Press "Enter" to skip to content

Chine. Au secours : un article appelant à l’aide est dénoncé et supprimé à Shanghai

ACTUALITÉ > Chine

Récemment, un article intitulé Au secours (求救) a été publié par un blogueur Internet, confiné chez lui à Pudong, Shanghai. Le blogueur a expliqué que la publication de cet article avait pour objet de montrer au public « la situation réelle des habitants de Shanghai face à l’épidémie ». Cependant, l’article a été signalé et supprimé par le gouvernement chinois.

L’article appelant à l’aide, dénoncé et supprimé

L’article portait sur la pénurie de nourriture et d’autres matériels chez certains habitants de Shanghai. Il a dit que des matériels provenant de tout le pays sont arrivés à Shanghai et que le gouvernement s’efforce de les distribuer, mais qu’il y a une pénurie de fournitures dans certains quartiers, en raison de l’inégalité des capacités de gestion et de répartition des différents comités de quartier.

L’auteur dit qu’il « est confiné depuis 22 jours et a reçu au total trois fois des fournitures de la part de la communauté du quartier pendant cette période, ce qui ne représente qu’une goutte d’eau dans l’océan, et n’a couvert que deux jours de nourriture à chaque fois. » Il y a des gens autour de lui qui « se nourrissent depuis longtemps de porridge et de nouilles instantanées tous les jours ».

Dans cet article, l’auteur parle également de la façon dont « les jeunes sont mieux lotis et peuvent se servir de divers logiciels pour trouver de quoi manger et boire, alors que de nombreuses personnes âgées ne savent même pas comment utiliser leur téléphone portable et il est encore plus difficile pour ces séniors d’acheter de la nourriture en ligne. »

L’article a été rapidement partagé par des selfs-médias, mais a été supprimé le même jour dans l’après-midi, et pour cause : l’article a été signalé aux autorités par un autre internaute…

Un blogueur de Weibo dont le pseudonyme est Worker’s Clocking Calendar s’est fièrement vanté d’avoir signalé l’article Au secours parce qu’il pensait que l’auteur causait des problèmes au pays. Mais le dénonciateur a été accusé par les internautes d’être sans vergogne.
Ce qui est décrit dans l’article Au secours est-il vrai ? Pour moi, c’est au moins partiellement vrai.

La meilleure investisseuse de Shanghai peine à trouver du pain et du lait pour sa famille

La nuit dernière, une capture d’écran d’une transcription de chat est devenue virale. On y voyait Xu Xin, surnommée « la reine de l’investissement capital risque », demander de l’aide à ses voisins de sa résidence à Shanghai pour acheter du pain et du lait pour sa famille.

Une célébrité du monde de l’investissement, qui vaut des dizaines de milliards de dollars et vit dans un manoir de cent millions de dollars, doit s’inquiéter de pain et de lait ? Et les gens ordinaires ? Sur Weibo, de nombreux messages ont été publiés sur la pénurie de fournitures et la difficulté de se procurer de la nourriture.

Au bas de l’article Au secours, quelqu’un a commenté « Je suis dans une situation pire que celle décrite par le blogueur dans l’article ». Selon un autre internaute, domicilié Rue Anfu de l’arrondissement Xuhui à Shanghai, « le comité de quartier n’a distribué de la nourriture qu’une seule fois ».

L’appel à l’aide en ligne peut résoudre réellement des problèmes

L’auteur de l’article Au secours, cherche-t-il des ennuis avec l’État, comme le dit le lanceur d’alerte @ Worker’s Clocking Calendar ? Je ne pense pas.

Ce matin, un autre blogueur a lancé un appel à l’aide en ligne au sujet d’une voisine enceinte de six mois et positive, dont le mari est en quarantaine. Seule, elle a dû pleurer de désespoir chez elle tous les jours, même ses voisins étaient tristes de sa situation et versaient des larmes avec elle. En milieu d’après-midi, le blogueur avait mis à jour ce message pour annoncer que cette voisine enceinte avait été transférée dans un autre lieu avec succès.

Ce témoignage montre que l’appel à l’aide lancé en ligne a été vu par les autorités de Shanghai, qui ont réagi rapidement. Il ne s’agit pas de chercher des ennuis avec l’État, mais d’une bonne interaction entre le peuple et les autorités, une interaction qui peut aider à résoudre réellement les problèmes en ce moment.

Cependant, certaines personnes ont l’habitude de chanter les louanges des autorités tout en négligeant leurs concitoyens en détresse. Même les appels à l’aide qui pourraient permettre une bonne interaction entre le privé et les autorités deviennent des ennuis pour ces personnes, qui préfèrent les signaler et faire taire les personnes en attente de l’aide. Plus aucun mot ne peut décrire la bassesse de ces dénonciateurs.

Rédacteur Yi Ming

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.