Press "Enter" to skip to content

Bien-être. Produits courants contenant des toxines et leurs alternatives saines : les produits chimiques (1/2)

SANTÉ > Bien-être

Au fur et à mesure que la société progresse, nous nous efforçons de trouver des moyens de rendre nos vies plus faciles et plus pratiques. Cependant, selon les lois naturelles de l’Univers, pour chaque avantage, il y a un inconvénient. Nos commodités modernes ont un coût, non seulement pour notre environnement, mais aussi pour notre santé.

De nombreux produits apparemment sans danger introduisent en fait des toxines dans nos maisons et nos corps. Prendre conscience des dangers auxquels nous sommes confrontés en tant que consommateurs peut nous aider à voir la sagesse dans la tradition et à opter pour un mode de vie plus simple et plus naturel.

Produits parfumés pour la peau et les cheveux

Les arômes peuvent déclencher des souvenirs, améliorer l’humeur ou simplement satisfaire nos sens. L’effet peut être si puissant que l’odeur est souvent un facteur décisif dans un achat, et l’industrie des soins de la peau et des cheveux en est consciente. Des senteurs agréables embellissent d’innombrables produits que nous utilisons sur notre corps tous les jours.

Les parfums d’origine naturelle ne sont toutefois pas bon marché, de sorte que les parfums artificiels sont fréquemment utilisés pour rendre les produits plus abordables, cependant le coût masqué pour la santé peut être énorme. De nombreuses substances chimiques, toutes regroupées sous l’étiquette « parfum », peuvent facilement pénétrer dans votre corps par absorption et perturber diverses fonctions corporelles.

Produits courants contenant des toxines et leurs alternatives saines : les produits chimiques
Comme les entreprises ne sont pas tenues de divulguer les ingrédients des parfums, il est souvent difficile de savoir si un produit est sûr.(Image : Kampus Production / Pexels)

Les phtalates sont l’un des principaux composants des parfums artificiels. Également appelés plastifiants, ces produits chimiques sont couramment utilisés pour rendre les plastiques plus durables et pour dissoudre d’autres matériaux. Lorsqu’ils sont utilisés dans des produits comme les savons, les shampooings, les lotions et les laques pour cheveux, les phtalates aident les parfums à durer plus longtemps.

L’exposition à ces produits chimiques peut provoquer des symptômes immédiats et évidents tels qu’une irritation des yeux, du nez ou de la gorge, des maux de tête, des démangeaisons ou une irritabilité générale. Elle peut également entraîner des troubles plus graves.

Les phtalates sont connus pour affecter la thyroïde et l’ensemble du système endocrinien, qui est responsable de la régulation des hormones. L’exposition à long terme aux phtalates serait liée à l’infertilité chez les hommes, à la puberté précoce chez les filles, aux naissances prématurées, aux déficiences cognitives chez les nourrissons et à la dépression post-partum chez les mères. Les enfants de mères exposées ont également une incidence plus élevée d’asthme, d’allergies et d’eczéma.

Certains phtalates sont reconnus comme cancérigènes. Des niveaux élevés de phtalate de dibutyle sont liés au cancer du sein, et certains phtalates courants dans les médicaments et autres produits de consommation augmentent le risque de cancer chez les enfants.

Une étude menée en 2021 sur des adultes âgés a révélé que ceux qui présentaient des niveaux élevés de phtalate avaient un risque accru de décès par maladie cardiovasculaire.

La formulation du parfum d’un produit est généralement considérée comme une information exclusive de l’entreprise qui le produit, ce qui rend presque impossible de discerner si un produit contient ces composants nocifs. Alors, que faire ?

Choisissez des produits sans parfum lorsque c’est possible, et évitez tout ce qui contient des ingrédients dont le nom contient le mot « phtalate » ou recherchez des produits qui indiquent explicitement qu’ils ne contiennent pas de phtalates. Si les ingrédients sont cachés sous le terme « parfum », il peut être utile de questionner l’entreprise.

Produits courants contenant des toxines et leurs alternatives saines : les produits chimiques
Les huiles essentielles ou les huiles infusées ne sont pas seulement une alternative naturelle aux parfums, mais elles ont aussi des propriétés médicinales qui peuvent être bénéfiques pour la santé. (Image : Mareefe / Pexels)

Comme alternative naturelle, ajoutez votre huile essentielle préférée aux produits non parfumés. Les huiles essentielles pures peuvent sembler coûteuses, mais une petite quantité suffit amplement. Elles ont un parfum plus agréable que leurs imitations chimiques, et elles offrent une large gamme d’arômes qui ont souvent des effets thérapeutiques.

Une autre option consiste à fabriquer vos propres huiles infusées aux plantes. Leur parfum est beaucoup plus subtil que celui des huiles essentielles, et c’est un moyen facile d’extraire les propriétés thérapeutiques de n’importe quelle plante pour une utilisation directe sur la peau.

Lingettes pour bébé

Les lingettes pour bébé sont devenues des produits omniprésents pour éliminer les germes, et leur utilisation s’étend au démaquillage, à l’hygiène intime et au nettoyage des lésions cutanées. On pourrait naturellement supposer qu’un produit conçu pour les bébés est parfaitement sûr. Pas nécessairement…

En plus d’être parfumées artificiellement, de nombreuses marques de lingettes pour bébés contiennent un composé du nom de bronopol, un agent antimicrobien utilisé à la place de l’alcool. À haute température, le bronopol peut libérer du nitrite et de faibles niveaux de formaldéhyde, qui peuvent irriter les yeux et la gorge et provoquer des étourdissements et des maux de tête.

Produits courants contenant des toxines et leurs alternatives saines : les produits chimiques
En plus des parfums artificiels, les lingettes pour bébés peuvent contenir des produits chimiques nocifs qui peuvent présenter un risque élevé pour les enfants. (Image : Andrea Piacquadio / Pexels)

L’Agence américaine de protection de l’environnement considère le formaldéhyde comme un cancérogène probable pour l’homme (groupe B1), l’exposition par inhalation provoquant des problèmes respiratoires. Dans de nombreux pays, les fabricants de produits d’hygiène personnelle ont reçu l’ordre de retirer le bronopol de leur formulation, mais assurez-vous de vérifier les ingrédients avant d’acheter.

Mieux encore, fabriquez vos propres lingettes. Non seulement c’est facile et incroyablement abordable, mais cela peut aussi vous donner la tranquillité d’esprit de savoir que votre peau et celle de votre bébé sera propre et saine.

Lingettes assouplissantes pour sèche-linge

Dans notre quête perpétuelle de confort, les produits de lessive ont évolué, comprimant les adoucissants, les lubrifiants et les parfums liquides dans une lingette de tissu. Lorsque la chaleur du sèche-linge libère le contenu de la lingette, nous nous retrouvons avec une brassée de linge chaud qui satisfait nos sens du toucher et de l’odorat.

Bien que pratiques, ces lingettes présentent toutefois quelques inconvénients. Selon une étude publiée dans la revue Air Quality, Atmosphere and Health, les détergents liquides parfumés et les lingettes parfumées contiennent des produits chimiques dangereux.

Après plusieurs analyses des gaz émis par les bouches d’aération du linge, les chercheurs ont constaté que l’utilisation de détergents et de lingettes parfumées libérait plus de 25 composés organiques volatils, dont sept polluants atmosphériques dangereux et deux composants classés comme cancérigènes par l’Agence de protection de l’environnement : l’acétaldéhyde et le benzène.

Produits courants contenant des toxines et leurs alternatives saines : les produits chimiques
Les chercheurs en environnement estiment que les lingettes assouplissantes et la ventilation du linge sont une source majeure de polluants atmosphériques et un risque important pour la santé. (Image : Towfiqu barbhuiya / Pexels)

Les fabricants n’étant pas tenus de divulguer les ingrédients contenus dans les « parfums », ces émissions dangereuses ne sont ni contrôlées ni réglementées, ce qui constitue un risque pour la santé personnelle et publique.

Si les lingettes sont indispensables à votre routine de lavage, il est facile de les fabriquer. Du tissu, de l’eau distillée, du vinaigre blanc et l’huile essentielle de votre choix sont tout ce dont vous avez besoin pour rafraîchir votre linge, sans aucun dommage.

Les couleurs artificielles dans les aliments et les cosmétiques

En plus des odeurs, les couleurs sont un autre facteur déterminant dans tout achat. Des couleurs vives et vibrantes peuvent indiquer l’intensité de la saveur d’un aliment, l’efficacité d’un bain de bouche et même faire paraître un visage féminin plus jeune et plus éveillé.

Les matières colorantes et les teintures artificielles sont fabriquées à partir de sous-produits du pétrole ou de goudron de houille, un liquide épais et sombre qui résulte de la production de coke (combustible) et de gaz de houille à partir du charbon.

En 1906, pas moins de 80 colorants artificiels étaient utilisés pour les produits de consommation. Au fil des ans, nombre d’entre eux ont été interdits en raison de leur caractère nocif pour la santé. En 1938, seuls 15 colorants synthétiques étaient légaux. Aujourd’hui, il n’en reste que sept sur la liste approuvée par la Food and Drug Administration (FDA).

Produits courants contenant des toxines et leurs alternatives saines : les produits chimiques
De nombreuses entreprises ont largement recours aux couleurs artificielles pour rendre leurs produits attrayants. (Image : Jeswin Thomas / Pexels)

De manière générale, les additifs colorants peuvent être divisés en trois catégories : ceux qui conviennent aux aliments, aux médicaments et aux cosmétiques, ceux qui conviennent uniquement aux médicaments et aux cosmétiques, et ceux qui conviennent uniquement aux cosmétiques. Cependant, à mesure que leur utilisation se répand et s’étend à de nouveaux produits, de nouveaux problèmes continuent de se poser.

Des études ont établi un lien entre la présence de colorants alimentaires artificiels et l’augmentation des taux d’hyperactivité et des symptômes de TDAH chez les enfants. Le jaune n° 5, en particulier, a été interdit dans plusieurs pays et fait l’objet de tests supplémentaires pour déterminer s’il existe un lien avec l’anxiété, l’hyperactivité, les migraines et le cancer.

Lorsqu’ils sont ajoutés aux cosmétiques, les colorants artificiels peuvent provoquer des allergies, une sensibilisation de la peau et une irritation des yeux. Par exemple, le jaune n° 6, que l’on trouve souvent dans les rouges à lèvres, a été associé à des allergies, à des lésions de l’ADN, à l’eczéma et à l’asthme, et est donc interdit en Norvège et en Suède. Lorsqu’il s’agit de produits de soins personnels, il vaut mieux éviter le jaune n° 6, le rouge n° 40 et le vert n° 3.


Pour éviter ces risques, envisagez une approche traditionnelle. Achetez moins d’aliments transformés susceptibles de contenir des couleurs, des arômes ou des conservateurs artificiels et optez pour des aliments entiers et biologiques. Lorsque vous achetez des produits de soins personnels, essayez ceux fabriqués par des entreprises qui n’utilisent que des couleurs et des parfums d’origine naturelle

Produits courants contenant des toxines et leurs alternatives saines : les produits chimiques
Faites l’effort de comprendre les ingrédients contenus dans les produits que vous utilisez quotidiennement. Prendre des décisions en connaissance de cause peut être bénéfique pour votre avenir.  (Image : Ron Lach / Pexels)

N’oubliez pas que le coût moindre des produits contenant des ingrédients artificiels peut avoir un coût plus élevé pour votre santé. Pour être naturel et économiser de l’argent en même temps, essayez de fabriquer vos propres produits ! On regrette rarement un effort créatif.

Rédacteur Fetty Adler
Collaboration Jo Ann

Source : Common Products With Toxins and Their Healthy Alternatives, Part I – Covered in Chemicals

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.