La mise en évidence du pouvoir de l’esprit sur la matière

Par Vision Times
Le 08/06/2020
L’eau peut devenir pure avec l’intention des gens. (Image : Pixabay / CC0 1.0)
L’eau peut devenir pure avec l’intention des gens. (Image : Pixabay / CC0 1.0)
 

Depuis longtemps, la science prône la suprématie de la matière et que l’esprit n’est qu’un produit de la matière. Cela va à l’encontre des anciennes traditions spirituelles qui prônaient la suprématie de l’esprit sur la matière. Ces derniers temps, diverses expériences ont été menées pour résoudre ce dilemme et certaines d’entre elles indiquent que l’esprit est tout à fait capable d’influencer la matière.

1. Purifier l’eau

Lynne McTaggart est une chercheuse bien connue dans le domaine de la spiritualité. L’une de ses principales expériences a porté sur l’effet de l’esprit sur la qualité de l’eau. Elle a été menée en partenariat avec Konstantin Korotkov, un physicien russe. L’expérience a rassemblé la participation de milliers de personnes de 80 pays. Ils « ont reçu l’instruction d’envoyer de l’amour à une petite fiole d’eau à Saint-Pétersbourg, en Russie. Un équipement sophistiqué a montré plus tard que cette expérience a modifié les propriétés essentielles de l’eau, en particulier ses émissions de lumière. Ce résultat a de vastes implications sur le pouvoir de la pensée pour nettoyer l’approvisionnement en eau polluée du monde », selon le Good News Network.

2. L’effet placebo

Un placebo est une croyance qui déclenche des changements biologiques positifs dans l’organisme. Cet effet a été observé à de nombreuses reprises dans diverses études. Une de ces études a été menée par un groupe d’étudiants de l’université de Princeton. Lors d’une fête, ils ont rempli un tonneau de bière O’Douls, qui ne contenait que 0,4 % d’alcool. Les personnes présentes à la fête pensaient qu’elles buvaient quelque chose avec un taux d’alcool suffisamment élevé pour ressentir de l’ivresse. Cela est impossible dans des situations normales, car la bière O’Douls est incapable de mettre les gens en état d’ébriété, ce qui prouve qu’une forte croyance en quelque chose peut avoir un effet sur le corps.

 

L’effet placebo a rendu les personnes ivres même si le degré d’alcool de la boisson n’était pas suffisant. (Image : Pixabay / CC0 1.0)
L’effet placebo a rendu les personnes ivres même si le degré d’alcool de la boisson n’était pas suffisant. (Image : Pixabay / CC0 1.0)
 

3. Projet de cohérence globale

Le projet de cohérence globale est en cours depuis environ deux décennies. Le projet a demandé de placer des générateurs de nombres aléatoires (RNG) dans environ 70 endroits à travers le monde. Dans des conditions normales, ces RNG créent des séquences numériques imprévisibles. Mais quand quelque chose d’important se produit dans le monde, les nombres cessent d’apparaître au hasard et finissent par s’aligner parfaitement.

Parmi ces événements majeurs, citons l’attaque des tours jumelles en 2011. Les chercheurs attribuent ce changement à la noosphère, qui fait référence à un domaine  de la conscience  qui influence la biosphère et l’évolution. Ils suggèrent que lorsque quelque chose se produit qui affecte les émotions d’un grand nombre de personnes, la noosphère y réagit, ce qui finit par influencer les RNG et perturbe sa représentation numérique aléatoire.

4. Les méditants et les photons

Dean Radin, le scientifique en chef de l’IONS (Institute of Noetic Science), a mené une expérience à double fente dans une salle qui était protégée des vibrations physiques et des signaux électromagnétiques. Deux groupes de personnes, l’un composé de méditants et l’autre de non-méditants, ont été invités à imaginer qu’ils avaient mis leur esprit dans une boîte et regardé des photons passer par les fentes. Il a découvert que les méditants déclenchaient un changement significatif dans les modèles d’ondes attendus. Plusieurs particules ont été enregistrées à la place des ondes attendues. Les méditants plus profonds et plus expérimentés ont provoqué un changement d’autant plus grand.

5. Rêves et blessures

Certaines études ont montré que les blessures dans les rêves peuvent se refléter dans le corps humain. Dans une étude de cas célèbre, un homme nommé Durga Jatav, qui souffrait de la fièvre typhoïde, a raconté son rêve dans lequel il était prisonnier d’un royaume mystérieux.

 

Les rêves peuvent aussi nous blesser. (Image : Pixabay / CC0 1.0)
Les rêves peuvent aussi nous blesser. (Image : Pixabay / CC0 1.0)
 

Ses ravisseurs lui avaient coupé les jambes. Mais quand les ravisseurs ont réalisé qu’ils avaient torturé la mauvaise personne, ils ont attaché une paire de nouvelles jambes sur Jatav. Après son réveil, la sœur de Jatav a remarqué qu’il y avait de profondes fissures dans la région du genou. Les rayons X ont montré qu’il n’y avait aucune lésion de la peau, ce qui indique que les cicatrices ont probablement été provoquées par le rêve.


Traduit par Swanne

Version en anglais : 5 Experiments That Showcase the Power of Mind Over Matter