Press "Enter" to skip to content

Bien-être. Pourquoi la respiration profonde est-elle bénéfique pour la santé ?

SANTÉ > Bien-être

PODCAST

L’une des techniques de relaxation explorées en Occident à l’époque moderne concerne la respiration profonde. Cette technique fait partie depuis longtemps de la tradition spirituelle orientale. La pratique de la respiration profonde en Occident tire ses origines du yoga et de la méditation bouddhique. Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles vous devriez pratiquer la respiration profonde.

Les avantages de la respiration profonde

Le stress au travail est une réalité pour beaucoup de gens. La respiration profonde peut aider à calmer les nerfs et à détendre l’esprit. Lorsque vous êtes trop stressé, votre cerveau libère une hormone appelée cortisol. L’avantage de cette hormone est qu’elle vous aide à gérer efficacement les situations stressantes. En revanche, une trop grande quantité de cette hormone pendant une longue période peut avoir des conséquences négatives sur votre état d’esprit. La respiration profonde ralentit le rythme cardiaque et permet à une plus grande quantité d’oxygène de pénétrer dans le sang, envoyant un message à votre cerveau pour qu’il se calme et se détende. La respiration profonde libère également une hormone appelée endorphine qui procure une sensation de bien-être et de relaxation.

Les experts en santé mentale et les psychologues conseillent aux patients souffrant d’insomnie d’essayer la méditation. (Image : Joffers951 / wikimedia CC BY-SA 4.0)

La respiration profonde joue un rôle important dans la détoxification du corps. Selon Urban Balance, « La respiration libère le monoxyde de carbone… la respiration est en charge de 70 % du nettoyage du corps des toxines (les 30 % restants passent par la vessie et les intestins.) Si vous ne respirez pas complètement, votre corps doit faire des heures supplémentaires pour libérer ces toxines ». Une trop grande quantité de monoxyde de carbone dans votre système peut provoquer des étourdissements, des maux de tête, des vomissements et des nausées. Comme la respiration profonde apporte plus d’oxygène aux cellules sanguines, le corps métabolise mieux les vitamines et les nutriments, ce qui renforce le système immunitaire. L’apport accru d’oxygène favorise également le développement du tissu musculaire.

Pendant la respiration profonde, le mouvement du diaphragme va contribuer au massage des organes internes comme l’estomac, le foie, l’intestin grêle, le pancréas et le cœur. Une étude sur les survivants d’une crise cardiaque a révélé que les personnes ayant adopté un régime de respiration profonde ont vu le risque d’une nouvelle crise cardiaque diminuer de 50 % au cours des cinq années suivantes. Une autre étude sur des patients victimes d’une crise cardiaque a révélé que 100 % d’entre eux respiraient par la poitrine et que leur mode de respiration ne permettait pas l’expansion du ventre ou du diaphragme.

Les personnes souffrant de problèmes digestifs devraient envisager la respiration profonde, car cette activité favorise la circulation sanguine dans le tube digestif, stimulant la fonction intestinale. Cela améliore la digestion et réduit les problèmes comme la constipation et le syndrome du côlon irritable. Une activité plus calme du système nerveux contribue de plus à une digestion optimale.

La respiration profonde peut aider à conserver une apparence jeune, car cette activité combat le stress et augmente la sécrétion d’hormones anti-âge, ce qui limite les facteurs de vieillissement. Une étude de 2013 a révélé que les personnes qui avaient médité tous les jours pendant une durée de 4 ans avaient des télomères, ces capuchons protecteurs que l’on trouve à l’extrémité des chromosomes, plus longs, limitant le risque de vieillissement cellulaire prématuré.

La respiration profonde peut vous aider à conserver une apparence jeune.  (Image : Silvia / Pixabay)

Technique de respiration profonde

L’une des techniques de respiration profonde les plus populaires est le système de respiration 4-7-8. Pour l’exécuter, commencez par vous asseoir ou vous allonger dans une position qui vous semble confortable. Vos yeux peuvent être fermés ou ouverts. Cependant, il est préférable de fermer les yeux. Faites en sorte que la pointe de votre langue touche le palais.

Inspirez par le nez jusqu’à 4 secondes, puis retenez votre souffle pendant 7 secondes. Enfin, expirez par le nez très lentement pendant 8 secondes. Répétez ce processus de 4 respirations complètes à l’étape initiale de la pratique. Lorsque vous aurez acquis de l’expérience, vous pourrez étendre le processus à 8 respirations.

Rédacteur Fetty Adler
Collaboration Jo Ann

Source : Why Deep Breathing Is Good for You
www.nspirement.com

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.