Press "Enter" to skip to content

Monde. États-Unis : craintes face aux nouveaux variants du coronavirus

ACTUALITÉ > Monde

Le Dr Fauci craint que les nouvelles souches du virus ne
deviennent résistants aux vaccins. (Image : wikimedia / NIAID / CC BY 2.0)
 

Le Dr Anthony Fauci, conseiller sanitaire de la Maison Blanche, a averti que certains des nouveaux variants du virus du PCC pourraient résister aux vaccins actuels. Les scientifiques s’inquiètent des souches virales qui ont émergé au Royaume-Uni, en Afrique du Sud et au Brésil et qui sont plus contagieuses que les variants circulant actuellement.

Une étude menée par bioRxiv a montré que le variant sud-africain pourrait non seulement réduire l’efficacité des vaccins actuels, mais aussi échapper aux anticorps fournis par les traitements actuels contre les coronavirus.

Le Dr. Fauci a déclaré que le variant britannique a une transmissibilité presque deux fois plus élevée que le virus « de type sauvage » original. En raison du taux de transmission plus élevé, le taux de mortalité augmente également.

« Donc, même si le virus (variant britannique), sur une base individuelle, n’est pas plus grave, le phénomène d’un virus plus transmissible est quelque chose qu’il faut prendre au sérieux... Ce que nous allons probablement voir est une diminution de l’efficacité du vaccin - davantage en Afrique du Sud qu’au Royaume-Uni », a déclaré le Dr Fauci lors d’un point de presse.

 

Même avec une efficacité réduite, les vaccins pourraient encore jouer un rôle d’« amortisseur ». (Image : Hermann Kollinger / Pixabay)
Même avec une efficacité réduite, les vaccins pourraient encore jouer un rôle d’« amortisseur ». (Image : Hermann Kollinger / Pixabay)
 

La version sud-africaine présente des similitudes avec la souche brésilienne. Elles ont toutes deux un impact sur les anticorps monoclonaux utilisés dans les traitements contre le virus du PCC. Malgré la diminution de l’efficacité des vaccins, le taux d’efficacité des vaccins Pfizer et Moderna reste élevé. Ils joueront un rôle d’« amortisseur » garantissant un certain effet positif sur les personnes infectées.

Les deux vaccins sont actuellement distribués aux États-Unis. Ils ont un taux d’efficacité de 95 %. Le Dr. Fauci a déclaré que si 70 à 85 % des citoyens américains se font vacciner d’ici l’été prochain, il pourrait y avoir un certain niveau de normalité d’ici l’automne.

Le gouvernement britannique a également mis en garde contre les dangers des variants sud-africain et brésilien. Patrick Vallance, le conseiller scientifique en chef du gouvernement britannique, a déclaré que ces deux souches ont des caractéristiques qui les rendent « moins sensibles aux vaccins ».

De récentes recherches menées par l’université Rockefeller de New York ont également réaffirmé la crainte que les vaccins ne deviennent inefficaces face à l’émergence de nouveaux variants. Lorsqu’ils ont testé le vaccin Moderna et Pfizer contre les nouveaux variants, les scientifiques ont découvert que les anticorps ne fonctionnaient pas bien contre le virus. Les résultats étaient jusqu’à trois fois moins efficaces selon la souche.

L’expert en immunologie de l’université de Pennsylvanie, E. John Wherry, a expliqué que les résultats suggèrent un risque continu.

« Nous ne voulons pas que les gens pensent que le vaccin actuel est déjà dépassé. Ce n’est absolument pas vrai... Il y a encore de l’immunité ici... un bon niveau de protection... [mais les mutations] réduisent en fait la capacité de notre réponse immunitaire à reconnaître le virus », a-t-il déclaré à Breitbart.

Le Dr Buddy Creech, spécialiste des vaccins à l’université Vanderbilt, a déclaré que plus le délai de vaccination sera long, plus le virus aura la possibilité de muter. Il a qualifié la situation de « course aux armements entre les vaccins et le virus ».

Le médecin en chef adjoint du Royaume-Uni, Jonathan Van-Tam, a soulevé une préoccupation supplémentaire : même si les gens sont vaccinés, cela ne signifie pas qu’ils ne vont pas propager le virus. Personne ne sait exactement comment les vaccins influent sur la transmission du virus. Il a conseillé aux gens de continuer à suivre les règles de confinement.

Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : Dr Fauci Concerned That New Coronavirus Variants Will Resist Vaccines