Press "Enter" to skip to content

Bien-être. Plantes extraordinaires : épurer l’air de vos espaces de vie

SANTÉ > Bien-être

La plante de jade est sensée absorber près de 91 % du toluène présent dans l’atmosphère (Image : Leoleobobeo / Pixabay)
 

Certaines personnes s’inquiètent de la pollution de l’air et se couvrent le visage avec des masques lorsqu’elles sortent de chez elles, mais très peu de gens sont conscients que l’air qu’ils respirent à l’intérieur est beaucoup plus pollué.

Selon l’Environmental  Protection Agency aux États-Unis, on estime que l’air intérieur est cinq fois plus pollué que l’air extérieur. C’est pourquoi les plantes dépolluantes sont une option efficace dans les maisons et les espaces de travail.

Sansevieria trifasciata

Cette plante est  pourvue de longues feuilles, semblables à des langues, d’où son appellation : « langue de belle-mère ». Certains l’appellent aussi « plante à serpent » en raison des motifs géométriques sur les feuilles. Il a été démontré que la plante élimine environ 107 polluants de l’air, dont le benzène, le chloroforme, le monoxyde d’azote, le monoxyde de carbone, le xylène, etc. De plus, elle produit également de grandes quantités d’oxygène tout au long de la nuit. En tant que telle, Sansevieria est une excellente plante pour votre chambre à coucher.

 
langue 2
Cette plante est pourvue de longues feuilles, semblables à des langues,
d’où son appellation : « langue de belle-mère ». (Image par Veronica Bosley / Pixabay)
 

Bromélia

S’il vous arrive de brûler des bougies à la paraffine à la maison, vous devriez nécessairement avoir cette plante. La combustion des bougies libère des substances toxiques tels que le toluène, pouvant entraîner faiblesse et fatigue même à des niveaux de concentration  très bas, mais aussi  le benzène connu pour être cancérigène. Non seulement les broméliacées éliminent le toluène, mais elles purgent également 92 % du benzène présent dans l’air en 12 heures.

 
S’il vous arrive de brûler des bougies à la paraffine à la maison, vous devriez nécessairement avoir cette plante. (Image : Hans Benn / Pixabay)
S’il vous arrive de brûler des bougies à la paraffine
à la maison, vous devriez nécessairement avoir cette
plante. (Image : Hans Benn / Pixabay)
 

Palmier Bambou

Originaire de Madagascar, la plante porte également le nom de palmier arec, ou palmier papillon. C’est une excellente solution pour éliminer le monoxyde de carbone, le benzène, et le formaldéhyde de l’air ambiant. Cette plante agit comme un humidificateur naturel. Elle produit presque un litre d’eau toutes les 24 heures, ce qui la rend idéale si vous vivez dans un climat sec. 

En raison de sa hauteur qui peut atteindre 4 mètres, elle a le pouvoir de filtrer une grande quantité d’air. Si vous n’êtes pas à l’aise avec des plantes aussi hautes, vous pouvez les confiner dans des pots plus petits.
 

Le palmier bambou agit comme un humidificateur naturel. (Image : Martha Badzińska provenant / Pexels)
Le palmier bambou agit comme un humidificateur naturel. (Image : Martha Badzińska provenant / Pexels)
 

Plante de jade

Si vous cherchez quelque chose pour éliminer le toluène, une plante de jade sera votre meilleur choix. Elle est sensée absorber près de 91% du toluène présent dans l’atmosphère, et éliminer 80% du benzène, de l’éthylbenzène, de l’o-Xylène et du p-Xylène. Pour ce qui est de l’acétone à l’effet polluant, son taux d’élimination est légèrement inférieur à 70%. Ces plantes sont aussi connues sous le nom d’arbres de l’amitié.

Plante à monnaie

Dans la tradition chinoise, cette plante est associée à la prospérité d’où son nom de « plante à monnaie ». Elle peut atteindre une hauteur conséquente et envahir toute la pièce si elle n’est pas taillée à intervalles réguliers. Les plantes à monnaie sont connues pour éliminer les  polluants provenant des tapis et des peintures synthétiques. 

Cependant, leurs feuilles peuvent s’avérer toxiques si elles sont ingérées, il faut donc veiller à les maintenir hors de portée des enfants et des animaux domestiques

Plante à monnaie
Dans la tradition chinoise, cette plante est associée à la prospérité d’où son nom de « plante à monnaie ». (Image par StockSnap / Pixabay)

Plante araignée

Elle a un faible pouvoir d’absorption en ce qui concerne le toluène et le benzène. En revanche, elle atteindrait un taux d’élimination de 80 pour cent pour les polluants comme les p-Xylènes, les o-Xylènes, l’éthylbenzène et l’ acétone. 

Facile à cultiver, c’est une plante de choix pour les personnes qui souhaitent faire l’essai d’accueillir une plante dans leur chambre. Cette plante nécessite une bonne luminosité, mais sans soleil direct.

Image par Jacques GAIMARD de Pixabay
Facile à cultiver, c’est une plante de choix pour les personnes qui souhaitent faire l’essai d’accueillir une plante dans leur chambre. (Image : Jacques GAIMARD / Pixabay)

Traduit par Fetty Adler