Vos principes reflètent votre caractère

Par Vision Times
Le 29/01/2020
Pour juger si quelqu'un est bon, il faut regarder s'il peut se conformer à ses principes et vivre en accord avec sa propre conscience. (Image : pixabay / CC0 1.0)
Pour juger si quelqu’un est bon, il faut regarder s’il peut se conformer à ses principes et vivre en accord avec sa propre conscience. (Image : pixabay CC0 1.0)
 

Il y a un dicton : «Les principes sont la base du succès». Que sont les principes pour un homme ? Pour juger si quelqu’un est bon, nous ne devons pas regarder le nombre de bonnes actions qu’il a accompli. Nous devons plutôt voir s'il peut se conformer à ses principes et vivre en accord avec sa conscience.

Vos principes déterminent la grandeur de votre vie, et être capable de vivre en cohérence avec ces principes détermine la noblesse de votre vie, comme nous le montre cette histoire.

Deux acheteurs

Chang et Li étaient tous deux acheteurs pour la même entreprise. Li avait un peu plus l’expérience du métier et il gérait les situations à son avantage, de manière habile.

Une fois, l’entreprise a dû acheter une grande quantité de matières premières. Chang et Li étaient tous deux individuellement responsables de leur approvisionnement. Li a choisi une entreprise qui fournissait des matériaux de qualité inférieure mais qui acceptait de lui accorder une remise. Chang, en revanche, a refusé toute offre de gain personnel. Il a insisté sur la qualité et a continué à comparer différentes entreprises jusqu’à ce qu’il trouve la meilleure.
 

Deux acheteurs ont été chargés de trouver un nouveau fournisseur, mais un seul d’entre eux a refusé les pots-de-vin et a insisté sur la qualité. (Image : pixabay / CC0 1.0)
Deux acheteurs ont été chargés de trouver un nouveau fournisseur, mais un seul d’entre eux a refusé les pots-de-vin et a insisté sur la qualité. (Image : pixabay CC0 1.0)
 

Quelques jours plus tard, l’entreprise organisait une réunion pour décider de la prise de commande. Le prix proposé par Li était bien inférieur à celui de Chang. Alors qu’ils discutaient de la différence de prix, Li se leva et promit de garantir lui-même la qualité. Le choix s’est fait par un vote, qui a abouti à une égalité entre les sociétés recommandées par Li et Chang. Le patron a finalement décidé de passer des commandes dans les deux entreprises, pour tester.

Les matériaux que Chang avait achetés ont été transformés en marchandises et vendus sans aucun retour. Les clients habituels ont même recommandé l’entreprise à de nouveaux clients, en pronant sa qualité. La prestation de Li, en revanche, a entraîné de nombreux retours qui ont conduit des clients de longue date à annuler leurs commandes. L’entreprise a subi d’importantes pertes. Li a été sanctionné pour cela et Chang s’est vu confier la tâche d’effectuer les futurs achats.

Il existe un dicton : «Un homme de caractère noble aime la richesse, mais le chemin pour y accéder doit se faire honnêtement.» Tout le monde apprécie l’argent, mais tout le monde ne peut pas garder l’esprit clair face à l’argent. Il y a des choses que l’on peut se permettre de faire pour le gain, mais il y a aussi des choses que l’on ne doit pas faire, quoi qu’il arrive.

Vos principes reflètent votre caractère. Pour savoir si une personne est bonne ou mauvaise, il suffit de juger sa capacité à persévérer dans ses efforts pour rester cohérente avec ses principes. Si une personne peut facilement délaisser ses principes, cela signifie qu’elle n’assume pas sa responsabilité vis à vis d’elle-même. Alors comment serait-elle capable d’assumer sa responsabilité vis à vis des autres ?

Le jeune érudit

Pendant la dynastie des Song, un jeune homme se rendit dans la capitale pour passer l’examen impérial. Il remarqua un homme qui vendait un tableau dans la rue. Le jeune homme appréciait la peinture, il alla donc jeter un coup d’œil. Un regard lui suffit pour constater que ce n’était pas une bonne peinture. Alors qu’il se retournait pour s’éloigner, le vendeur lui demanda : «Jeune homme, combien pensez-vous que ma peinture vaille ?».

«Pardonnez ma franchise. Votre peinture ne vaut pas un sou», répondit-il en s’éloignant.

 

En chemin pour aller passer l'examen impérial, un jeune homme a dit à quelqu'un que sa peinture ne valait pas un sou. (Image : cattan2011 / flickr CC BY 2.0 )
En chemin pour aller passer l’examen impérial, un jeune homme a dit à quelqu’un que sa peinture ne valait pas un sou. (Image : cattan2011 / flickr CC BY 2.0 )
 

Le jeune homme se présenta aux épreuves et réussit l’examen impérial. Lorsqu’il se rendit au palais impérial pour saluer l’empereur, il fut surpris de constater que l’homme qu’il avait vu vendre le tableau était l’empereur.

L'empereur le reconnut lui aussi. Il voulait le tester et il a donc sorti le même tableau et lui a posé la même question.

Le jeune homme était stupéfait. S’il insistait sur son opinion, ce serait offensant pour l’empereur. S’il disait des choses contre ses propres principes pour plaire à l’empereur, il mentirait et il ne pouvait se résoudre à le faire.

Il fit cette réponse pleine d’esprit : «Si Votre Majesté me donne ce tableau, il sera inestimable, si vous voulez le vendre dans la rue, il ne vaut pas un sou.»

L’empereur ne fut pas du tout en colère, mais il fut au contraire très satisfait de ce jeune homme qui n’était pas allé à l’encontre de ses propres principes, ce qui faisait de lui une personne digne de confiance.

Pour témoigner sa reconnaissance au jeune homme, qui avait su rester en accord avec ses principes, l’empereur lui accorda une position importante.


Traduit par Swanne Vi

Version en anglais : Your Principles Reflect Your Character

Traduit du chinois en anglais par Cecilia