Press "Enter" to skip to content

Monde. L’Ukraine a interdit définitivement le Parti communiste d’Ukraine et restitue tous ses biens au peuple ukrainien

ACTUALITÉ > Monde

Dans le contexte de l’invasion russe de l’Ukraine, les tribunaux ukrainiens ont récemment ordonné l’interdiction complète du Parti communiste d’Ukraine (KPU) et la confiscation de tous ses actifs. Certains analystes disent que c’est parce que les peuples des anciens pays communistes ont reconnu les dangers du Parti communiste. Cependant, le Parti communiste chinois (PCC), qui est proche du Parti communiste d’Ukraine, n’a jusqu’à présent pas répondu à cela.

L’Ukraine interdit complètement le Parti communiste d’Ukraine par la loi

Selon le site officiel des tribunaux ukrainiens, le 5 juillet, la huitième cour d’appel administrative a ordonné l’interdiction permanente du Parti communiste d’Ukraine. Les biens, les fonds et tous les autres actifs du parti, ainsi que ceux de ses organisations régionales, municipales et de district, d’autres organisations de base et d’autres entités structurelles, ont été remis à l’État.

La décision a été prise principalement en réponse à une action intentée par le ministère ukrainien de la justice contre le Parti communiste d’Ukraine. Le ministère de la Justice a demandé au tribunal d’interdire le Parti communiste d’Ukraine et de confisquer tous ses biens. La Cour a également déclaré qu’une fois la décision publiée, il n’y aura plus d’autres appels.

Le Parti communiste d’Ukraine et le Parti communiste chinois ont été en contact étroit. Le 17 avril 2013, le Parti communiste chinois a envoyé son ambassadeur en Ukraine, Zhang Xiyun, pour rencontrer le premier secrétaire du Comité central du Parti communiste d’Ukraine, Petro Symonenko. Les deux parties ont parlé de coopération. A l’époque, Petro Symonenk a vanté le Parti communiste chinois, affirmant que le Parti communiste d’Ukraine était prêt à travailler plus étroitement avec le Parti communiste chinois et renforcer la coopération dans des domaines tels que la formation des cadres.

Cependant, le 5 juillet dernier, les tribunaux ukrainiens ont ordonné une interdiction permanente du Parti communiste, et le Parti communiste chinois n’a pas encore réagi officiellement.

Pourquoi cette interdiction définitive maintenant ?

Le 8 juillet, Li Yuanhua, ancien professeur à l’Université normale de Pékin, a expliqué que cette affaire serait un coup très dur pour le régime du Parti communiste chinois.

Li Yuanhua a déclaré que l’Ukraine avait compris pourquoi la Russie l’avait envahie avec tant de confiance. C’était dû au soutien caché du Parti communiste chinois. L’Ukraine voit aussi que dans le monde, seuls les pays communistes n’ont pas de moralité, ne prêtent pas attention à la moralité et ne pensent qu’à leur propre intérêt. Ils ont vraiment compris le mal du Parti communiste envers l’humanité dans la guerre russo-ukrainienne, c’est pourquoi il y a un jugement si clair.

En ce qui concerne la confiscation des biens communistes, Li Yuanhua estime que le Parti communiste lui-même n’a pas de propriété, tout comme la propriété du Parti communiste chinois appartient en fait au peuple. La confiscation des biens du Parti communiste d’Ukraine est le retour à l’État et au peuple des biens laissés par le Parti communiste de l’Union soviétique dans le passé. C’est un jugement correct.

Li Yuanhua a souligné que les pays gouvernés par le totalitarisme communiste dans le passé comprendront profondément les dommages causés par le Parti communiste à l’humanité. Beaucoup d’anciens pays communistes ont commencé à reconsidérer cette histoire après avoir quitté le régime communiste.

« La République tchèque et les pays d’Europe de l’Est, ainsi que l’Ukraine, ont constamment débarrassé le poison du communisme. Cette fois, l’Ukraine a complètement interdit le Parti communiste d’un point de vue juridique, et confisqué ses biens. En réalité, c’est le choix de l’ensemble du peuple ukrainien. »

Cette interdiction sera un coup dur pour le PCC mais une inspiration importante pour ses membres

Il estime que ce verdict a également un effet révélateur sur les membres du Parti communiste chinois. Si le peuple Chinois savait que le Parti communiste avait apporté des désastres à l’humanité, il se serait retiré du PCC dès que possible et aurait choisi un avenir meilleur, plutôt que de suivre le PCC et d’être son martyre.

A l’époque soviétique, Le Parti communiste d’Ukraine était autrefois le parti au pouvoir. L’Ukraine est devenue indépendante de l’ex-Union soviétique en 1991. Dès le 30 août 1991, la Verkhovna Radha (Parlement) d’Ukraine avait annoncé l’interdiction du Parti communiste d’Ukraine, et même interdit les activités du parti, mais l’interdiction a été imposée en 2001. Il a été abrogé par résolution de la Cour constitutionnelle d’Ukraine en décembre.

En raison de l’influence à long terme de l’ex-Union soviétique, de nombreuses rues et places en Ukraine ont été nommées d’après les « héros » de l’Union soviétique. Le 9 avril 2015, la Verkhovna Radha (Parlement) d’Ukraine a adopté la loi intitulée Loi sur la condamnation des influences totalitaires telles que le communisme et le nazisme et le retrait de leurs emblèmes, qui interdit les symboles des nazis et des communistes ainsi que leurs idées. Ceux qui les violent encourent 5 à 10 ans d’emprisonnement.

Le 24 juillet 2015, l’Ukraine a de nouveau décidé d’interdire au Parti communiste de participer aux élections jusqu’à ce qu’il soit officiellement et définitivement interdit.

Rédacteur Yi Ming

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.