Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Nature. Pékin : les phénomènes étranges sont-ils précurseurs d’événements majeurs 

SAVOIR > Nature

Pékin et d’autres provinces chinoises ont connu des phénomènes étranges répétés ces dernières années. De nombreux Chinois sont confrontés à diverses catastrophes et assistent à une augmentation des phénomènes inhabituellement étranges, qui se produisent de plus en plus fréquemment.

Par exemple, en avril 2024, de nombreux témoignages ont fait état de chutes de météorites, de ciels se parant d’une teinte rouge sang, ou verte, de soleils sanglants, de pluies torrentielles et de grêles désastreuses. Pékin, la ville impériale, a également été assiégée par ces phénomènes étranges, tels que l’apparition d’ovnis, la chute de météorites, des pluies torrentielles et une apparition soudaine de grêle.

Rencontres d’ovnis et de météorites à Pékin

En janvier de cette année, de nombreux habitants de Pékin ont photographié un « nuage lumineux » se déplaçant rapidement dans le ciel. Beaucoup ont pensé qu’il s’agissait d’une soucoupe volante. De même, le 20 avril, de nombreux citoyens de Pékin ont photographié un objet clignotant se déplaçant rapidement dans le ciel de Pékin, soupçonnant qu’il s’agissait d’une soucoupe volante. D’autres ont photographié une énorme colonne de lumière. Les ovnis sont considérés comme des objets aéroportés provenant d’autres formes de vie spatiales et planétaires, technologiquement supérieures à l’homme. La question est donc de savoir quelle est leur raison d’être sur terre parmi les êtres humains.

Cette même nuit du 20 avril, un objet lumineux inconnu est tombé au sol. On dit qu’il est tombé dans une clairière, qu’il a changé de couleur avant de tomber et qu’il a émis du feu en tombant. Certains ont prétendu qu’il s’agissait d’une météorite.

En mars 2024, le premier jour de la réunion des deux sessions du Parti communiste chinois(PCC), deux énormes météorites sont tombées du ciel à Pékin, en pleine nuit. Elles ont explosé en tombant, projetant une lumière verte éblouissante et illuminant instantanément le ciel nocturne.

Pékin : les phénomènes étranges sont-ils précurseurs d’événements majeurs
Ces dernières années, Pékin et d’autres provinces chinoises ont été le théâtre de nombreux phénomènes étranges. Beaucoup de Chinois sont confrontés à diverses catastrophes et assistent à une augmentation des phénomènes inhabituels et étranges, qui se produisent de plus en plus fréquemment.(Image : wikimedia / Damian Gadal / CC BY 2.0)

Archives historiques

Dans la Chine ancienne, on pensait que « Lorsqu’une étoile tombe sur le sol, elle devient pierre ». En d’autres termes, lorsqu’un météore tombe sur le sol, il devient une pierre météoritique. C’est généralement le signe qu’une personne importante va mourir.

Le 8 mars 1976, une pluie de météorites rares est tombée dans un rayon de 500 kilomètres carrés dans la ville de Jilin et le comté de Yongji. La plus grosse météorite est aujourd’hui exposée au musée de la ville de Jilin. Selon la tradition, les pluies de météorites rares, qui n’ont pas été observées depuis des centaines d’années, prédisent généralement le décès de personnes importantes dans le monde. Par exemple, en 1976, Zhou Enlai, Zhu De et Mao Zedong sont décédés au cours de l’année. Les innombrables petits morceaux de météorite correspondent au tremblement de terre de Tangshan qui a tué des centaines de milliers de personnes le 28 juillet.

Selon les derniers documents et informations concernant Mao Zedong, celui-ci craignait les météorites tombant du ciel. Meng Jinyun, la partenaire de danse de Mao Zedong, a demandé pourquoi les météorites tombaient du ciel. Mao a répondu : « Ce genre de chose n’est pas rare dans l’histoire, il y en a beaucoup dans l’histoire ». En Chine, on parle d’« induction céleste ». « S’il y a un changement majeur dans le monde, la nature le montrera et donnera aux gens un présage favorable ou défavorable ».

Plus tard, Mao Zedong, inquiet et bouleversé, a déclaré : « Le ciel tremble et de grosses pierres tombent du ciel, ce qui a pour but de tuer les gens. Les gros bonnets et les célébrités sont différents ». C’est peut-être à ce moment-là que Mao Zedong a commencé à s’inquiéter de son sort. Mao Zedong est mort et on pense qu’il a « rencontré Marx ».

En février 1997, une autre pluie de météorites de grande ampleur s’est produite à Heze, dans la province de Shandong. Quatre jours plus tard, Deng Xiaoping, le leader de la deuxième génération du PCC, est décédé. Depuis que les météorites sont apparues à Pékin les unes après les autres, les citoyens chinois s’interrogent sur le prochain grand dirigeant qui va mourir.

Pluies diluviennes et tempêtes de grêle inhabituelles

Le 22 avril, Pékin a soudainement fait face à des tempêtes de grêle, de fortes pluies accompagnées de tonnerre et d’éclairs, ainsi qu’à des vents de courte durée d’une magnitude de 6 à 7, sans aucun avertissement. Certains habitants de Pékin ont déclaré que c’était la première fois qu’ils rencontraient une tempête de grêle d’une telle ampleur à cette période de l’année. Il n’y a pas longtemps, la ville de Nanchang a également été frappée par de fortes pluies et de la grêle, cette anomalie est apparue dans de nombreux endroits ces dernières années.

En ce qui concerne l’apparition de grêlons anormaux, les anciens ont écrit que Jing Fang, de la dynastie des Han de l’Ouest, pensait que les grêlons tombaient du ciel à cause des impôts excessifs. La légende des Cinq Éléments croyait que le monarque nommait les traîtres et excluait les gens vertueux. Cai Yong, de la dynastie des Han de l’Est, disait qu’il y avait de la grêle lorsque de nombreuses punitions étaient administrées.

Toutes ces opinions concernent le gouvernement. En d’autres termes, le Ciel est très mécontent et même en colère contre le régime actuel.

Ciel rouge sang

Le phénomène du ciel teinté de rouge sang est apparu à de nombreuses reprises en Chine au cours des deux dernières années.

Le 15 avril au petit matin, le ciel à Wuhan s’est teinté de rouge sang pendant une heure. Le 21 avril, le ciel est aussi devenu rouge à Wenzhou, dans la province de Zhejiang, et à Jiamusi, dans la province de Heilongjiang. Le 22 avril, Nanjing, dans la province de Jiangsu, et Yantai, dans la province de Shandong, ont aussi fait face à ce genre de phénomène. Au début du mois de décembre 2023, dans le district de Huairou à Pékin, le ciel était soudainement devenu de plus en plus rouge, le phénomène a lentement disparu.

En mai 2022, ces phénomènes sont aussi apparus à Zhoushan dans le Zhejiang et à Fuzhou dans le Fujian, et des rivières situées à Baise dans le Guangxi ont aussi viré au rouge. Selon les textes anciens, l’apparition d’un ciel et d’une rivière ensanglantés est un mauvais présage. En d’autres termes, ces phénomènes annonçaient l’arrivée d’une guerre, d’une famine, un emprisonnement injuste, un coup d’État, un bain de sang, ou même que le destin du régime, du monarque et du peuple était en péril.

Au début du règne de Chongzhen, le dernier empereur de la dynastie Ming, un « ciel rouge sang » était visible dans tout le Shaanxi. Ce phénomène a accompagné l’empereur tout au long de son règne. Li Zicheng, qui a mis fin à la dynastie Ming, était originaire du Shaanxi. Maintenant que le ciel sanglant est réapparu à Wuhan, différentes hypothèses pourraient être évoquées.

Ciel vert

Le 19 avril, la ville de Qingyuan, dans la province du Guangdong, a été frappée par de fortes pluies. Le ciel a viré au vert, puis est devenu noir en une seconde : le jour était comme la nuit. Le 22 avril, vers 22h30, un ciel vert est apparu dans la zone urbaine de Chengde, dans la province de Hebei.

L’apparition d’un ciel vert est un signe du destin du pouvoir suprême. Il est très probable qu’elle indique le destin du principal dirigeant du PCC.

Pékin : les phénomènes étranges sont-ils précurseurs d’événements majeurs
Le 28 juillet 1976, un tremblement de terre d’une magnitude de 7,8 a frappé la province de Hebei avec une force équivalente à 400 bombes d’Hiroshima, dévastant la ville de Tangshan et causant la mort de 240 000 personnes et en blessant 160 000 autres. (Image : wikimedia / the National Oceanic and Atmospheric Administration / Domaine public)

Tremblements de terre

Les anciens pensaient que les tremblements de terre étaient un signe d’instabilité du gouvernement. Les dirigeants devaient s’en prendre à eux-mêmes pour leur incapacité à apporter la paix au peuple, et le remède était d’être vertueux et droit et de cesser de harceler le peuple. Le 28 juillet 1976, un tremblement de terre de magnitude 7,8 a frappé la province de Hebei avec une force équivalente à 400 bombes atomiques d’Hiroshima. Le tremblement de terre le plus meurtrier du XXe siècle a dévasté la ville de Tangshan, causant la mort de 240 000 personnes et en blessant 160 000 autres. Mao Zedong est mort six semaines plus tard, le 9 septembre.

Au cours des cinq dernières années, les tremblements de terre sont devenus plus intenses. Depuis le mois d’avril de cette année, il y a eu des tremblements de terre presque tous les jours en Chine.

1er avril : Xinjiang
2 avril : Sichuan
4 avril : Xinjiang et Qinghai
5 avril : Xinjiang
6 avril : Yunnan et Xinjiang
7-8 avril : Xinjiang
9 avril : Gansu et Xinjiang
10 avril : Xinjiang
11-12 avril : Xinjiang et Tibet
13 avril : Sichuan et Tibet
14 avril : Tibet
15 avril : Qingdao
16 avril : Xinjiang
17 avril : Xinjiang et Jilin
18 avril : Xinjiang et Tibet
19 avril : Xinjiang, Tibet, Yunnan et Sichuan
20 avril : Tibet
21-22 avril : Xinjiang, Tibet, Yunnan et Sichuan

Autres phénomènes étranges et catastrophes naturelles

En avril, des phénomènes étranges se sont produits dans de nombreux endroits en Chine.

Par exemple, depuis le 31 mars, Nanchang, la capitale de la province de Jiangxi, a connu des vents violents, des orages et de fortes précipitations. Dans l’après-midi du 2 avril, des nuages noirs se sont accumulés au-dessus de la principale zone urbaine de Nanchang, suivis d’éclairs et de tonnerre, et l’on dit qu’il y a eu 44 000 éclairs pendant la nuit. Les fortes pluies et la grêle ont provoqué d’importantes accumulations d’eau dans certaines zones de Nanchang, entraînant des retards pour les trains.

Le 15 avril, des orages se sont produits dans la plupart des régions de Chongqing, avec localement de fortes précipitations et des rafales de vent supérieures au niveau 8 dans certaines villes et certains villages. Le 16 avril, à Changsha, dans la province du Hunan, les éclairs et le tonnerre ont grondé, les nuages noirs ont envahi la ville et le jour s’est rapidement transformé en nuit. Le 21 avril, la foudre a frappé la tour de Canton six fois en une heure.

Le 21 avril, une rare trombe marine s’est produite à Hong Kong, suivie de tornades de pluies au-dessus et au-dessous de l’eau. Les météorologues de Hong Kong n’avaient pas vu de trombe en avril depuis des décennies. Dans la nuit du 22 avril, un objet volant lumineux inconnu est apparu dans le ciel de Jiamusi, dans la province de Heilongjiang, et une colonne de lumière a jailli.

Selon des statistiques incomplètes, entre la journée du 22 avril et la matinée du 23 avril, la plupart des villes et des comtés de l’ouest du Guangdong et du delta de la rivière des Perles ont connu de fortes pluies et des précipitations localisées importantes. Le comté de Yangxi dans le Yangjiang a enregistré les précipitations les plus importantes de la province. Certaines villes et certains comtés du centre et du sud de la Chine ont connu de forts coups de tonnerre et des éclairs, des coups de vent de courte durée d’une magnitude de 8 à 10, et de la grêle. Le Guangdong a connu une série de fortes précipitations nocturnes du 24 au 26 avril.

Pour conclure

Les prophéties de l’Antiquité considèrent que les phénomènes célestes inhabituels ou les visions sont étroitement liés à l’essor et au déclin du monde humain, et qu’ils témoignent tous de l’insatisfaction de Dieu à l’égard de ceux qui détiennent le pouvoir.

Rédacteur Fetty Adler
Collaborateur Jo Ann

Source : Beijing: Are the Strange Occurring Phenomena a Precursor to Major Events
www.nspirement.com

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.