Après avoir vu Shen Yun

Par Vision Times
Le 07/01/2020
Spectacle Shen Yun mettant en valeur les manches fluides des anciens danseurs de la cour en Chine, connus sous le nom de «manches d'eau». (Shen Yun Performing Arts)
Spectacle Shen Yun mettant en valeur les manches fluides des anciens danseurs de la cour en Chine, connus sous le nom de «manches d'eau». (Shen Yun Performing Arts)
 

Une spectatrice nous relate son expérience du spectacle

Margaret Morrissey, a vu le spectacle  en 2018 au Canada. Elle nous relate son expérience de «Shen Yun». 

J'avais prévu d'aller voir Shen Yun Performing Arts pour la première fois et j'étais excitée, mais quand le jour s’est levé, je me suis réveillée déprimée. J'avais connu des épisodes de dépression ces derniers temps et je ne savais pas pourquoi. Je ne voulais donc pas y aller. Je voulais rester à la maison, regarder Netflix et manger du chocolat. Un autre obstacle était le fait que le théâtre était situé à deux heures de route.

Mais je me suis forcée à y aller parce que je ne voulais pas gaspiller l’argent du billet coûteux que j'avais acheté, en plus je devais y rencontrer une amie. Elle avait déjà vu Shen Yun et s’était extasiée sur combien cela lui avait plu, et je voulais le voir par moi-même. Heureusement, le spectacle était prévu en matinée, ainsi, au moins, je n'aurais pas à conduire jusqu'à la maison tard dans la nuit.

Couleur et musique

La première chose qui m'a frappée après le lever de rideau, ce sont les couleurs. Les femmes arboraient un éventail de roses, verts, violets, jaunes et oranges, et bien que je suppose que ces couleurs soient standard, elles semblaient plus vibrantes que la normale, comme si elles avaient une lueur intérieure. Les couleurs des costumes des hommes étaient plus discrètes, ce qui accentuait encore plus la vivacité des costumes des danseuses. Les différents décors de chaque pièce étaient également richement colorés. En tout cas, tout cela était très agréable à regarder.

La musique m'a aussi impressionnée parce que d'une part, elle était si belle, et d'autre part, elle était différente. J'avais lu le livret du programme avant le début du spectacle et appris que l'orchestre combine des instruments occidentaux et chinois, les instruments occidentaux formant la base et les instruments chinois dirigeant la mélodie. Je ne suis pas une experte en musique orchestrale, mais j'ai trouvé que ce son était non seulement plein et résonnant, mais aussi propre, aéré et léger. C'est la seule façon dont je peux le décrire.

L'orchestre

 

L'orchestre symphonique de Shen Yun fusionne les instruments traditionnels chinois et occidentaux. (Shen Yun Performing Arts)
L'orchestre symphonique de Shen Yun fusionne les instruments traditionnels chinois et occidentaux. (Shen Yun Performing Arts)
 

Mais ce qui pour moi a tout surpassé, c'est la performance en solo du erhu. Je n’en revenais pas de la beauté et de l'expressivité de cet instrument, qui, selon les maîtres de cérémonie, a été introduit en Chine au Xe siècle. C'était au-delà du sublime. Il n'a que deux cordes, mais il produit une large gamme de sons. Il a aussi une sonorité triste, alors bien sûr, j'ai pleuré.

J'ai souvent pleuré pendant le spectacle, mais je n'étais pas triste, simplement émue. Il y eu aussi beaucoup de moments drôles qui nous ont fait rire, moi et l’ensemble du public.

«Au retour, j'étais dans un état complètement différent» 

Ensuite, est venue pour moi l'expertise des danseurs. Tout semblait parfaitement exécuté. J'ai l'œil pour les défauts, mais je n'en voyais aucun ici. Les danseuses étaient gracieuses, même en accomplissant les sauts et les pirouettes, et à d'autres moments, elles semblaient flotter en faisant leurs petits pas du talon à la pointe, sur la scène. En revanche, les danseurs étaient très athlétiques et virils.

Je pense que cette perfection a contribué à rehausser globalement l'expérience, tout comme les éléments spirituels du spectacle. Ils ont ajouté une dimension peu familière mais intéressante. Comme par exemple, la façon dont il est dit que la culture chinoise a été transmise du ciel et qu'elle est donc imprégnée de l'ancienne tradition chinoise de vénération et de foi envers le Divin. Ou comment elle explore le sens et le but de la vie à travers certains des spectacles de danse et dans les paroles des chansons.

Une autre chose que j'ai remarquée, c'est qu'il semblait qu’une forte énergie émanait des interprètes. Je pouvais la sentir, et je me suis demandé plus tard si elle avait eu un effet sur moi parce que sur le chemin du retour, j'étais dans un état complètement différent de celui à l’aller.

En fait, après le spectacle, je me suis sentie légère, voire exaltée, et la dépression n'était plus là. Inutile de dire que cela a éveillé mon intérêt et que j'ai voulu en savoir plus, alors le lendemain, j'ai fait quelques recherches en ligne et fait des découvertes intéressantes.

 


 

Le pouvoir guérisseur de la musique

Le premier endroit où je me suis rendue était le site Web de Shen Yun, où j'ai appris que la culture chinoise a commencé avec l'empereur jaune il y a plus de 5 000 ans. Il cultivait le Tao, ou la Voie, et il a enseigné à ses sujets à vivre en accord avec cette Voie céleste. Plus tard, le bouddhisme et le confucianisme sont apparus, et les croyances et les valeurs transmises par ces trois religions sont inhérentes à la culture chinoise.

Cela expliquerait l'aspect spirituel de Shen Yun. Et apparemment, ces caractéristiques ont également influencé la musique chinoise, selon un article de Epoch Times que j'ai trouvé, avec des commentaires du chef d'orchestre de Shen Yun, William Kuo. Voici ce qu'il avait à dire :

«La musique chinoise est imprégnée de caractéristiques de cette période. Elle est imprégnée de cet objectif collectif de maintenir la paix dans la société. Elle est jouée pour le bien de tous».

Dans le même article, les commentaires de Jingduan Yang, un docteur en médecine traditionnelle chinoise de la quatrième génération , basé à New York, étaient encore plus intrigants. Il avait vu Shen Yun au Lincoln Center.

Il a expliqué que la médecine chinoise a identifié cinq sons majeurs qui ont un impact spécifique sur l'énergie de cinq systèmes d'organes correspondants : le foie, le cœur, la rate, les poumons et les reins.

«Lorsque ces cinq sons sont composés de manière douce et équilibrée, ils ont un effet positif sur les cinq systèmes d'organes et contribuent donc à équilibrer l'énergie du corps humain et à améliorer les fonctions physiques et mentales», a-t-il dit.

«Les compositeurs de la musique de Shen Yun ont travaillé très dur pour se conformer à la musique classique chinoise, qui met toujours l'accent sur l'équilibre des sons. L’énergie qu’elle génère a un effet d’apaisement, de mouvement, de réchauffement et de sérénité».

«Les couleurs utilisées peuvent avoir un effet positif sur les émotions»

M. Yang a également dit que les couleurs utilisées dans le spectacle peuvent avoir un effet positif sur les émotions. Il a décrit les couleurs des costumes comme étant «remarquablement équilibrées», alors que l'utilisation de la couleur dans les décors «réconforte et nourrit tout l’être».

«Si le son et la couleur influencent l'énergie du système d'organes humains, cela influencera les émotions humaines», a-t-il dit.

Wow. Après avoir lu ceci, j'ai pensé que j'avais obtenu la réponse à la question de savoir pourquoi ma dépression s'est envolée après avoir vu Shen Yun.

Et je ne suis peut-être pas la seule. En consultant la rubrique des commentaires du public du site Web de Shen Yun, j'ai appris qu'il est courant pour les gens de ressentir les effets positifs du spectacle. Beaucoup ont dit qu'ils le trouvaient édifiant, inspirant, apaisant, profondément spirituel, qu'ils ressentaient un sentiment d'espoir renouvelé, etc.

Voici par exemple ce que le Dr Michael Meister, secrétaire d'État parlementaire au ministère fédéral des Finances en Allemagne, avait à dire :

«Shen Yun, c’est la perfection dans tout : la danse, les chansons et la musique. L'harmonie entre les artistes est du plus haut niveau... Je vais retourner chez moi moins stressé, plus détendu et avec une sérénité, je pense, qu’aucune autre expérience ne me fera ressentir. Par ailleurs, je vais réfléchir à ce que j'ai vu ce soir pendant un long moment et je sais que cela va m’aider à me comprendre plus en profondeur».

Et ceci de la part du calligraphe Hsieh Yung-Tien, qui a vu le spectacle à Taiwan :

«La créativité à laquelle j’ai assisté avait le pouvoir de changer les pensées des gens. La morale dans les  histoires offre au public de Shen Yun l'inspiration et la sagesse de la vie. Pour moi, après avoir commencé à regarder le spectacle, je me suis ouvert à ma famille et à mes amis, et j'ai pu les embrasser».

La méditation chinoise traditionnelle

Certains ont aussi dit que, tout comme moi, ils  avaient ressenti une énergie spéciale. Selon le site Web, tous les artistes pratiquent le Falun Dafa, un système de méditation traditionnel ancré dans la culture chinoise ancienne qui génère l'énergie. Pendant des milliers d'années, les artistes chinois ont pratiqué la méditation et cultivé la vertu, la pureté et la bonté afin de créer un art digne du ciel, et les artistes de Shen Yun suivent cette tradition.

Bien sûr, le pouvoir de guérison de la musique a été reconnu depuis longtemps à travers l'histoire, mais Shen Yun englobe tout : la musique, la couleur, et la sagesse, la profondeur et l'excellence de la culture chinoise ancienne.

Alors, Shen Yun peut-il aider à lutter contre la dépression ? Vérifiez par vous-même. Il l'a certainement fait pour moi.  Depuis, Je vais le voir tous les ans.


Margaret Morrissey est une rédactrice et une défenseure des droits de l’homme, qui vit en Colombie-Britannique, au Canada.

Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : Move Over Prozac, Shen Yun’s in Town