Press "Enter" to skip to content

Chine. Covid-19 : les habitants de la ville portuaire de Dalian contraints à une quarantaine de 14 jours

ACTUALITÉ > Chine

L’épidémie de Covid-19 se propage rapidement en Chine, notamment dans la ville portuaire de Dalian, située dans la province chinoise du Liaoning (nord-est). Au moins 315 personnes ont été infectées au cours des dix derniers jours.

Le vice-Premier ministre chinois et membre du Politburo du Parti communiste chinois (PCC), Sun Chunlan, s’est rendu à Dalian le 13 novembre. Il a exhorté les responsables locaux à prendre au sérieux le travail de prévention et de confinement, suite à la propagation du virus, soulignant que « l’épidémie à Dalian est à son point le plus critique ».

Depuis mi-octobre, la nouvelle épidémie s’est étendue à plus d’une vingtaine de provinces

La ville-district de Zhuanghe, une province de la ville portuaire de Dalian, qui compte 900 000 habitants, vient d’être placée en quarantaine pour 14 jours. Les portes des maisons ont été scellées pour empêcher toute sortie non autorisée.

Depuis mi-octobre, la nouvelle épidémie s’est étendue à plus d’une vingtaine de provinces, après une augmentation rapide des chiffres en début de mois.

Les 21 provinces et villes de niveau provincial qui ont signalé de nouveaux foyers sont les suivantes : Heilongjiang, Jilin, Liaoning, Beijing, Hebei, Shandong, Henan, Anhui, Zhejiang, Jiangxi, Hunan, Hubei, Guizhou, Yunnan, Sichuan, Chongqing, Shanxi, Ningxia, Gansu et Qinghai.

Au 13 novembre, le nombre de cas confirmés était de 1 350. Cependant, tout comme cela a été le cas pour les épidémies précédentes en Chine, les chiffres réels devraient être bien plus élevés.

Le 14 novembre, la Commission nationale de la santé a annoncé que 89 nouveaux cas avaient été confirmés la veille, dont 70 cas locaux dispersés à Dalian, province du Liaoning. Les données ont également révélé trois cas dans la ville de Xinji, province du Hebei, deux dans la ville de Shangrao, province du Jiangxi, deux dans la préfecture autonome dai et jingpo de Dehong, province du Yunnan, et un dans la ville de Chengdu, province du Sichuan.

Selon les données officielles du pays, l’épidémie de Dalian n’a rien à voir avec une chaîne de transmission liée au tourisme. 315 personnes résidant à Dalian auraient été infectées sur une période de 10 jours, du 4 au 13 novembre.

Selon un expert chinois, le variant Delta serait à l’origine des récentes infections

Au matin du 14 novembre, les autorités de Dalian avaient ajusté deux zones à haut risque et désigné 31 zones comme étant à risque moyen.

Selon un expert chinois, le variant Delta serait à l’origine des récentes infections.
Sun Ke, directeur du Centre de contrôle et de prévention des maladies de la ville de Dalian, a analysé la cause de l’augmentation rapide des infections à Dalian.

Il a mis en évidence deux raisons. La première est que le variant Delta responsable de la dernière épidémie a un taux de reproduction élevé et est très infectieux. Plus de 100 personnes ont été infectées en seulement cinq jours. L’infection a donc augmenté plus rapidement que la normale, a déclaré Sun Ke.

La seconde raison est que, selon diverses sources, la plupart des patients infectés ne présentaient pas de symptômes évidents en début d’épidémie, ce qui a encore augmenté la difficulté à l’endiguer. L’origine de la plupart des chaînes de contamination remonterait jusqu’aux écoles et aux réunions de famille. Les grandes chaînes alimentaires comme Dalian Keqiang Food Co., Ltd, Haikuo Food Co., Ltd, et Shengfeng Market ont été citées comme étant des foyers d’infection.

Selon Sun Ke, l’augmentation rapide du nombre d’infections est due à la concentration de l’épidémie et à la présence de « superinfecteurs » (individus particulièrement contagieux).

La source de l’épidémie demeure inconnue

Le média d’État CCTV a désigné la ville universitaire de Zhuanghe comme l’épicentre de la récente épidémie.

D’après les informations disponibles sur l’épidémie, le premier cas d’infection signalé provient de Dalian, après la confirmation de la présence du virus chez un employé d’un entrepôt frigorifique de la ville de Zhuanghe.

Des dizaines d’employés d’une autre entreprise alimentaire ont également été contaminés. Plus tard, des étudiants ont également été infectés dans les cafétérias des écoles. En seulement 3 jours, du 11 au 13 novembre, 63 étudiants et 4 membres du corps enseignant ont été testés positifs dans la ville universitaire de Zhuanghe.

Le 14 novembre, à 8h du matin, Sun Gongli, le maire par intérim de Zhuanghe, a informé la presse que 3 291 personnes étaient considérées comme à haut risque car elles avaient été en contact avec des personnes testées positives.

Selon Sun Gongli, il y a actuellement 14 662 étudiants et 984 professeurs, répartis sur deux campus de la ville universitaire de Zhuanghe, ce qui souligne l’ampleur de la propagation de l’infection. Les deux campus ont été verrouillés après l’apparition de l’épidémie le 4 novembre.

Les étudiants doivent désormais se soumettre régulièrement à des tests PCR et les cours ont lieu pour le moment dans les dortoirs des écoles.

Les étudiants ne sont pas non plus autorisés à quitter les dortoirs, sauf en cas d’absolue nécessité. Les fournitures et les repas quotidiens sont achetés par d’autres personnes et livrés aux étudiants.

Selon les données officielles, la ville de Zhuanghe compte 73 écoles primaires et secondaires, avec 50 500 élèves inscrits et plus de 6 000 enseignants et membres du personnel.

Le 14 novembre, on dénombrait 5 cas positifs (2 lycéens et 3 élèves d’écoles primaires), dont 2 proviennent d’écoles rurales et 3 d’écoles urbaines.

Quant à la source du variant Delta dans cette nouvelle épidémie qui se propage rapidement à Dalian, elle n’a pas encore été officiellement confirmée.

Rédacteur Fetty Adler

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.