Press "Enter" to skip to content

Culture. Costumes traditionnels étonnants venant des quatre coins du monde

TENDANCE > Culture

Le kimono du Japon. (Image : pixabay / CC0 1.0)

Un domaine dans lequel chaque civilisation humaine s’est beaucoup investie est celui de l’habillement. Chaque culture existante ou ayant existé possède un style vestimentaire spécifique qui confère à son peuple une identité unique. Voici sept magnifiques costumes traditionnels du monde entier.

1. Le Sari

Bien que l’Inde dispose d’une variété époustouflante de tenues traditionnelles, le sari reste le plus populaire. Ce vêtement peut être porté au quotidien par les femmes, mais aussi en d’autres occasions particulières. « Ce qui distingue le " sari de fête" de celui de tous les jours, est le tissu à partir duquel il est confectionné. Le sari porté pour les occasions spéciales et les mariages est généralement en soie et brodé d’or, alors que le sari porté tous les jours est en coton ou en nylon, plus confortable à porter », selon Traveling Pari.

Le sari d'Inde. (Image: wikimedia / CC0 1.0)
Le sari d’Inde. (Image : wikimedia / CC0 1.0)

2. Le Kilt

Le kilt est le vêtement traditionnel de l’Écosse. Cette jupe, bien que portée par les personnes des deux sexes, est généralement identifiée aux hommes. Lors des cérémonies de remise des diplômes, de Noël et d’autres événements importants, les hommes écossais arborent traditionnellement le kilt. La jupe s’accompagne de plusieurs accessoires, comme des chaussettes de laine montant jusqu’aux genoux, un sac de fourrure porté autour de la taille, et un petit couteau.

Le kilt d’Écosse. (Image: pixabay / CC0 1.0)
Le kilt d’Écosse. (Image : pixabay / CC0 1.0)

3. Le Kanzu

Le kanzu est une tenue populaire des régions d’Afrique centrale et orientale. Cette robe partage des similitudes avec le thawb, une tunique arabe portée à l’origine par les personnes de la haute société, et qui est aujourd’hui portée par les personnes de toutes les couches sociales. Le Kanzu est le vêtement national de la Tanzanie et des Comores. La version ougandaise de cette robe est généralement en soie, en coton et en popeline. Les kanzus de lin sont les plus coûteux.

Le kanzu d'Afrique. (Image: Andrew Katumba via wikimedia CC BY-SA 4.0)
Le kanzu d’Afrique. (Image : Andrew Katumba wikimedia / CC BY-SA 4.0)

4. La Pollera

Cette tenue vestimentaire d’origine espagnole remonte aux XVIe et XVIIe siècles, époque à laquelle elle a été imposée à la population des régions coloniales. « Populairement portée lors de fêtes et d’événements traditionnels, la pollera est une grande jupe faite d’​​​​​​​une seule pièce, se déclinant en différents style de couleurs et de matières, bien que la matière principale soit, pour la plupart, la soie ou le coton », selon List Surge. Aujourd’hui, elle est considérée comme le vêtement traditionnel des femmes d’Amérique Latine. Au Panama, les filles en possèdent généralement deux au cours de leur vie – une avant l’âge de 16 ans et une à l’âge adulte. Celles-ci peuvent être très coûteuses et les versions faites à la main peuvent prendre jusqu’à un an pour leur création et leur réalisation.

La pollera d'Amérique latine. (Image: Ayaita via wikimedia CC BY-SA 3.0)
La pollera d’Amérique latine. (Image : Ayaita / wikimedia / CC BY-SA 3.0)

5. Le Huipil

Le huipil est considéré comme le vêtement ancien le plus populaire d’Amérique Centrale et du Mexique, encore en usage. Les femmes le portent depuis plus de 3 000 ans. Le plus ancien huipil découvert à ce jour a environ 500 ans. Cette robe chasuble est généralement constituée de deux ou trois pièces de tissu de forme rectangulaire, décoré et orné de broderies chatoyantes. Certains Huipils peuvent avoir la longueur d’une tunique courte, alors que d’autres peuvent être suffisamment longs pour atteindre le sol.

Le huipil est le plus ancien costume folklorique d’Amérique centrale, encore en usage. (Image: wikimedia / CC0 1.0)
Le huipil est le plus ancien costume folklorique d’Amérique centrale, encore en usage. (Image : wikimedia / CC0 1.0)

6. Le Kimono

Parmi toutes les tenues traditionnelles, le Kimono est sans doute la plus connue, sa représentation dans plusieurs films hollywoodiens ayant contribué à son succès. « Les kimonos arborent des motifs colorés, généralement des motifs floraux (les fleurs de cerisier étant les plus courantes) et sont portés avec des chaussettes de coton blanc. Ils sont associés à une ceinture, le " obi " qui est généralement attachée comme un arc », selon Tripoto. De nos jours, le kimono est habituellement porté lors d’occasions particulières comme les funérailles, les mariages et les cérémonies du thé. Dans certaines régions, il est porté par les jeunes filles lors de la cérémonie de « passage à l’âge adulte » à 21 ans.

Le Kimono est sans doute le vêtement traditionnel le plus connu au monde. (Image: mackwo7 via Pixabay)
Le Kimono est sans doute le vêtement traditionnel le plus connu au monde. (Image : mackwo7 / Pixabay)

7. Le Dashiki

Le Dashiki est une tunique indigène ample de couleur vive, originaire d’Afrique de l’Ouest, qui se caractérise par son col en forme de V. Le vêtement a lentement gagné en popularité dans d’autres parties de l’Afrique. Les hommes portent habituellement le dashiki avec des costumes assortis lors de cérémonies officielles. Dans la communauté ethnique yoruba, Dashiki signifie « tunique ».

Le dashiki d'Afrique de l'Ouest. (Image: pixabay / CC0 1.0)
Le dashiki d’Afrique de l’Ouest. (Image : pixabay / CC0 1.0)

Rédacteur Swanne Vi