À la rencontre des Miao

Par Vision Times
Le 31/10/2019
Les Miao sont célèbres pour une caractéristique unique: leur passion pour  les bijoux en argent. (YouTube / Screenshot)
Les Miao sont célèbres pour une caractéristique unique : leur passion pour les bijoux en argent. (YouTube / Screenshot)

Une ethnie chinoise qui porte un amour singulier aux bijoux en argent


Dans le sud de la Chine, vit une tribu appelée les Miao. Reconnus par l'État comme l'un des 55 groupes minoritaires du pays.

Les Miao sont célèbres pour une caractéristique unique: leur passion pour  les bijoux en argent. Les femmes de la tribu portent souvent de merveilleux accessoires en argent.

 

Pour les Miao, l'argent représente un symbole de richesse et de statut. Si le bijou est merveilleux, le porteur est plus apprécié. (YouTube / Screenshot)
Pour les Miao, l'argent représente un symbole de richesse et de statut. Si le bijou est merveilleux, le porteur est plus apprécié. (YouTube / Screenshot)
 

Une passion pour les bijoux en argent

Pour les Miao, l'argent représente un symbole de richesse et de statut. Si le bijou est merveilleux, le porteur est plus apprécié. Un ensemble complet de bijoux en argent Miao peut peser plusieurs kilogrammes. Pourtant, les femmes les portent avec beaucoup d'enthousiasme, car cela leur donne une identité dans la tribu. Ainsi, depuis plus de quatre siècles, les femmes Miao se couvrent d'argent de la tête aux pieds.

Selon la BBC «Pour les femmes de l'ethnie Miao, dans la province montagneuse du Guizhou, dans le sud-est de la Chine, le port de coiffures et de bijoux en argent lourds et élaborés est courant pendant les mariages, les funérailles et le festival annuel du ‘Repas de la sœur', ou fête du repas de la sœur, une fête du printemps où les couples professent publiquement leur amour. Beaucoup de familles croient que leurs filles ne peuvent pas se marier si elles ne possèdent pas une tenue en argent et commencent à épargner jusqu'à 10 ans avant la cérémonie».

Les Miao ont leurs propres artisans qui créent chaque bijou avec le plus grand soin. Les articles sont fabriqués à la main, en utilisant les connaissances transmises de génération en génération. Dans certains villages Miao, presque tous les hommes sont formés dès l'enfance à la fabrication d'objets en argent. En général, il faut quelques mois pour terminer une coiffe en argent. Ces derniers temps, il y a eu une migration massive de jeunes des villages Miao vers les villes à la recherche d'un meilleur mode de vie. Ainsi, la tradition de l'orfèvrerie des Miao est en déclin.


Les articles sont fabriqués à la main, en utilisant les connaissances transmises de génération en génération. (YouTube / Screenshot)
Les articles sont fabriqués à la main, en utilisant les connaissances transmises de génération en génération. (YouTube / Screenshot)
 

Les membres enthousiastes de la communauté continuent à jouer leur rôle traditionnel, vendant leurs bijoux finement travaillés dans les villages voisins. «Je pense qu'il est important de conserver et de transmettre la culture des groupes minoritaires. En raison de la mondialisation, nous sommes exposés à de nouvelles idées et nous accordons moins d'attention aux cultures des groupes minoritaires. Peu à peu, ils s'estompent. Quand je porte des accessoires en argent de ma mère, je suis heureuse, et je suis contente qu'elle me les ait préparés», a expliqué une femme appartenant à l’ethnie Miao à Great Big Story.

La culture

Selon les légendes Miao, leurs ancêtres vivaient quelque part à l'est de Pékin. Après avoir perdu une guerre contre la tribu Huaxia, ils ont migré vers le sud et le sud-ouest. Les Miao prennent grand soin de la façon dont ils se présentent. En plus de l'argent, les femmes portent des vêtements qui transmettent un message culturel fort. Les motifs peuvent aller d'une légende historique à un ancien totem. Pour cette raison, les historiens appellent souvent les robes «livres d'histoire à porter»

Selon une agence de voyage spécialisée sur la Chine, le Festival du Lusheng est populaire parmi les Miao. «Tous les Miao viennent de villages différents. Les filles s'habillent dans leurs plus beaux costumes traditionnels et coiffures en argent, tandis que les garçons portent leur lusheng (un instrument de musique) et se rendent au Stade Lusheng pour célébrer la fête. Ils tournent en rond tandis que les filles dansent au rythme de la musique fournie par les garçons. La cérémonie a pour but d'apporter l'espoir d'une récolte favorable pour l'année à venir et d'une bonne santé. C'est aussi l'occasion pour les jeunes d'exprimer leur admiration et leur amour les uns pour les autres», précise cette agence dans sa présentation de l’ethnie Miao. 

 

En général, il faut quelques mois pour terminer une coiffe en argent. (YouTube / Screenshot)
En général, il faut quelques mois pour terminer une coiffe en argent. (YouTube / Screenshot)

 

Le Festival du Repas de la Sœur est une autre fête très appréciée. Habituellement célébrée du 16 au 18ème  jour du troisième mois du calendrier lunaire, elle est semblable à la Saint-Valentin. Les femmes cachent différentes choses dans du riz cuit à la vapeur, l'enveloppent dans un mouchoir et le donnent aux hommes. Ces différentes choses ont pour but de transmettre différentes significations au destinataire. Par exemple si l'homme trouve du coton et du persil chinois dans le riz, cela signifie que la femme veut l'épouser dès que possible. Mais si l'homme reçoit du poivre ou de l'ail, cela signifie qu'elles ne sont pas intéressées et qu'elles veulent que la personne reste à distance.

 


 
 


Traduit par Guillaume

Version en anglais : Meet the Miao: A Chinese Ethnicity With an Unusual Love for Silver

Lien vers la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=8a30QmQ_i5Q&feature=youtu.be