Press "Enter" to skip to content

Bien-être. Pourquoi est-il indispensable de bien s’hydrater au quotidien ?

SANTÉ > Bien-être

L’eau, constituant majeur du corps humain est essentielle à la vie. Il convient de le rappeler afin de comprendre pourquoi il est indispensable de bien s’hydrater au quotidien. Une bonne hydratation est aussi déterminante qu’une bonne alimentation surtout en période estivale. En revanche, une déshydratation même bénigne entraîne des conséquences graves…

Comment définir l’hydratation et pourquoi s’hydrater au quotidien ?

L’hydratation, selon le dictionnaire médical, c’est « l’absorption d’eau par un individu, que ce soit par la boisson (boire) ou par l’alimentation solide (manger), compte tenu de la forte teneur en eau de la plupart des aliments .»

Le corps d’un adulte est composé à 65% d’eau et l’eau régule des fonctions vitales pour l’organisme.

S’hydrater permet de contrôler la température corporelle.

L’eau, constituant majeur de la sueur sert à maintenir la température du corps à 37°C. La transpiration joue un rôle essentiel notamment en cas de fièvre.

S’hydrater permet d’éliminer les toxines grâce au système urinaire, l’urine ayant pour principal composant l’eau. S’hydrater facilite également une bonne circulation sanguine.

S’hydrater favorise surtout le bon fonctionnement du cerveau constitué de 85% d’eau. C’est l’eau qui apporte au cerveau l’énergie et les nutriments nécessaires pour assurer sa survie. Un cerveau privé d’eau est un cerveau qui « rétrécit ». Des études récentes menées en neurosciences révèlent que l’eau permet de rétablir les fonctions cognitives dégradées par la déshydratation.

Le corps humain perd en moyenne 2,5 litres d’eau par jour rejetées par la sueur, la transpiration et les urines. Notre organisme étant incapable de stocker l’eau, le seul moyen de compenser les pertes journalières, c’est d’absorber au moins l’équivalent de 1,5 litre d’eau. L’alimentation complète les besoins en liquides. Ces proportions varient en fonction de l’âge, de l’activité physique, de la corpulence de l’individu et des conditions climatiques.

Pourquoi est-il indispensable de bien s’hydrater au quotidien ?
Chez le nourrisson dont le corps est constitué d’environ 85% d’eau, la perte en eau se produit rapidement et la déshydratation peut tourner au drame. (Image : Manuel Pacheco / Pixabay)

La déshydratation : un danger à éviter

La déshydratation entraîne des conséquences graves si elle n’est pas rapidement corrigée. Elle
« correspond à un manque d’eau et de sels minéraux dans le corps, essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. » peut-on lire sur le site de l’Assurance Maladie Ameli.

Les premiers symptômes de la déshydratation se traduisent généralement par une grande soif, les lèvres sèches, une fatigue anormale.

Les études montrent que même 1% de déshydratation représente une perte de 10% des performances musculaires et cognitives. Le docteur Frédéric Depiesse, nutritionniste, médecin du sport et président de la commission médicale de la Fédération Française d’ Athlétisme (FFA) confirme ces chiffres dans un reportage datant de 2012. Présentant les besoins en eau et magnésium chez le sportif, il recommande de boire avant, pendant, et après l’effort. Outre les sportifs, les nourrissons et les personnes âgées font partie des populations les plus vulnérables face à la déshydratation.

Chez le nourrisson dont le corps est constitué d’environ 85% d’eau, la perte en eau se produit rapidement et la déshydratation peut tourner au drame. Une grande vigilance s’impose chez les familles afin d’éviter les dangers de la déshydratation chez le bébé.

Les personnes âgées s’avèrent plus fragiles que les adultes car elles se déshydratent plus vite et ressentent moins la soif. Les experts de l’Institut Européen de l’hydratation (EHI) réunis à Barcelone en juillet 2013, soulignent que « les personnes âgées ont une consommation d’eau et de boissons beaucoup moins importante que les jeunes adultes. » Elles supportent moins les fortes chaleurs et subissent « le déclin progressif de la fonction rénale parallèlement au vieillissement. » Les membres de l’EHI préconisent de «transformer l’hydratation en une activité sociale pour encourager les personnes à boire» afin de réduire les risques sanitaires liés à la déshydratation.

Selon les estimations officielles, une grande majorité de Français ignorent qu’il est indispensable de bien s’hydrater au quotidien. Ils oublient tout simplement de boire. Comment intégrer ces réflexes dans les habitudes quotidiennes pour obtenir une hydratation optimale ? Cinq réflexes sont recommandés.

1. Avoir une bouteille d’eau à portée de main

Il suffit d’emporter une bouteille d’eau avec soi en tout lieu, ce qui permet d’évaluer la quantité d’eau bue. Il est conseillé de se fixer des objectifs comme boire en une journée 8 à 9 verres d’eau. C’est le meilleur moyen de s’hydrater régulièrement avant d’avoir soif. Ressentir la soif signifie qu’il est déjà trop tard !

2. Répartir l’hydratation sur toute la journée

Boire un verre d’eau au réveil constitue un excellent réflexe permettant de se réhydrater après une nuit de sommeil où les réserves en eau ne se renouvellent pas. De plus, l’organisme peut ainsi se détoxifier. Il est recommandé de boire toutes les heures à petites gorgées de préférence.

Pourquoi est-il indispensable de bien s’hydrater au quotidien ?
l’eau est la seule boisson indispensable mais certains fruits et légumes ont une richesse en eau considérable. (Image : Matthias Böckel / Pixabay)

3. Consommer des fruits et légumes

Certes l’eau est la seule boisson indispensable mais certains fruits et légumes ont une richesse en eau considérable. D’après un classement établi par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), le concombre arrive en tête avec ses 96,5% d’eau suivi de près par la laitue (95,5%), le radis rouge (95,9%), la courgette (95,3%), la tomate (94,1%).

Les fruits ne sont pas en reste, notamment la pastèque (90,9% d’eau) et le melon (88,7%). La pomme contient 84% d’eau. Consommer de tels aliments permet de se réhydrater avantageusement.

4. Varier les plaisirs

Afin de rompre la monotonie, il est possible de consommer des eaux de nature différente en alternant l’eau plate, l’eau gazeuse, l’eau minérale riche en sels minéraux. Les nutritionnistes conseillent les potages, bouillons et tisanes pour leurs propriétés hydratantes. L’eau glacée est à éviter car elle a tendance à agresser l’estomac. La médecine traditionnelle chinoise privilégie l’usage de l’eau chaude plus facilement assimilable par le corps humain. Les eaux aromatisées sont conseillées également.

5. Limiter les pertes

La transpiration occasionne de fortes pertes en eau. C’est pourquoi les professionnels demandent d’éviter toute activité sportive en période de fortes chaleurs pour réduire la déshydratation.

La consommation de boissons alcoolisées induit une déshydratation. Elle n’est donc pas recommandée. Le thé et le café en tant que diurétiques devraient être consommés de façon modérée. Quant aux boissons énergisantes, si on retient les conclusions de l’Anses, consommer ces boissons « est susceptible de générer des situations à risque.»

En définitive une bonne hydratation au quotidien fortifie le corps, booste le cerveau et stimule l’énergie !