Press "Enter" to skip to content

Bien-être. Comment lutter contre la suralimentation et favoriser la santé et la longévité 

SANTÉ > Bien-être

L’abondance de nourriture est devenue une caractéristique des sociétés développées. La suralimentation est devenue la norme et beaucoup de gens ne s’en préoccupent pas, à l’exception de ceux qui aspirent à la longévité.

Des études ont montré que sortir de table en étant légèrement moins rassasié est bénéfique pour la santé et la longévité. Une alimentation excessive en permanence tend à entraver le métabolisme de l’organisme et entraîne à terme le développement de certaines maladies chroniques.

Comment lutter contre la suralimentation

Prenez conscience du moment où vous êtes rassasié et où votre corps est satisfait. Pour chaque repas, prenez l’habitude de vous asseoir à table et mangez calmement pendant au moins 20 minutes. Ce temps est nécessaire au cerveau pour recevoir le signal indiquant que le corps est rassasié. Si le repas dure moins longtemps, on consommera plus de nourriture avant que le cerveau n’ait le temps d’enregistrer ce signal de satiété.

Au fur et à mesure que l’on est rassasié, le désir de nourriture et la vitesse de consommation commencent à diminuer. Lorsque la sensation de satiété devient perceptible, c’est le meilleur moment pour quitter la table.

Prendre son temps et mâcher lentement permet de réduire la quantité de nourriture ingérée. Cette routine permet d’ajuster la flore bactérienne dans les intestins, de diminuer les toxines dans le sang et d’améliorer le métabolisme du corps.

Pour éviter de trop manger, mâchez consciemment votre nourriture et prenez votre temps lorsque vous mangez. (Image : Nimka93 / Pixabay )

Les problèmes de santé qui peuvent être évités en consommant moins

La gastrite

Les personnes dont le système digestif est faible et qui mettent beaucoup de temps à digérer les aliments peuvent finir par développer une gastrite. Les personnes déjà prédisposées à la gastrite voient leur état s’aggraver lorsqu’elles mangent trop.

L’indigestion

La suralimentation a tendance à entraver le bon fonctionnement des intestins et de l’estomac, ce qui entraîne des indigestions, des maux d’estomac et des ballonnements.

La démence

La suralimentation peut entraîner une mauvaise circulation du système vasculaire cérébral, ce qui endommage les tissus et les cellules du cerveau.

Les maladies cardiovasculaires

Les résidus alimentaires présents dans le gros intestin sont décomposés par les bactéries, qui produisent des toxines susceptibles de provoquer des maladies cardiovasculaires. L’excès de viande consommé à l’heure du dîner augmentera la charge du système gastrique et fera rapidement monter la tension artérielle. De plus, pendant le sommeil, le flux sanguin ralentit, et les graisses présentes s’accumulent sur les parois vasculaires, entraînant ainsi l’athérosclérose.

L’ostéoporose

En vieillissant, certaines personnes prennent l’habitude de trop manger. Leur taux d’hormone parathyroïdienne peut alors s’élever, entraînant une carence en calcium, même si l’on prend des suppléments de calcium. Ainsi, le risque de contracter l’ostéoporose à un âge avancé devient plus élevé.

Comment contrôler l’envie de manger des plats délicieux

Il est toujours difficile de résister à des aliments délicieux. Cependant, il existe trois façons de contrôler cette envie.

  1. Consommez un bol de soupe en début de repas. La soupe permet de caler l’estomac et évite ainsi d’ingérer trop de nourriture.
  2. Essayez de consommer les légumes en premier. Lorsqu’un repas comprend des légumes et de la viande, choisissez de manger les légumes en premier, car ces aliments riches en fibres rempliront rapidement votre estomac.
  3. Faites de nombreuses petites collations dans la journée, au lieu de deux ou trois repas copieux. Cela évitera de surcharger l’estomac et contribuera à ralentir le métabolisme, permettant ainsi au cœur, au cerveau, aux poumons, au foie, aux reins, etc. de rester aussi jeunes que possible.
Un bol de soupe au début du repas permet de remplir l’estomac et de se sentir moins affamé. (Image : Cook Eat / Pexels)

Les mesures à prendre pour lutter contre la suralimentation

Faire de l’exercice

Évitez de faire des exercices vigoureux après un repas copieux. Les travaux ménagers ou une promenade sont un meilleur choix.

Se masser le ventre

Le massage du ventre peut faciliter la digestion et réduire les ballonnements causés par une suralimentation. La meilleure méthode consiste à effectuer des mouvements circulaires autour du nombril, en tournant toujours dans le même sens.

Prendre une douche

Si vous vous sentez mal à l’aise après avoir trop mangé, prenez une douche une heure après le repas. Cela peut aider à consommer un peu d’énergie et faciliter la digestion, ce qui pourrait soulager tout malaise.

Du vinaigre de cidre de pomme pour faciliter la digestion

Le vinaigre de cidre de pomme peut stimuler la sécrétion de sucs gastriques dans l’estomac et faciliter la digestion. Un peu de vinaigre de cidre, de jus d’orange ou de jus de citron peut également soulager tout inconfort dû à une suralimentation.

Rédcateur Fetty Adler
Collaboration Jo Ann

Source : How to Tackle Overeating and Foster Longevity
www.nspirement.com

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.