Press "Enter" to skip to content

Culture. Le ravissant domaine du château de Villandry : un site inspirant aux jardins traditionnels remarquables

TENDANCE > Culture

Situé dans le département d’Indre et Loire, le ravissant domaine du château de Villandry est à n’en pas douter un lieu hors du commun. Classé monument historique en 1934, le site est principalement connu pour ses jardins d’une particulière splendeur.

Le château de Villandry et sa cour

Le célèbre château de Villandry est le dernier château construit dans le Val de Loire pendant la Renaissance. À l’instar des autres prestigieuses résidences de cette époque, l’édifice, léger et élégant, se différencie nettement des anciennes demeures féodales fortifiées. L’actuel château de Villandry est d’ailleurs édifié à la place d’un ancien château-fort par Jean le Breton, alors ministre des Finances de François 1er. Malgré tout, Jean le Breton conserve l’ancien donjon, témoin le 4 juillet 1189 d’une entrevue mémorable, durant laquelle le roi d’Angleterre Henri II Plantagenêt reconnait sa défaite devant le roi de France, Philippe-Auguste.

Le ministre royal met au service du château de Villandry son importante expérience en matière d’architecture, acquise à la suite de nombreux chantiers, comme celui de Chambord, qu’il a dirigé et surveillé durant de longues années. Associés au vieux donjon, trois corps de logis entourent une cour d’honneur qui bénéficie d’un magnifique panorama sur la vallée où coulent le Cher et la Loire. Toitures d’ardoises, galeries à arcades, fenêtres à meneaux environnées de pilastres habilement décorées, hautes lucarnes au gâble sculpté, constituent le cadre de cette cour d’honneur qui arbore en son centre une imposante vasque en pierre de 800 kilos et de 1,30 mètre de haut, venue remplacer la vasque historique qui s’était fendue en deux après environ cent années d’existence.

Le ravissant domaine du château de Villandry : un site inspirant aux jardins traditionnels remarquables
Aperçu de l’une des façades de la cour intérieure du château de Villandry, et de l’ancienne vasque. (Image : wikimedia / Popolon / CC BY-SA 3.0)

Des jardins traditionnels appréciés des visiteurs

Le domaine du château de Villandry est principalement connu pour la beauté de ses jardins qui ne laissent personne indifférent. Pourtant, avant l’arrivée de Joachim Carvallo et de sa femme Ann Coleman en 1906, les jardins que l’on connait aujourd’hui n’existaient pas encore : en effet, ceux d’origine avaient été remplacés par des jardins à la française au XVIIIe siècle, puis par un parc à l’anglaise au XIXe siècle. Passionné de patrimoine historique, Joachim Carvallo engagera des travaux colossaux pour rendre au domaine du château de Villandry son style Renaissance, même si, au final, on peut compter quelques exceptions, comme le jardin des Simples, reflet du Moyen-Âge, ou encore le jardin d’Eau, d’un style plus classique.

Les jardins de Villandry sont répartis sur quatre terrasses différentes, qui s’élèvent progressivement : on retrouve sur la première terrasse le jardin Potager, sur la deuxième terrasse le jardin d’Ornement, le Labyrinthe et le jardin des Simples, sur la troisième le jardin d’Eau, et enfin sur la quatrième le jardin du Soleil.

Le jardin Potager, œuvre majeure du château de Villandry

Le jardin Potager de Villandry est assurément l’un des plus beaux endroits du domaine. D’un style purement Renaissance, il se compose de neuf carrés de taille identique mais à motifs géométriques variables. Une équipe d’une dizaine de jardiniers cultivent ici sans pesticides quarante espèces de légumes, choisis selon des critères bien spécifiques. Même si les légumes finissent par être récoltés et donnés aux visiteurs, le potager est d’abord une œuvre décorative. Les jardiniers portent ainsi une attention toute particulière aux associations de formes et de couleurs entre les légumes, afin d’obtenir un tableau végétal dense et compact. Deux fois par an, les jardiniers replantent l’ensemble du potager. Au total, pas moins de 25 000 légumes et 12 000 fleurs forment ces compositions. De plus, la saisonnalité des plantations est minutieusement étudiée : toute la difficulté est pour les jardiniers de garantir la beauté des parterres jusqu’à l’hiver. A noter que le mois de septembre est l’un des meilleurs moments pour profiter des lieux, car c’est à la fin de l’été que les neufs carrés du potager sont les plus resplendissants.

Le ravissant domaine du château de Villandry : un site inspirant aux jardins traditionnels remarquables
Vue aérienne d’une partie du domaine du château de Villandry, avec les neufs carrés du Potager à droite du château. (Image : Villandry Aérien © JGillard TVIncent – Photo de presse)

Le jardin d’Ornement, le Labyrinthe et le jardin des Simples

Le jardin d’Ornement, à proximité du château, est lui-même divisé en plusieurs parties. Le salon d’Amour, d’inspiration andalouse, représente quatre aspects du sentiment amoureux (tendre, passionné, volage, tragique), au sein de quatre carrés aux motifs divers (cœurs, flammes, etc.). La deuxième partie de ce jardin arbore conjointement la croix de Malte, la croix basque et la croix du Languedoc. Enfin, le salon de musique, qui représente seulement de manière symbolique différents instruments, finit de compléter ce jardin d’Ornement. Ces différentes parcelles, constituées de buis, regroupent des fleurs telles que les myosotis et les tulipes au printemps, mais aussi des dahlias et bégonias en été et en début d’automne.

Le ravissant domaine du château de Villandry : un site inspirant aux jardins traditionnels remarquables
Vue sur le salon d’Amour du jardin d’Ornement, avec la croix basque, la croix du Languedoc et la croix de Malte en arrière-plan – Domaine du Château de Villandry. (Image : wikimedia / Guiguilacagouille / CC BY-SA 3.0)

Situé comme le jardin d’Ornement sur la deuxième terrasse, le Labyrinthe, empreint de valeurs chrétiennes, est un élément presque habituel des jardins de la Renaissance. En effet, ce labyrinthe végétal, composé de charmilles, à un sens spirituel : son parcours figurant le cheminement de la vie du promeneur, et le centre du labyrinthe figurant sa rencontre avec Dieu.

Le ravissant domaine du château de Villandry : un site inspirant aux jardins traditionnels remarquables
Domaine du château de Villandry – le Labyrinthe. (Image : château-jardins-villandry-labyrinthe – Photo de presse)

Contrairement au jardin d’Ornement et au Labyrinthe, le jardin des Simples n’est pas de style Renaissance. Jardin traditionnel du Moyen Âge, il est consacré aux herbes médicinales, condimentaires et aromatiques. Les plantes sont disposées dans des parterres circulaires, symboles d’éternité. D’autre part, les allées du jardin, qui se croisent à angles droits, dessinent des croix.

Le ravissant domaine du château de Villandry : un site inspirant aux jardins traditionnels remarquables
Domaine du château de Villandry – le jardin des Simples. (Image : Jardin des Simples© Château et jardins de Villandry – Photo de presse)

Le jardin d’Eau, un jardin à la française

Situé au sud du domaine, le jardin d’Eau invite les visiteurs à la sérénité et à la réflexion. Véritable oasis de tranquillité, il se compose d’une pièce d’eau centrale en forme de miroir, quelquefois fréquentée par d’élégants cygnes blancs, et présente également un réseau d’allées perpendiculaires symétriques, des parterres de gazons compartimentés, quatre bassins secondaires, mais aussi de charmantes allées de tilleuls. Paisible et harmonieux, il est à l’évidence un lieu idéal pour retrouver le calme.

Un premier miroir d’eau est réalisé lors de la transformation des jardins de Villandry en jardin à la française au XVIIIe siècle, mais le bassin se voit modifié lors du réagencement du parc à la mode romantique au XIXe siècle. Finalement, Joachim Carvallo finira par rétablir un miroir d’eau en s’inspirant des plans du XVIIIe siècle, privilégiant ainsi les formes régulières du style français.

Le ravissant domaine du château de Villandry : un site inspirant aux jardins traditionnels remarquables
Domaine du château de Villandry – Le jardin d’Eau. (Image : Jardin d’Eau © Château et jardins de Villandry – Photo de presse)

Le jardin du Soleil, jardin le plus récent du domaine

Réalisé en 2008, le jardin du Soleil est installé dans la seule parcelle du domaine qui n’était pas encore occupée par un jardin. Henri Carvallo, l’actuel propriétaire, a souhaité concrétiser ce jardin en s’inspirant du plan de principe de son arrière-grand-père, Joachim Carvallo. Situé sur la quatrième terrasse du château de Villandry, il est constitué de trois chambres : la chambre des Enfants, la chambre des Nuages, et la chambre du Soleil.

Le ravissant domaine du château de Villandry : un site inspirant aux jardins traditionnels remarquables
Domaine du château de Villandry – La chambre du Soleil. (Image : Jardin du Soleil © Château et jardins de Villandry – Photo de presse)

En raison de la beauté de ses jardins et de son château, le domaine du château de Villandry est sans aucun doute un lieu d’exception. Agréable et apaisant, le site saura peut-être apporter au visiteur, le temps d’une promenade, une sensation de bien-être.

Avec l’aimable collaboration du château de Villandry

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.