Press "Enter" to skip to content

Bien-être. Le manque de sommeil peut-il vous rendre égoïste ?

SANTÉ > Bien-être

Une étude récente menée par des universitaires de l’Université de Californie, à Berkeley, démontre qu’une mauvaise nuit de sommeil peut avoir un impact sur votre capacité à être serviable et charitable.

Un repos insuffisant a été associé à un risque plus élevé de maladies cardiaques, de dépression, de diabète, d’hypertension et de décès. Cependant, les recherches actuelles indiquent que le manque de sommeil affaiblit notre conscience sociale fondamentale, nous incitant à renoncer à notre désir et notre inclination à servir les autres.

Les chercheurs ont découvert que les gens sont moins enclins à contribuer à des œuvres de charité après avoir manqué une heure de repos en raison de l’heure d’été. En outre, l’étude révèle que ce comportement est causé par des perturbations du réseau cognitif prosocial du cerveau lorsqu’une personne ne se repose pas suffisamment.

Selon les chercheurs Ben Simon et Matthew Walker, notre propension à aider les autres est essentielle à la civilisation. Dans leur expérience, ils ont donc cherché à savoir comment le manque de sommeil affecte ce comportement humain spécifique.

Dans un premier temps, les chercheurs ont utilisé un questionnaire d’altruisme autodéclaré pour examiner la propension d’un groupe d’individus à aider les autres après une nuit de repos normale et une mauvaise nuit. Ensuite, ces individus ont passé une IRM pour mesurer leur activité cérébrale après chaque nuit.

Les chercheurs ont ensuite soumis le questionnaire sur l’altruisme à un échantillon d’adultes qui avaient tenu un journal de bord mesurant la qualité et la quantité de sommeil.

Enfin, les chercheurs ont recueilli des données sur les dons philanthropiques à travers tous les États-Unis au cours des semaines précédant et suivant l’heure d’été.

Selon les scanners cérébraux, la perte de sommeil freine la cognition sociale et l’activité du réseau cérébral. (Image : MART  PRODUCTION / pexels)

La privation de sommeil nuit à la théorie du réseau social

Selon les scanners cérébraux, la perte de sommeil freine la cognition sociale et l’activité du réseau cérébral. Lors d’actes prosociaux, cette zone est souvent plus active. Cette perturbation de l’activité cérébrale prosociale était liée au fait que les individus déclaraient vouloir moins aider les autres au cours des deux premières séances.

En ce qui concerne les donations financières naturelles aux organisations caritatives, les chercheurs ont découvert que les dons ont diminué de 10 % après l’heure d’été.

Selon les auteurs de l’étude, ces résultats devraient aider les organisations à mieux organiser leurs campagnes de dons afin d’éviter les périodes où les individus sont moins disposés à aider les autres - ce qui affecte également les interactions sociales - et plus susceptibles d’être privés de sommeil.

« Aider est une caractéristique essentielle et fondamentale de l’être humain. Cette nouvelle étude montre que le manque de sommeil affecte le noyau central de la civilisation humaine. » « La façon dont nous fonctionnons en tant qu’espèce sociale - et nous sommes bien une espèce sociale - semble dépendre de manière significative de la quantité de sommeil que nous recevons », a noté M. Walker dans un communiqué de presse.

Les chercheurs ont suivi plus de 100 participants en ligne pendant trois ou quatre nuits lors de la deuxième série de recherches.

Pendant cette période, ils ont examiné leur motivation à aider les autres en mesurant la qualité de leur repos. Les chercheurs ont comparé la quantité de repos et la fréquence de réveil d’une personne à son degré de courtoisie dans la vie quotidienne.

Cela signifiait tenir les portes d’ascenseur ouvertes pour quelqu’un d’autre, faire du bénévolat ou aider un étranger blessé en public.

« Nous avons découvert qu’une baisse de la qualité du sommeil d’une nuit à l’autre prédisait une diminution considérable de la motivation à aider les autres d’un jour à l’autre », a expliqué Ben Simon. « Les personnes qui avaient mal dormi la veille ont déclaré être moins enclines et moins désireuses d’aider les autres le lendemain », a ajouté M. Simon.

« Nous avons découvert qu’une baisse de la qualité du sommeil d’une nuit à l’autre permettait de prédire une diminution considérable de la motivation à aider les autres d’un jour à l’autre », explique Ben Simon. (Image : Yan Krukau /pexels)

Le manque de sommeil peut conduire à l’égoïsme

Le dernier volet a consisté à analyser une base de données de 3 millions de dons philanthropiques effectués aux États-Unis entre 2001 et 2016. Le nombre de dons a-t-il changé en raison du passage à l’heure d’été et de la perte potentielle d’une heure de sommeil ?

Les contributions ont chuté de 10 %, ont-ils observé. Cependant, cette diminution des dons de compassion n’a pas été observée dans les régions du pays où les heures n’ont pas été changées.

« Même une quantité minime de privation de sommeil, en l’occurrence la perte d’une seule heure de sommeil en raison de l’heure d’été, a une influence très mesurable et très importante sur la générosité des gens et, par conséquent, sur notre fonctionnement en tant que société connectée. La perte d’une heure de sommeil a un impact sur notre bonté humaine fondamentale et notre volonté d’aider les autres dans le besoin », a déclaré M. Walker.

Il semble qu’un manque de sommeil puisse conduire un être humain à devenir égoïste. Dans une perspective plus large, cela peut conduire un individu à devenir quelque peu asocial et, d’un point de vue pratique, antisocial, ce qui a plusieurs implications sur la façon dont nous vivons ensemble en tant qu’espèce sociale.

En regardant la situation dans son ensemble, cela peut conduire un individu à devenir quelque peu asocial et, d’un point de vue pratique, antisocial, avec des répercussions multiples sur la façon dont nous vivons ensemble en tant qu’espèce sociale.

La privation de sommeil rend les individus moins empathiques, moins charitables et plus isolés socialement.

Rédacteur Yasmine Dif

Source : Can a Lack of Sleep Make You Selfish?
www.nspirement.com

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.