Press "Enter" to skip to content

Histoire. La légende de l’empereur Shun : l’origine du soja jaune et du soja noir

CHINE ANCIENNE > Histoire

L’empereur Shun est très connu dans la mythologie chinoise comme l’un des cinq empereurs. La tolérance envers sa famille et sa sagesse ont été reconnues par les Chinois.

Selon la légende, il était une fois, à Yaoqiu dans la province du Henan, un homme nommé Gusou (l’homme aveugle) qui s’est marié avec Wodeng, une belle femme. Quelques années plus tard, Wodeng a donné naissance à un garçon qui s’appelait Chonghua, ce qui signifie « garçon à doubles pupilles ». Malheureusement Wodeng est décédée de maladie peu après, laissant derrière elle Gusou et le petit garçon Chonghua.

Gusou s’est remarié plus tard avec une femme étroite d’esprit et ils ont eu également un fils qui s’appelait Xiang. Comme Chonghua était le fils de la première femme de Gusou et que Gusou était un homme confus et déraisonnable, il a favorisé sa deuxième femme et son deuxième fils, très paresseux. Chonghua était donc souvent maltraité à la maison. La famille a même essayé de tuer Chonghua à plusieurs reprises, mais Chonghua a toujours survécu par miracle et les a toujours respectés.

Un jour, sa marâtre a eu une mauvaise idée et a demandé aux deux garçons d’aller semer des graines de soja sur la montagne de Li au nord-ouest du village. Elle leur a donné à chacun un sac de graines de soja et leur a dit : « Vous deux, allez planter des sojas sur la montagne de Li et celui qui réussit à faire germer les sojas reviendra à la maison, sinon ne revenez plus jamais à la maison. Si vous osez entrer, je vous tuerai. » Les deux frères quittèrent la maison avec leurs nourritures et leurs graines de soja pour se diriger vers la montagne de Li, à 10 km de la maison.

La légende de l’empereur Shun : l’origine du soja jaune et du soja noir
Graines de soja. (Image : bigfatcat / Pixabay)

Arrivés à la montagne de Li, ils n’avaient plus de nourriture et ont dû manger leurs graines de soja pour survivre. Le fils aîné, Chonghua, savourait ses graines, mais son demi-frère Xiang n’appréciait guère les siennes. Il a goûté aux graines de son frère qui avaient meilleur goût, alors Xiang a proposé à Chonghua : « Frère, tes graines de soja sont meilleures que les miennes et elles sont d’une couleur différente, si l’on échangeait nos graines ? » Chonghua était gentil et bienveillant, il a donc accepté la demande de son frère. Après avoir mangé à leur faim, ils sont allés planter les graines de soja qui restaient sur les flancs de la montagne de Li.

Quelques jours ont passé et les graines de soja plantées par Chonghua ont toutes poussé, alors que celles plantées par son frère, Xiang, n’ont pas du tout germé après 10 jours d’attente. Xiang a pris peur et a pleuré à chaudes larmes. Chonghua a demandé à son frère de rentrer ensemble à la maison, son frère n’a pas osé.

Chonghua s’est agenouillé sur la montagne de Li et a prié les dieux : « Ciel, s’il vous plaît, je vous prie de bénir mon frère pour que ses graines germent au plus tôt, mettez tous les péchés sur moi, car mon frère a planté les graines de soja qui étaient à l’origine les miennes, c’est moi qui devrais mourir à sa place. » Par miracle, dès que Chonghua s’est mis à pleurer, la pluie est tombée du ciel, et lorsqu’il a baissé les yeux, il a vu les semis de soja de son frère pousser sur tout le sol. Les deux frères ont remercié mille fois les dieux et sont rentrés chez eux.

La légende de l’empereur Shun : l’origine du soja jaune et du soja noir
Germes de soja. (Image : Charles Echer / Pixabay)

Quand ils sont rentrés chez eux, la marâtre leur a demandé : « Avez-vous tous les deux planté vos graines de soja ? » Les deux frères ont répondu : « Elles ont toutes poussé ! » La marâtre ne les croyait pas, car elle avait truqué les graines de soja et fait cuire celles du fils aîné pour le tuer, alors elle obligea son vieux mari à aller voir. Quand Gusou lui a dit que les deux champs étaient remplis de soja, la marâtre n’avait plus rien à dire.

Lorsque le soja a poussé en automne, la famille a constaté que les graines récoltées avaient des couleurs différentes : noires et jaunes, et que les sojas cuits ont donné des « gaines noires » et les sojas crus des « graines jaunes ». Depuis lors, on distingue deux types de soja : « soja noir » et « soja jaune ».

Comme Xiang a plus apprécié le soja noir, plus tard, les agriculteurs ont décidé de donner des graines de soja noir à leurs animaux. Les animaux les adorent et prennent de la graisse plus facilement.

Plus tard, les gens ont construit un temple à l’endroit où Chonghua s’agenouillait pour prier le ciel à la montagne de Li, appelé « Temple de l’empereur Shun » et quand il y avait une grande sécheresse, les gens s’agenouillaient aussi pour demander la pluie, comme Chonghua. Et le temple est toujours là aujourd’hui !

Rédacteur Jessica Wang