Petit Nouvel An chinois

Par Vision Times
Le 17/01/2020

Première fête avant les festivités du nouvel an chinois

 
Nouvel an chinois (Image: Kikky Xiong / Pixabay)
Nouvel an chinois.  (Image : Kikky Xiong / Pixabay
 

Le «Petit Nouvel An» (小年 xiǎonián) est souvent considéré comme le début du nouvel an chinois lunaire. Cette journée est également appelée «Journée pour nettoyer la poussière» (扫尘日)(signifiant aussi : balayer les choses du passé), ou «Fête du Dieu du Foyer» (灶王节;pinyin:Zàowángjié). Traditionnellement, le «petit nouvel an» tombait le 24e jour du 12e mois lunaire.

Vers la fin de la Dynastie Qing, l’Empereur offrait des offrandes au Dieu du Foyer «Zao Wang Ye» (灶王爷 ;pinyin:Zàowángyé) le 23 décembre lunaire, le jour où il organisait la cérémonie de prière adressée au Ciel. Dans le nord de la Chine, le petit nouvel an a été, petit à petit avancé d’un jour, tandis que dans le sud de la Chine, il continue à être célébré le 24 décembre lunaire.

Le petit nouvel an est souvent considéré comme le début du nouvel an chinois lunaire. À cette occasion, les Chinois se livrent à un grand nettoyage (dépoussiérage de la maison), offrent des sacrifices à Zao Wang Ye ou mangent des nougatines, les «Zao Tang» (Bonbons pour Zao Wang Ye). Ce jour-là, toutes les familles se consacrent aux achats en vue de fêter le nouvel an, et au grand ménage de fin d’année : changer et laver des draps, balayer sa cour, etc. Remplacer tout ce qui est vieux par du neuf pour fêter le nouvel an dans la joie.
 

Petit nouvel an chinois (XiaoSui)
Le petit nouvel an est souvent considéré comme le début du nouvel an chinois lunaire. (XiaoSui)
 

La cérémonie de célébration consiste à offrir des fruits frais et de la pâtisserie chinoise au Dieu du foyer, Zao Wang Ye. C’est aussi l’occasion de remplacer son image, collée sur le mur au dessus des fourneaux, dans la cuisine. Selon la légende chinoise, le jour du petit nouvel an, Zao Wang Ye monte au Ciel pour faire son rapport à l’Empereur de Jade, sur la conduite de la maisonnée durant l’an passé, c’est pourquoi les Chinois offrent des nougatines à Zao Wang Ye en espérant qu’il parlera en bien de la famille.

 

 Le couple de Zao Wang Ye. (Wikimédia)
Le couple de Zao Wang Ye. (Wikimédia)

 

Dans l’Est de la Chine, tout autour de Shanghai, on appelle également la veille du réveillon «le petit réveillon» afin de le différencier du vrai réveillon. Le petit réveillon est moins officiel que le vrai réveillon mais il n’en est pas pour autant moins important. À Nanjing, les gens appellent également la Fête de la Lanterne «le petit nouvel an» ; à Yun Nan, le «petit nouvel an» correspond au 16e jour du 1er mois de l’année, cependant, ce n’est pas la même chose que la fête du Dieu du foyer Zao Wang Ye.