Une ex membre du PCC : La Chine est une menace pour le monde

Par Vision Times
Le 11/09/2020
Cai Xia était l’une des élites du PCC. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Cai Xia était l’une des élites du PCC. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Cai Xia faisait partie de l’élite du Parti communiste chinois (PCC), et avait un statut influent en tant que membre du groupe de réflexion du Parti. Elle a récemment été expulsée suite à ses critiques à l’égard du Parti et du dirigeant du pays, Xi Jinping. Elle pense maintenant que le PCC représente une menace pour le monde entier.

Expulsée du Parti

Cai Xia est la petite-fille d’un ancien haut fonctionnaire du PCC, ce que l’on considère en Chine comme une élite du Parti. Elle a enseigné la politique à l’École centrale du parti avant sa retraite et vit actuellement aux États-Unis. Son expulsion et la révocation ultérieure de ses prestations de retraite ont eu lieu après qu’un enregistrement audio d’un discours qu’elle a prononcé lors d’une réunion privée du parti ait fait l’objet d’une fuite en ligne. Dans ce discours, Cai Xia s’en est pris à Xi Jinping, le traitant de « patron de la mafia ». Elle a accusé Xi Jinping d’avoir réduit 90 millions de membres du PCC à l’état d’outils utilisant le système politique, la police et l’armée. Elle a en outre traité le PCC de « zombie politique » et a fait remarquer que le système communiste est arrivé au bout de son chemin et devrait « être fondamentalement abandonné ».

« Comme personne ne peut s’opposer à lui (Xi Jiping), cela signifie que son pouvoir est illimité... Il a fait du monde un ennemi. Chez lui, toutes ces grandes questions sont laissées à sa discrétion. En d’autres termes, qu’il s’agisse d’une question nationale ou internationale, il est très difficile pour les autres de le restreindre. Il est inévitable que son jugement et ses décisions soient erronés... C’est un cercle vicieux. Lorsqu’une mauvaise décision est prise, le résultat n’est pas bon. Mais ceux qui se trouvent en dessous ont trop peur de le lui dire et de mauvaises décisions continuent d’être prises jusqu’à ce que la situation soit hors de contrôle. Dans ce cercle vicieux, il n’y a aucun moyen d’empêcher le pays de glisser vers le désastre », a déclaré Cai Xia au Guardian.

 

Cai Xia pense que le système communiste doit être abandonné. (Image : Pixabay / CC0 1.0)
Cai Xia pense que le système communiste doit être abandonné. (Image : Pixabay / CC0 1.0)
 

En ce qui concerne son expulsion du Parti, Cai Xia a noté qu’elle se sentait soulagée et heureuse. Cette ex-membre du PCC a admis qu’elle préférait vivre selon des principes humains plutôt que de sacrifier de telles valeurs et de vivre « comme un chien » pour bénéficier des prestations de retraite. À l’annonce de son expulsion, plusieurs de ses amis, qui pensaient que c’était une bonne chose, l’ont encouragée. Cai Xia fait partie des nombreuses élites qui ont été expulsées en raison de leur désaccord avec la politique du Parti. Récemment, Ren Zhiqiang, un ancien directeur d’une puissante société immobilière soutenue par l’État, a été expulsé du PCC après avoir traité Xi Jiping de « clown ».

Une menace pour le monde

Cai Xia est fermement convaincue que le PCC constitue une menace majeure pour la paix mondiale. Elle souligne que le conflit actuel entre la Chine et les États-Unis n’est pas un conflit entre deux peuples, mais entre deux systèmes et deux idéologies. Elle dénonce que le PCC veut remplacer le système démocratique des États-Unis par son modèle de sur-gouvernance.

Cai Xia à appelé à des sanctions contre les hauts responsables du PCC et souhaite que la communauté internationale empêche le parti d’infiltrer les institutions mondiales et de répandre des idéaux totalitaires. Elle soutient l’interdiction par le gouvernement américain de la société technologique chinoise Huawei et appelle l’administration Trump à renforcer sa position contre Pékin.

 

Cai Xia soutient les actions de l’administration Trump contre Huawei. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Cai Xia soutient les actions de l’administration Trump contre Huawei. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Cai Xia blâme également le système communiste pour la mauvaise gestion de l’épidémie de Covid-19. Elle avait demandé aux fonctionnaires de se préparer à une riposte au virus le 7 janvier, presque deux semaines avant que le gouvernement n’admette qu’il y avait une épidémie virale. Le fait que le public ait été tenu dans l’ignorance pendant deux semaines a aggravé la pandémie, non seulement en Chine, mais aussi au niveau international.


Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : CCP Member: ’China Is a Threat to the World’