Press "Enter" to skip to content

Culture. Les avantages de la création artistique dans la vie quotidienne

TENDANCE > Culture

Se lancer dans la création artistique peut sembler une tâche ardue pour ceux qui n’ont pas développé cette compétence depuis l’enfance. En outre, il ne fait aucun doute que certaines personnes sont naturellement plus douées que d’autres.

Le travail et les tâches quotidiennes structurent la vie, et pour beaucoup de personnes, il est difficile de trouver du temps libre pour les activités artistiques. Avec de la détermination et une forte motivation, il est possible d’intégrer cet art à la liste des choses à faire chaque jour.

Pouvoir vaincre « la peur de créer de l’art »

Cependant, il pourrait y avoir une cause sous-jacente à cette réticence envers l’art. Dans la communauté des artistes, « la peur de créer de l’art » est souvent évoquée. Ce sentiment est ancré dans la crainte de l’échec, entraînant un conflit interne entre le désir de faire une chose et la peur que cela suscite. Le manque de confiance en soi peut être un frein à la création artistique, nous empêchant de créer une œuvre d’art unique, qui ne pourrait être réalisée par personne d’autre.

Mais la « peur de créer de l’art » ne touche pas seulement les artistes professionnels. Son aspect le plus élémentaire se manifeste par le sentiment que « je ne suis pas doué pour l’art », « je manque d’intuition et de créativité », ou tout simplement « je ne sais pas dessiner ». Bien que l’art englobe un large éventail de techniques et de formes, cet article se concentrera sur la manière la plus simple et la plus abordable de créer de l’art : le dessin.

Il existe une croyance selon laquelle on ne peut dessiner que si l’on est doué pour cela. Ainsi, ceux qui n’ont pas cette « aptitude » se voient refuser la possibilité de s’exprimer à travers ce mode d’expression qui offre plus de souplesse et moins de limites que le langage écrit ou oral. Toutefois, ce cadre de pensée ne s’applique pas au langage verbal. Ralph Ammer, professeur à l’université des sciences appliquées de Munich, a déclaré lors de son Ted Talk en 2018 : « Personne ne dirait : Bof, cela ne me vient pas en alexandrin, je ferais mieux de me taire. » De la même manière, ce n’est pas parce que notre dessin n’a rien d’un chef-d’œuvre que nous devrions cesser de dessiner.

Alors, pourquoi devrait-on se lancer dans la création artistique ?

Selon une étude, le cerveau humain émet environ 60 000 pensées par jour, soit une pensée par seconde. Ce flux d’informations circule librement dans le cerveau et, s’il n’est pas géré consciemment, il peut conduire à une surcharge. Le dessin est un outil qui permet de structurer la pensée. Dans ce processus, nous devons observer les images qui se présentent à notre esprit, créer des connexions et les coucher sur le papier. Le processus peut être ardu et demander plusieurs tentatives, mais si nous persévérons et faisons l’effort de démêler les rouages de notre esprit, nous serons susceptibles d’obtenir un degré de clarté et de compréhension qu’il ne serait pas facile d’atteindre par une simple activité de la pensée. Ralph Ammer a déclaré : « En fait, j’ai une règle : si je ne peux pas dessiner quelque chose, c’est que je ne l’ai probablement pas encore compris. »

Le dessin nous aide non seulement à comprendre ce qui se passe dans notre tête, mais il nous incite également à observer véritablement notre environnement. Dans le processus d’illustration à partir de l’observation, nous sommes invités à faire une pause et à prendre le temps de voir attentivement ce qui rend un objet ou un lieu unique. En définissant les formes extérieures, la façon dont la lumière et l’ombre interagissent sur les surfaces et la texture des objets, nous sommes en mesure d’apprécier des détails qui passeraient autrement inaperçus. Notre cerveau enregistre des informations durables sur les objets, nous permettant finalement de nous situer et de nous ancrer dans le présent. On peut aussi remplacer l’appareil photo par un crayon et une feuille de papier pour conserver longtemps des souvenirs précieux. Le dessin nous permet de saisir des particularités qui pourraient être négligées sur une photographie.

Le dessin permettrait de penser de manière alternative

Le dessin ne favorise pas seulement la compréhension de notre monde intérieur et extérieur. Selon une étude du National Center of Biotechnology Information (Centre National de Biotechnologie), le dessin nous permet de penser de manière alternative et de créer de nouvelles idées. Il renforce également notre capacité à nous concentrer et, tout aussi important, à nous détendre. Il améliore notre coordination œil-main et favorise le développement de nos capacités de communication.

À présent, pour mettre cela en pratique, rappelons-nous ce qu’a dit l’ancien philosophe chinois Lao Zi (ou Lao Tseu) : « Le voyage de mille lieues commence par un pas. » L’une des meilleures techniques pour intégrer le dessin dans notre vie quotidienne consiste à tenir un carnet de croquis. Cet outil fera office de journal dans lequel vous pourrez consigner vos sentiments et vos émotions, les événements de votre vie et vos pensées quotidiennes. Toutefois, une condition doit être remplie : il faut abandonner toute attente d’un « bon » dessin. Ce n’est qu’en transformant le carnet de croquis en un lieu sûr où toutes les erreurs sont les bienvenues que cet outil puissant pourra remplir son rôle.

La création artistique nous aide à concrétiser des idées qui, autrement, resteraient piégées dans notre esprit. Elle nous aide aussi à percevoir la beauté du monde qui nous entoure, et à faire de notre carnet de croquis un objet d’art, rempli de souvenirs.

Rédacteur Fetty Adler

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.