Press "Enter" to skip to content

Monde. Covid-19 : la Floride enregistre le taux d’infection le plus bas aux Etats-Unis

ACTUALITÉ > Monde

Depuis des mois, les groupes pro-vaccin critiquent l’État de Floride et son gouverneur, Ron DeSantis, pour leur approche laxiste face à la pandémie. Cependant, des données récentes montrent que la Floride a plutôt bien réussi à contenir la propagation du coronavirus, par rapport à d’autres États qui ont mis en place des restrictions strictes.

Selon le département de la santé de Floride, l’État compte neuf cas de Covid-19 pour 100 000 habitants, ce qui en fait, avec Hawaï, l’un des deux États avec le nombre de cas le plus faible d’Amérique. Dans l’ensemble, les États-Unis enregistrent en moyenne 21 cas pour 100 000 habitants.

Les données des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) montrent que le nombre de cas de Covid-19 en Floride est inférieur à celui de certains États comme ceux du Vermont et de Rhode Island qui ont des taux de vaccination élevés, où comme ceux de New York et de Californie où les gouvernements ont imposé des mesures restrictives.

« Sans mandats ni mesures restrictives, les cas de Covid-19 en Floride ont diminué de 90 % depuis le mois d’août… En plus des cas, les hospitalisations ont chuté dans notre État. Ce résultat a été obtenu en rendant les traitements par anticorps monoclonaux et les vaccins largement disponibles dans tout notre État, tout en protégeant les Floridiens contre les excès du gouvernement », a déclaré le gouverneur Ron DeSantis dans un communiqué le 27 octobre.

La Floride avait instauré des sites d’anticorps monoclonaux gérés par l’État en août, et plus de 147 000 citoyens ont bénéficié de ces traitements. Les hospitalisations durant cette période ont diminué de 87 %.

Le nombre d’infections Covid-19 chez les jeunes âgés de 18 à 24 ans a chuté de 93 pour cent depuis août. Chez les enfants d’âge scolaire, le nombre infections a chuté de 57 %.

Le faible taux d’infections a incité le comté d’Orange à lever son état d’urgence. Les responsables du comté de Seminole suivent le même raisonnement. Dans une interview accordée à Fox35, Alan Harris, responsable des urgences du comté de Seminole, a déclaré que le taux de positivité au quotidien se situe actuellement entre trois et cinq pour cent.

« Nous avons vu une étude de l’Université de Floride qui dit qu’environ 80 % de la population a un certain type d’anticorps maintenant, et bien cela se rapproche de l’immunité de groupe, donc c’est exactement là où nous voulions arriver », a déclaré Alan Harris.

Entre-temps, l’État de Floride a intenté un procès à l’administration Biden pour l’ordonnance relative au mandat de vaccination publiée en septembre. Le mandat exige que les entreprises privées de plus de 100 employés, les établissements qui reçoivent Medicare et Medicaid, et les entrepreneurs fédéraux fassent vacciner leurs employés contre la Covid-19. Pour les contractants fédéraux, la date limite de mise en conformité est le 8 décembre.

« Il y a quelques mois à peine, Joe Biden affirmait qu’il ne serait ni approprié ni légal pour le gouvernement fédéral d’imposer ces vaccins Covid… Mais aujourd’hui, nous sommes en quelque sorte passés de 15 jours pour ralentir la propagation à 3 vaccins pour garder votre emploi. Le gouvernement fédéral outrepasse son pouvoir et il est important que nous prenions position parce qu’en Floride, nous pensons qu’il s’agit de choix basés sur des circonstances individuelles », a déclaré RonDesantis dans une déclaration du 28 octobre.

La semaine dernière, Ron Desantis avait annoncé la tenue d’une session spéciale de l’assemblée législative de Floride pour protéger les travailleurs de l’obligation vaccinale et défendre les droits des parents à choisir de soustraire leurs enfants aux mesures de quarantaine et au port du masque.

Rédacteur Fetty Adler

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.