Press "Enter" to skip to content

Homme. Architecture durable : à la découverte des maisons Gassho-Zukuri du Japon

SAVOIR > Homme

Nichées dans les montagnes du Japon, il existe des habitations traditionnelles qui pourraient inspirer les générations futures en matière d’architecture durable pour les régions neigeuses. Les maisons Gassho-Zukuri sont dotées de toits épais et pentus, qui ne nécessitent pas ou peu de métal dans la construction. Au contraire, elles s’appuient sur les ressources locales et l’ingéniosité humaine pour tirer le meilleur parti d’un paysage hivernal merveilleux.

Les maisons Gassho-Zukuri font la réputation de la région

Les maisons Gassho-Zukuri sont un exemple d’ingénierie perspicace adaptée à des besoins climatiques spécifiques. Cette conception architecturale ancienne permet à ces habitations de résister à la neige extrêmement abondante qui fait la réputation de la région.

Gassho-Zukuri, qui signifie « construit comme les mains en prière », fait référence aux épais toits de chaume des fermes à ossature en A, qui s’élèvent comme les mains d’un moine bouddhiste pressées en prière. Branche de l’architecture de style Minka, qui signifie « logement pour le peuple », le Gassho-Zukuri était privilégié par les agriculteurs, les artisans et les marchands.

Architecture durable : à la découverte des maisons Gassho-Zukuri du Japon
Une maison Gassho-Zukuri se dresse encore après plusieurs siècles, survivant à de nombreux hivers avec ses épais toits de chaume. (Image : wikimedia / そらみみ / CC BY-SA 4.0)

En hiver, ces toits volumineux sont cachés sous d’épaisses couvertures de neige, ressemblant à quelque chose comme des maisons en pain d’épice avec une couche de sucre empilée sur le dessus. Ces toits épais, conçus pour protéger contre le poids écrasant de la neige, fonctionnent parfaitement tout en conférant un charme rustique à la maison.

Des maisons qui peuvent durer des siècles

Si les toits doivent être refaits tous les 30 à 40 ans, les maisons peuvent durer des siècles. Dépourvus de clous ou de tout autre matériau métallique, les toits massifs des maisons Gassho-Zukuri - d’une épaisseur de quelque 40 cm - ont été construits uniquement avec de la paille et du bois récoltés localement dans le village.

On trouve de tels villages à Shirakawa-go, un site touristique populaire, célèbre pour sa collection d’habitations Gassho-Zukuri, qui a valu au village d’être désigné « site du patrimoine mondial de l’UNESCO » en 1995. Avec une moyenne annuelle de près de 11 mètres de neige, Shirakawa-go était un candidat de choix pour cette architecture innovante il y a plusieurs siècles.

« Les plus anciennes traces de vie humaine à Shirakawa-go sont des artefacts datant d’entre 7 000 et 2 300 ans av. J.-C. », décrit le site officiel de Shirakawa-go. « Le nom " Shirakawa-go " apparaît clairement pour la première fois vers 1176. On pense que le nom était largement utilisé à cette époque, car il est apparu écrit dans le journal d’un aristocrate vivant à Kyoto. »

Architecture durable : à la découverte des maisons Gassho-Zukuri du Japon
Rechausser les imposants toits des maisons Gassho-Zukuri n’est pas un mince projet. (Image : wikimedia / Bernard Gagnon / CC BY-SA 3.0)

Des anciennes structures pour ceux qui veulent retrouver la tradition

L’épaisseur des toits des maisons Gassho-Zukuri réduit non seulement le risque d’effondrement, mais contribue également à isoler l’intérieur des maisons pendant les hivers froids de Shirakawa-go. L’inclinaison de la charpente en A permet également à la neige de glisser facilement.

En outre, ce type de construction de toit permet de créer des greniers, offrant un espace suffisant et des conditions appropriées pour l’élevage des vers à soie, ou sériciculture, une source de revenus importante pour cette communauté. Des mûriers sont cultivés pour fournir de la nourriture aux larves d’insectes. Elles peuvent être élevées même pendant l’hiver, grâce à l’épaisse isolation les protégeant des températures froides.

En outre, les maisons sont orientées vers le Nord ou le Sud, non seulement pour atténuer la résistance au vent, mais aussi pour s’assurer qu’elles sont réchauffées par la lumière du soleil qui entre par les fenêtres pendant l’hiver et qu’elles sont à l’ombre du soleil intense de l’été.

Architecture durable : à la découverte des maisons Gassho-Zukuri du Japon
Au XXIe siècle, les touristes ont trouvé leur place dans ces demeures bien conçues, du village Shirakawa-go désigné « site du patrimoine mondial de l’UNESCO » en 1995. (Image : wikimedia / Aimaimyi / CC BY-SA 3.0)

Aujourd’hui, des gens vivent encore dans ces anciennes structures, mais beaucoup servent d’hébergement rustique aux visiteurs qui veulent goûter à la tradition. Grâce aux montagnes voisines où l’on peut skier, les touristes peuvent profiter d’une activité physique intense et d’une architecture inspirante.

Les maisons Gassho-Zukuri sont un autre bel exemple de sagesse traditionnelle. Le fait que les gens puissent encore vivre confortablement dans ces habitations simples montre à quel point un mode de vie naturel et ingénieux peut être durable.

Rédacteur Yasmine Dif

Source : Sustainable Architecture: The Gassho-Zukuri Houses of Japan

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.