Press "Enter" to skip to content

Bien-être. Connaissez-vous les secrets de la santé et de la longévité à Okinawa ?

SANTÉ > Bien-être

Selon le recensement de 2020 du ministère japonais de la Santé, les habitants d’Okinawa vivent en moyenne 83-85 ans (80,27 pour les hommes, 87,44 pour les femmes). Sur 100 000 personnes, il y a 68 centenaires à Okinawa, plus de trois fois la longévité constatée dans les populations américaines de même taille. En outre, les gens jouissent d’une bonne santé au cours de leur longue vie. Par exemple, le pourcentage de personnes qui développent une maladie cardiovasculaire est de 80 % inférieur à celui des États-Unis.

Quels sont les secrets de la santé et de la longévité à Okinawa ?

Nourriture saine

Depuis que la patate douce a été introduite à Okinawa au XVIIe siècle, c’est un aliment de base. Les patates douces sont riches en antioxydants tels que les carotènes, le calcium, le magnésium, le potassium, l’acide folique, la vitamine C, E et le lycopène. Les habitants d’Okinawa consomment des patates douces en même temps que des légumes tels que le melon amer et les haricots. La viande et le poisson ne constituent qu’une petite partie de leur alimentation quotidienne. Des études récentes montrent qu’un rapport de 10 % entre les glucides et les protéines dans l’alimentation quotidienne peut protéger l’organisme des méfaits du vieillissement et prévenir des maladies telles que le cancer, les maladies cardiovasculaires et la maladie d’Alzheimer. Ce rapport correspond à celui qui existe dans le régime d’Okinawa.

Connaissez-vous les secrets de la santé et de la longévité à Okinawa
La pêche est un mode de vie privilégié à Okinawa, ce qui constitue une activité physique de choix. (Image : PublicDomainPictures / Pixabay)

Activité physique régulière

La plupart des habitants d’Okinawa vivent de la pêche ou de l’agriculture. Leur travail quotidien les amène à faire de l’exercice et à respirer de l’air frais. La pratique des arts martiaux, de la danse traditionnelle et de la marche leur permet d’avoir une activité physique régulière. Les médecins de la région affirment que ces exercices non seulement leur donnent l’occasion de sortir mais aussi de se détendre. Les habitants d’Okinawa sont particulièrement agiles et souples. De nombreux centenaires peuvent s’asseoir très longtemps en posture du lotus (padmasana). La longévité et la santé vont de pair à Okinawa.

Vie sociale active

Les séniors d’Okinawa ont également une vie sociale active. Ils rencontrent des amis dans les salons de thé tous les matins et font souvent du bénévolat le soir. Des études sur les centenaires montrent que le fait d’aider les autres contribue à prolonger la vie, prévenir les maladies et dans une certaine mesure à renforcer le système immunitaire. La vie sociale favorise ainsi la longévité.

Vision positive

Dan Buettner, spécialiste des études sur les personnes âgées, estime que la longévité constatée à Okinawa est associée à l’idée de « ikigai », un mot japonais signifiant « raison de vivre ». Une fois réveillées, les personnes âgées se demandent : « Pourquoi est-ce que je me lève ? » puis ils se fixent un objectif pour la journée. Même des choses relativement mineures, comme s’occuper de leurs petits-enfants, donnent un sens à leur vie quotidienne.

Il existe une histoire qui illustre bien « ikigai ». Dans un village, une femme était en train de mourir. Elle fut envoyée dans l’au-delà, et une voix lui a demandé : « Qui êtes-vous ? » Elle a répondu : « Je suis une mère de 4 enfants. » La voix a répondu : « Je ne vous demande pas combien d’enfants vous avez. Qui êtes-vous ? » La femme a dit : « Je suis enseignante. » La voix a continué : « Je ne vous demande pas quelle est votre profession. Je vous demande qui vous êtes. » Finalement, la femme a dit : « Je me lève tous les jours pour m’occuper de ma famille, et je me rends à l’école pour développer l’esprit des enfants. » La voix était satisfaite, et la femme a été ramenée à la vie.

Le lendemain, lorsque la femme se réveilla, elle eut soudain l’impression que sa vie avait un nouveau sens. Elle s’est levée, a préparé le déjeuner pour ses enfants et a repensé les programmes d’enseignement de sa classe afin de rendre l’apprentissage plus intéressant pour ses élèves. Elle avait trouvé son « ikigai ».

Trouvez votre « ikigai » dès aujourd’hui pour donner un sens à votre vie !

Rédacteur Marlène Deloumeaux

Source : The Secrets to Longevity in Okinawa
www.nspirement.com

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.