Press "Enter" to skip to content

Bien-être. Sept effets secondaires de la colère sur la santé physique

SANTÉ > Bien-être

La colère est une émotion puissante. Elle peut mener à des disputes, des abus physiques, des agressions et des actes autodestructeurs. Le flot constant de substances chimiques liées au stress et les changements métaboliques associés à une colère récurrente peuvent nuire à de nombreux systèmes du corps. Voici sept effets secondaires de la colère sur la santé physique.

  1. La colère blesse le cœur

Les personnes colériques ont quatre fois plus de risques de développer un infarctus du myocarde, une maladie cardiovasculaire mortelle.

  1. La colère nuit au foie

Selon la médecine chinoise, le foie reste sain si son énergie circule sans obstruction. La colère peut entraver ce mouvement et causer des dommages au foie. Elle peut également entraîner une aggravation de l’hépatite C.

Sept effets secondaires de la colère sur la santé
La colère est une émotion puissante qui peut conduire à des disputes, des violences physiques, des agressions et des automutilations. (Image : wayhomestudio / Freepik)
  1. La colère blesse les poumons

Le souffle devient court lorsqu’on se met en colère. Cela est dû au fait que les cellules des poumons continuent de se dilater avec seulement une brève pause, ce qui peut causer des dommages aux cellules.

  1. Les cellules du cerveau peuvent être endommagées

Lorsqu’on se met en colère, le sang afflue vers le cerveau et augmente la pression sanguine. Le faible niveau d’oxygène dans le sang produit des toxines qui peuvent endommager les cellules du cerveau.

  1. La colère ralentit la cicatrisation des blessures

Les personnes ayant un tempérament colérique souffrent d’une capacité de guérison réduite et d’un temps de récupération plus long après une blessure.

Sept effets secondaires de la colère sur la santé
Les personnes ayant un tempérament colérique souffrent d’une capacité de guérison réduite et d’un temps de récupération plus long après une blessure. (Image : Karolina Grabowska / pexels)
  1. La colère blesse l’estomac et les intestins

Se mettre en colère excite le système nerveux sympathique et diminue la circulation sanguine dans l’estomac et les intestins, ce qui réduit l’appétit. Dans des conditions graves, un ulcère peut se développer.

  1. La colère peut provoquer une mort subite

Des recherches ont révélé que lorsqu’une personne est en colère, le flux sanguin vers le cœur peut être réduit, entraînant une ischémie myocardique, un rythme cardiaque irrégulier, une ischémie cérébrale, pouvant induire une mort subite.

Il existe différents moyens pour faire face à la colère :

  • Contrôler son humeur.
  • S’asseoir ou s’allonger pour relaxer le corps.
  • Fermer les yeux, respirer profondément et laisser partir les pensées négatives.
  • Boire un verre d’eau pour diluer les acides gras libres.
  • Imaginer une scène relaxante.
  • Faire une promenade ou de l’exercice physique.

Rédacteur Fetty Adler
Collaboration Jo Ann

Source : 7 Ways Anger Can Hurt Your Body
www.nspirement.com

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.