Press "Enter" to skip to content

Bien-être. La fatigue et la fatigue chronique sont différentes, comment les distinguer et y faire face ?

SANTÉ > Bien-être

Tout le monde n’a pas le même niveau d’énergie, il arrive parfois que la fatigue s’installe. Il est difficile de faire la différence entre la fatigue ordinaire et la fatigue chronique. Cependant, il est important d’apprendre à faire la distinction entre les deux pour s’assurer que sa santé n’en pâtisse pas.

Shelby Harris, spécialiste de la santé du sommeil, déclare « la fatigue et la somnolence sont des notions un peu différentes et il est important de faire la différence. Il est possible d’être fatigué et somnolent, mais il ne faut pas confondre les termes ». La fatigue rend somnolent en général. Une fatigue est naturelle après une dure journée de travail ou une tâche physiquement épuisante. Cependant, dans certains cas, les gens ressentent un manque d’énergie continu et l’envie de faire profil bas, même s’ils n’ont pas travaillé dur. C’est ce qu’on appelle cliniquement la fatigue chronique.

Selon la doctoresse Harris, « la somnolence est le fait de s’endormir, de faire la sieste et de somnoler dans des moments calmes, alors qu’il n’y a pas d’intention de somnoler. La fatigue est cette sensation de traîner une tonne de briques derrière soi, de ne pas avoir d’énergie, de ne pas avoir d’essence dans son réservoir. Pourtant, au moment de faire une sieste, le sommeil ne vient pas, malgré la volonté de la faire ».

La fatigue et la fatigue chronique sont différentes, comment les distinguer et y faire face
La fatigue est cette sensation de traîner une tonne de briques derrière soi, de ne pas avoir d’énergie, de ne pas avoir d’essence dans son réservoir. (Image : Shiv Mirthyu / Pixabay)

Si vous ne parvenez pas à identifier les circonstances de la fatigue, les résultats peuvent être préjudiciables, affirment les experts de la santé. Vous pouvez progressivement entrer dans un cercle vicieux. Vous n’arrivez pas à dormir parfois même si vous êtes très fatigué. Au fil du temps, vous vous privez de sommeil et la sensation de fatigue ne disparaît jamais. Cela peut affecter votre tranquillité d’esprit et vos performances au travail.

Les causes profondes de la fatigue chronique

La fatigue peut s’installer en raison de problèmes de santé sous-jacents ou de certains choix de vie. Le sommeil est moins bon si la consommation de boissons caféinées est trop importante, si le cycle du sommeil n’est pas respecté, si l’environnement est distrayant ou si beaucoup de stress survient dans sa vie. Lorsque ces facteurs ne sont pas contrôlés pendant une longue période, il arrive de développer le syndrome de fatigue chronique. Dans ce cas, la personne se sent vraiment épuisée, même sans sortir de chez elle ni effectuer aucune tâche ménagère.

Parfois, la fatigue peut s’installer en raison de certaines maladies ainsi que de l’utilisation de médicaments spécifiques. Le constat est que les gens ne sont pas toujours conscients des affections sous-jacentes qui les font se sentir ainsi depuis longtemps. L’hypothyroïdie, la polyarthrite rhumatoïde, la fibromyalgie, la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), la maladie rénale chronique, la sclérose en plaques, le syndrome de Cushing, le diabète et l’anémie provoquent le syndrome de fatigue chronique.

La fatigue et la fatigue chronique sont différentes, comment les distinguer et y faire face
Un exercice modéré ou léger peut tonifier le corps et l’esprit et chasser la sensation d’épuisement. (Image : S. Hermann & F. Richter / Pixabay)

Les moyens de combattre la fatigue chronique

Il existe de nombreuses méthodes éprouvées pour combattre l’apparition de la fatigue. Toutes les méthodes ne conviennent pas à tout le monde. Il faut essayer de trouver celle qui convient le mieux.

Les exercices physiques

Un exercice modéré ou léger peut tonifier le corps et l’esprit et chasser la sensation d’épuisement. Toutefois, il ne doit pas être trop intense. La natation peut être utile ainsi que la marche. La doctoresse Harris soutient ce point de vue, ajoutant : « L’exercice physique contribue à améliorer le sommeil et à réduire la fatigue. L’essentiel est d’être constant, disons au moins deux fois par semaine. Si, après deux semaines de changements effectifs il n’y a pas d’impact sur le niveau d’énergie, il est temps de parler à son médecin ».

Le yoga

Ceux pour qui n’ont aucun intérêt pour la salle de sport peuvent essayer la pratique du yoga. Il existe différentes formes de yoga parmi lesquelles une conviendra.

La fatigue et la fatigue chronique sont différentes, comment les distinguer et y faire face
Le sommeil est moins bon si la consommation de boissons caféinées est trop importante. (Image : murat_akdogan / Pixabay)

Qualité du sommeil

Parfois, un manque de sommeil peut avoir des répercussions sur le niveau de fatigue. Cela peut être causé par une literie inconfortable et peu ergonomique, des lumières et des sons, etc. Il est important que la chambre à coucher reste sombre et silencieuse durant le sommeil. Les téléphones portables et tablettes sont à éloigner du lit. S’il n’est pas toujours possible de suivre ces recommandations, un masque de nuit et des boules Quies peuvent aider après un temps d’adaptation.

Contrôle du régime alimentaire

L’exclusion de certains aliments et boissons du régime alimentaire peut permettre de mieux dormir et, par conséquent, réduire le niveau de fatigue. Le café du soir peut se remplacer par des tisanes qui calment les nerfs. Réduire sa consommation de tabac peut également être utile à cet égard.
Si malgré tous ces changements la fatigue reste une menace récurrente, il faut consulter un professionnel de la santé.

Rédacteur Catherine Keller

Source : Tiredness and Fatigue Are Different: How to Cope With the Latter

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.