Press "Enter" to skip to content

Bien-être. Cinq façons étonnantes de stimuler la mémoire et de la maintenir performante

SANTÉ > Bien-être

C’est un fait reconnu : en général, la mémoire se détériore avec l’âge. Quels sont les facteurs de causalité de la dégénérescence du cerveau humain ? Comment faire en sorte que le cerveau continue à fonctionner normalement en vieillissant ?

La démence est un terme général utilisé pour décrire un groupe de symptômes connexes qui affectent la mémoire, la réflexion et les aptitudes sociales, au point d’interférer avec la capacité de faire face aux fonctions de la vie quotidienne.

La maladie d’Alzheimer est l’une des causes les plus courantes de démence évolutive chez les personnes âgées. Cette maladie affecte la mémoire, la pensée et le comportement.

Une mauvaise mémoire, résultant du vieillissement, est très courante dans notre société actuelle. Elle entraîne le déclin des fonctions cognitives, notamment la mémoire, la compréhension du langage, les capacités exécutives et le quotient intellectuel verbal ou QI verbal qui mesure la capacité d’un individu à utiliser le langage pour analyser et résoudre des problèmes. Si le déclin des compétences linguistiques ou des fonctions cognitives a des répercussions négatives sur votre vie quotidienne, il est conseillé de consulter un médecin.

Cinq facteurs qui accélèrent la dégénérescence du cerveau

  1. Les maladies chroniques

Les maladies telles que le diabète, l’obésité, le syndrome métabolique et les maladies cardiovasculaires contribuent toutes au déclin et au mauvais fonctionnement de votre cerveau. Ces maladies finissent par endommager les vaisseaux sanguins du cerveau en raison d’une mauvaise circulation sanguine, d’une sclérose vasculaire et d’une inflammation cérébrale.

Cinq façons étonnantes de stimuler la mémoire et de la maintenir performante
Les maladies chroniques peuvent endommager les vaisseaux sanguins du cerveau en raison d’une mauvaise circulation sanguine, d’une sclérose vasculaire et d’une inflammation cérébrale. (Image : MART PRODUCTION / pexels)

Le tabagisme et la consommation d’alcool peuvent également entraîner des maladies chroniques et finir par endommager le cerveau. De même, toute dépression prolongée et non traitée accélérera la dégénérescence du cerveau.

  1. Les traumatismes crâniens

Les accidents de voiture et diverses blessures sportives - comme la boxe ou le rugby - qui provoquent des traumatismes crâniens affectent et endommagent les cellules nerveuses et leurs connexions, ce qui entraîne des blocages.

  1. Le manque d’exercice physique

Le manque d’exercice quotidien entraîne une diminution de l’oxygène dans le sang qui circule dans le corps, ce qui entraîne une croissance défavorable des neurones.

  1. Le manque d’exercice mental

Le fait de maintenir votre désir d’être créatif, ingénieux et inventif reflète les capacités à résoudre des problèmes et à concevoir des idées. Ces qualités contribuent toutes à exercer le cerveau et à le faire fonctionner dans des conditions optimales. Un manque de ces capacités met en danger la santé de votre cerveau.

  1. Un temps d’écran excessif

Regarder la télévision et utiliser les écrans d’ordinateurs et de téléphones portables est devenu un passe-temps obsessionnel pour les gens d’aujourd’hui. Les individus, jeunes et moins jeunes, sont devenus habitués et, dans certains cas, excessivement attachés à ces appareils dans leur vie quotidienne. La question est la suivante : « Dans quelle mesure cela est-il dommageable pour le cerveau ? »

Des études ont montré que dans la population d’âge moyen, le volume de matière grise du cerveau, où sont stockés les neurones, est directement lié au temps passé devant la télévision. Si l’on compare les personnes qui ne regardent jamais ou rarement la télévision à celles qui la regardent fréquemment ou modérément, on constate une diminution de la fonction cognitive d’environ 6,9 % en 15 ans.

Cinq façons étonnantes de stimuler la mémoire et de la maintenir performante
Des études ont montré que dans la population d’âge moyen, le volume de matière grise du cerveau est directement lié au temps passé devant la télévision. (Image : Andrea Piacquadio / pexels)

Pourquoi regarder la télévision nuit-il au cerveau ? C’est parce que lorsque vous regardez la télévision, vous êtes nourri de toutes sortes d’informations. Ce passe-temps ne nécessite aucune réflexion ni aucune résolution de problèmes. Cette position assise constante pendant des périodes prolongées entraîne une mauvaise circulation sanguine. Le cerveau se détériore peu à peu dans cet état, alors que le fait de fréquenter des amis et la famille et de communiquer en temps réel permet de garder le cerveau alerte et actif.

Cinq façons de stimuler la mémoire et d’aiguiser le cerveau

  1. Faire travailler son corps

Le jogging, la natation et la danse peuvent augmenter le volume de l’hippocampe et élargir le volume du cerveau. L’hippocampe est une zone cruciale pour l’apprentissage quotidien de nouvelles choses et le stockage des souvenirs à court terme. C’est également une zone où la régénération neuronale est comparativement active.

  1. Faire travailler le cerveau

Des activités telles que la lecture, le travail sur des puzzles, le sudoku ou les échecs sont préférables à la télévision. Elles entretiennent les fonctions cognitives du cerveau et diminuent le risque de démence.

  1. Évitez un mode de vie sédentaire

Privilégiez les activités qui demandent une puissance cérébrale et une force physique modérées, comme les tâches ménagères, le jardinage et les voyages. Celles-ci sont recommandées aux personnes âgées afin de les maintenir physiquement et mentalement actives.

Cinq façons étonnantes de stimuler la mémoire et de la maintenir performante
La peinture est un passe-temps qui stimule le cerveau, renforce la mémoire et permet de rester actif et en bonne santé. (Image : Ulrike Mai / Pixabay)
  1. Mangez sainement

Une alimentation quotidienne équilibrée et nutritive, de l’exercice et du repos sont nécessaires au bien-être physique et mental des personnes âgées.

Cinq bons aliments à inclure dans votre alimentation

  1. Le poisson

Des études ont montré que les personnes qui mangent plus de poisson ont un cerveau plus sain. Les poissons qui contiennent des acides gras oméga-3, comme le saumon et le hareng, sont une excellente source pour maintenir votre santé physique et mentale.

  1. Les légumes verts

Les légumes verts sont riches en vitamines B6, B12 et en acide folique. Celles-ci aident à métaboliser la cystéine, à diminuer l’oxydation des cellules, à éviter les risques de maladies vasculaires et à prévenir les pertes de mémoire et le développement éventuel de la maladie d’Alzheimer.

  1. Le thé

Le thé vert est riche en catéchines, qui aident à activer la régénération neuronale, à maintenir le nombre de cellules cérébrales et à conserver une fonction cérébrale normale. Le thé vert rafraîchit l’esprit tout en maintenant le cerveau en éveil.

Cinq façons étonnantes de stimuler la mémoire et de la maintenir performante
Le thé vert est riche en catéchines qui ont des effets bénéfiques sur le cerveau. (Image : StockSnap / Pixabay)
  1. Les œufs

Les œufs sont nutritifs et riches en vitamine B12. Ils maintiennent le cerveau en bonne santé et l’empêchent de rétrécir.

  1. Le potiron

Le potiron est riche en acide glutamique, un neurotransmetteur excitateur qui peut augmenter l’activité des neurones, et donc le métabolisme des cellules neuronales du cerveau.

Rédacteur Yasmine Dif

Source : Five Amazing Ways to Boost Memory as You Age
www.nspirement.com

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.