et de dialogue pour ne pas dire de censure ressemble beaucoup à une dictature imposée par un contrat social : le pass. Qui a raison, qui a tort, l’avenir le dira.

En attendant, cette situation crée des conflits au sein de la famille, entre les amis, au travail et même entre les gens dans la rue. Il est facile de se faire agresser. Pour rester positif, le premier point est de comprendre que ces « agressions » ne sont pas dirigées contre soi, en tant que personne. C’est un mode de défense archaïque provoqué par la peur. La peur stresse et empêche de penser rationnellement.

Les astuces citées plus haut permettent d’atténuer le stress. Évacuer ces paroles blessantes est aussi important pour pouvoir analyser rationnellement ce vécu, ce qui permettra, la prochaine fois, de prendre plus de recul et d’être moins blessé. Écrire ce vécu, ce ressenti permet ce travail. Le dessin, la danse, la chanson sont aussi des portes de sortie.

Cette période impose un certain isolement. C’est l’occasion de prendre conscience de son soi intérieur, de redéfinir son choix de vie en fonction de ses désirs, de ses besoins et d’arrêter de faire les choses pour satisfaire les autres en oubliant de nourrir son cœur.

C’est aussi l’occasion de se défaire de tout ce qui est inutile, autant les biens matériels, que les conceptions, les relations toxiques pour vivre sa vie selon ses propres priorités. Cela ne veut pas dire être égoïste mais être authentique.

Aller vers les autres avec un cœur sans attente, des oreilles pour écouter, apporter un réconfort est très enrichissant et apporte de la joie. Cependant, donner, c’est offrir sans attendre un retour. Donner, c’est parfois juste prêter son oreille compatissante mais donner, ce n’est pas faire à la place de l’autre, décider à la place de l’autre. Accepter que l’autre vive quelque chose de difficile et différent de sa propre vision des choses, c’est aussi l’aimer et le respecter.

Quelques astuces pour rester positif durant cette période de Covid
Les fêtes de Noël et de Nouvel An doivent être des moments de joie et de partage. (Image : Jason Goh / Pixabay)

Passer des fêtes de fin d’année dans la bonne humeur

Cette année, encore plus que les autres, pour beaucoup, la peur des conflits gâche la joie de se retrouver. En premier lieu, avertir tout le monde que ce n’est pas le jour de parler de la Covid. Cela n’empêche pas vraiment un certain malaise. Proposer des activités communes pour créer une atmosphère plus détendue peut être une idée. Par exemple, finir les décorations ensemble. Comme la musique adoucit les mœurs, pourquoi ne pas proposer de chanter les chants de noël ensemble? Regarder un joli film ou sortir voir les illuminations en ville sont d’autres pistes. L’idée est de faire des choses ensemble car l’action commune réunit les convives.

Quant à ceux qui refusent catégoriquement de recevoir un membre de sa famille non vacciné, il n’y a pas grand chose à faire. Les exclus peuvent se retrouver entre eux, lancer un appel sur les réseaux sociaux « je suis seul(e) à Noël parce que je ne suis pas vacciné(e). Qui est dans le même cas et souhaite passer Noël avec moi ? » Ayant lancé cet appel, il y a de fortes chances de passer un super Noël avec des gens merveilleux.

Quoi qu’il arrive, rester positif et sans jugement influence positivement autant son moral que son entourage.

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.