Malgré la répression, le Falun Gong se propage en Corée du Nord

Par Vision Times
Le 28/05/2019
Une bannière de Falun Gong avec les caractères chinois Vérité, Compassion, Tolérance, qui sont les trois principes fondamentaux de la pratique. (Image: Jbroadcast via flickr / CC BY 2.0)
Une bannière de Falun Gong avec les caractères chinois Vérité, Compassion, Tolérance, qui sont les trois principes fondamentaux de la pratique. (Image : Jbroadcast / flickr / CC BY 2.0)
 

Le Falun Gong se serait répandu dans la capitale nord-coréenne, mais le régime de Kim Jong Un a réprimé la pratique spirituelle, originaire de Chine.

RFA (Radio Free Asia) a indiqué que, selon ses sources, les autorités de Pyongyang ont commencé à réprimer cette pratique, qui s’est répandue dans la ville après son introduction par des ouvriers venus de Chine.

La propagation du Falun Gong parmi les citoyens de la ville a dépassé les craintes des autorités, a déclaré une source à RFA le 11 mai.

La répression de l’Etat ciblant le Falun Gong semble avoir dépassé les autorités, attirant encore davantage l’attention des gens sur cette pratique de l’école de Bouddha.

« Le Falun Gong est connu ici comme une pratique religieuse combinant la méditation et des exercices physiques, les gens sont maintenant curieux de le découvrir », dit la source.

La source a ajouté que cette pratique se répand parmi les hauts responsables du gouvernement nord-coréen et leurs familles.

Le Falun Gong, aussi connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline spirituelle qui combine la pratique de la méditation et d’exercices lents, basée sur trois grands principes : Vérité, Compassion, Tolérance. Il a débuté dans le nord de la Chine, au début des années 1990. Facile à apprendre, et gratuit, il s’est rapidement répandu à travers la Chine et au-delà de ses frontières.

La source de RFA a déclaré que les autorités avaient commencé leur répression contre le Falun Gong en avril et que la police avait exigé des pratiquants de Falun Gong qu’ils déclarent leur implication dans cette discipline.  

« Ils ont menacé d’imposer des punitions sévères à ceux qui, après une période définie, ne se seront pas rendus et qui auront été arrêtés », a déclaré la source.

Selon la source, une centaine de pratiquants du Falun Gong ont été arrêtés et emprisonnés.

En réalité, le régime nord-coréen ne tolère pas que sa population ait des croyances spirituelles, ce qui explique cette répression.

« Les citoyens nord-coréens surpris en train de pratiquer une religion sont arrêtés et risquent de lourdes peines, y compris l’emprisonnement dans des camps de travail », a déclaré le plus récent rapport sur la Corée du Nord, publié par Freedom House, une organisation basée aux États-Unis. « Les étrangers pris en flagrant délit de prosélytisme risquent aussi d’être arrêtés et détenus. »

Une deuxième source a comparé la situation à la façon dont l’État nord-coréen a persécuté d’autres croyants religieux dans le passé.

« Le Comité central (du Parti ouvrier coréen) dit que le christianisme est comme l’opium ou la drogue, et a sévèrement puni (les chrétiens). Maintenant que le Falun Gong est là, les gens surveillent de près la façon dont les autorités vont réagir », a déclaré la deuxième source.

Cette source laisse entendre que selon elle, le Falun Gong ne sera pas facile à supprimer pour les autorités nord-coréennes.

Selon cette deuxième source : « Le gouvernement chinois lui-même na pas gagné (sa bataille) contre le Falun Gong, et il se répand maintenant à Pyongyang, au cœur d’une dictature héréditaire historique. »

En 2017, un rapport de Freedom House déclarait que la persécution du Falun Gong par l’État chinois avait échoué et que des millions de Chinois continentaux continuaient à pratiquer la méditation.

Alors que les pratiquants de Falun Gong en Chine continuent d’être victimes de persécutions sévères et risquent toujours la détention arbitraire, la torture, le prélèvement d’organes et les exécutions extrajudiciaires, le rapport indique qu’il y a eu des preuves d’une diminution dans la trajectoire des persécutions.

L’État communiste chinois a commencé à persécuter le Falun Gong en 1999. Pour en savoir plus, consultez cette vidéo de Swoop Films :

 

Traduit par Swanne Vi