Chine

Selon le Comité pour la protection des journalistes, basé à New York, la Chine se situe en tête de liste noire des pays responsables de l'emprisonnement des journalistes. (Capture d'écran / YouTube) Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), basé à New York, a publié son rapport annuel sur l'état de la sécurité des journalistes dans le monde. Le rapport référence la Chine et le Vietnam comme étant deux des pires pays d'Asie en matière d'emprisonnement de journalistes. Ces pays ont respectivement mis 48 et 12 personnes derrière les barreaux en 2019.
Des technologies comme les uniformes intelligents et la reconnaissance faciale sont de plus en plus utilisées dans les écoles chinoises pour suivre les élèves et leurs activités. (Image: Capture d'écran / YouTube) Étant donné que le gouvernement chinois contrôle tous les aspects de la vie  politique, sociale et économique du pays, il était inévitable que même les enfants soient surveillés. Dans de nombreuses écoles chinoises, des technologies comme les uniformes intelligents et la reconnaissance faciale sont devenus un outil standard pour suivre les élèves et leurs activités.
Le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) a publié une série de documents chinois ayant fait l'objet d'une fuite et révélant l'oppression systématique utilisée pour effacer l'identité culturelle des Ouïghours. (Image via ICIJ) Le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) a récemment publié une série de documents chinois ayant fait l'objet de fuites qui révèlent l'ampleur effroyable du nettoyage culturel de la minorité ouïghoure du Xinjiang par Pékin. Ces documents qui portent le nom de «China cables» ont été rejetés par la Chine comme étant des faux.
Le Parti communiste chinois (PCC) continue de resserrer son emprise sur la vie de ses citoyens en introduisant de nouveaux outils de surveillance pour maintenir la population sous contrôle. (Image: Capture d'écran / YouTube) Le Parti communiste chinois continue de resserrer son emprise sur la vie de ses citoyens en introduisant de nouveaux outils de surveillance pour maintenir la population sous contrôle. Au cours d’une entrevue avec Bitter Winter, un ex-employé d'une entreprise publique de télécommunications a révélé dans quelle mesure le gouvernement chinois contrôle la communication en ligne de sa population.
Les appels au boycott de la Chine pour les mauvais traitements qu'elle inflige aux Ouïghours sont de plus en plus nombreux. (Image: Capture d'écran / YouTube) La persécution par Pékin de la minorité ouïghoure a été un sujet de discussion pour les intellectuels et les dirigeants des nations musulmanes qui se sont récemment réunis dans la capitale malaisienne de Kuala Lumpur pour un sommet.
L'Université Fudan de Shanghai a été contrainte de modifier sa charte afin de supprimer les références à la «liberté de pensée» et d'ajouter des références à l' «éducation patriotique», se conformant ainsi aux idéaux du Parti communiste. (Image: Capture d'écran / YouTube) Depuis décembre, certaines des meilleures universités chinoises ont été contraintes de modifier leur charte pour aligner leur point de vue sur les idéaux du Parti communiste. À l'université Fudan de Shanghai, les responsables ont supprimé toute référence à la «liberté de pensée», ce qui a déclenché une vive réaction de la part des étudiants.
Le gouvernement chinois a cherché à obtenir des fonds de la Banque mondiale pour mettre en place sa surveillance par reconnaissance faciale au Xinjiang. (Image: Capture d'écran / YouTube) Un scoop exclusif du site d'information Axios affirme que le gouvernement chinois a cherché à obtenir des fonds de la Banque mondiale pour mettre en place sa surveillance par reconnaissance faciale au Xinjiang. La banque n'a apparemment pas débloqué les fonds, s'abstenant ainsi d'être complice à son insu des violations des droits de l'homme en Chine.
 Un avocat éminent a déclaré qu'il est du devoir du Conseil des droits de l'homme de l'ONU de s'occuper du prélèvement d'organes autorisé par l'État en Chine. (Image par skeeze / Pixabay) L'une des pires atrocités de masse de ce siècle est en train d'être commise en Chine et le monde doit agir pour y mettre fin, a déclaré un avocat de haut rang à l'ONU.
Edward Leung prononçant un discours à la gare de Causeway Bay. (Image : wikimedia / CC0 1.0) Depuis plus d'une décennie maintenant, 15 ans pour être précis, le Time Magazine nomme régulièrement des personnes influentes dans sa liste des 100 personnes les plus influentes au monde. Cette année, l'un des jeunes politiciens et militants les plus en vue de Hong Kong, Edward Leung Tin-Kei, figure sur la célèbre liste.
La question de savoir comment la Chine traite sa population minoritaire ouïghoure dans la région du Xinjiang a provoqué une division entre les États membres de l'ONU. (Image : Capture d'écran / YouTube) Lors d'une récente réunion de l'Assemblée générale des Nations Unies, les États membres étaient divisés sur la façon dont la Chine traite sa population minoritaire ouïghoure dans la région du Xinjiang. De nombreux experts estiment que les divergences d'opinion marquées entre les nations montrent à quel point le monde se polarise de plus en plus sur les pays pro-occidentaux et les pays pro-Chine.
Le peuple hongkongais souhaite à tout prix conserver sa constitution et son système démocratique instaurés sous l’occupation anglaise.(Wpcpey CC BY-SA 4.0) À Hong Kong, la colère des manifestants ne cesse de s’amplifier et malgré le retrait du projet de loi sur les extraditions, les affrontements entre les protestataires et les forces de l’ordre sont de plus en plus violents, mettant en danger la population.
Un ancien militaire chinois dévoile une méthode de répression utilisée en secret à Hong Kong. (Image : secretchina.com) Un ancien militaire chinois a dévoilé, après avoir comparé une grande quantité de photos de jeunes Hongkongais «suicidés» qu'il s'agirait plutôt de cas de meurtres commis par des agents secrets chinois infiltrés à Hong Kong, au moyen d’une méthode secrète traditionnelle chinoise – le Dim Mak.
« Une décision inconsidérée de quelques personnes peut détruire une grande ville. Elle peut encore exister sur la carte, mais c'est juste une coquille vide et sans vie » (Image : pixabay.com) « Une décision inconsidérée de quelques personnes peut détruire une grande ville. Elle peut encore exister sur la carte, mais ce n’est juste qu’une coquille vide et sans vie ».
Hong Kong est un atout financier très important pour la Chine. (Image: pixabay / CC0 1.0) Les manifestations de Hong Kong devenant de plus en plus violentes, les médias chinois ont appelé à des actions plus strictes pour les contrecarrer.
Un policier en train de tirer avec une vraie balle à courte distance sur un jeune lycéen (Image: www.ntdtv.com) Depuis bientôt cinq mois, les Hongkongais n’ont cessé de protester contre l'amendement de la loi d'extradition par le gouvernement de Hong Kong.
Joshua Wong a réagi en publiant cette déclaration sur  Facebook :« Je condamne fortement le fait que le gouvernement se livre à un filtrage politique et à la censure, et me prive de mes droits politiques…" Le mercredi 23 octobre 2019, la nouvelle est parvenue au responsable de la contestation et immédiatement Joshua Wong a réagi en publiant cette déclaration sur Facebook: « Je condamne fortement le fait que le gouvernement se livre à un filtrage politique et à la censure, et me prive de mes droits politiques… »
Xiang Songzuo, professeur d'économie à l'Université Renmin de Chine précise qu’il est impossible que l'économie puisse croître au rythme annoncé par le gouvernement Le 18 octobre dernier, le gouvernement chinois a publié ses statistiques de croissance du PIB pour le troisième trimestre, affirmant que l'économie avait progressé de 6,0 %, soit 0,1 % de moins que prévu selon une analyse de Reuters.
Un manifestant bravant le soleil ardent et les violences policières à Hong Kong a  publié une lettre adressée à la population de Chine continentale, expliquant pourquoi, depuis le 9 juin, les manifestants à Hong Kong  se battent pour la démocratie, la liberté et les droits de l’homme. (Image: Studio Incendo via flickr CC BY 2.0 ) Lettre aux citoyens de Chine continentale : Pourquoi nous manifestons?
Un manifestant bravant le soleil ardent et les violences policières à Hong Kong a récemment publié une lettre adressée à la population de Chine continentale, expliquant pourquoi, depuis le 9 juin, les manifestants à Hong Kong  se battent pour la démocratie, la liberté et les droits de l’homme.
Pékin a détruit plusieurs mosquées ouïghoures. (Image : Colegota via wikimedia CC BY-SA 2.5) Les Ouïghours de Chine ont été l'une des communautés les plus persécutées ces derniers temps. Le gouvernement chinois les force à renoncer à leur foi et à jurer fidélité au Parti communiste chinois et à son idéologiee. La haine à l'égard des Ouïghours a atteint un point tel que les autorités chinoises vont jusqu’à détruire leurs tombes dans ce que l'on croit être une tentative visant à effacer leu