Press "Enter" to skip to content

Sagesse. Conte antique : l’importance de rompre les liens avec des malfaiteurs

CHINE ANCIENNE > Sagesse

Une femme m’a un jour raconté une histoire vraie des temps anciens, consignée dans le folklore de Dunhuang, une ville de la province du Gansu, au Nord-Est de la Chine. Ce conte nous donne une leçon sur l’importance de l’intégrité et de rompre les liens avec les personnes malveillantes.

Conte antique : l’importance de rompre les liens avec des malfaiteurs
Ce conte nous donne une leçon sur l’importance de rompre les liens avec les personnes malveillantes. (Image : SAMUEL OFOSU / Pixabay)

Faire ce qui est juste

Dans un petit village de la Chine ancienne, vivait une famille avec deux fils. Le fils aîné était un très bon élève. Ses parents et son jeune frère travaillaient dur et vivaient très frugalement, afin de pouvoir lui fournir l’argent nécessaire à ses études. Il obtint de très bons résultats aux examens nationaux et fut ensuite nommé fonctionnaire dans une autre localité.

Les gens du village étaient très heureux pour lui et lui ont souhaité bonne chance. Alors qu’il se préparait à partir, ses parents lui conseillèrent à plusieurs reprises d’agir avec intégrité dans son nouveau rôle et de s’intéresser sincèrement aux personnes qu’il servirait. Ils lui conseillèrent également de ne jamais être cupide, de ne jamais accepter de gains mal acquis et de ne jamais s’adonner au plaisir. Le fils aîné écouta attentivement leurs paroles et promit qu’il suivrait leurs instructions.

Après avoir pris ses fonctions, le fils aîné tint sa parole et suivit les conseils de ses parents - il était droit, honnête et agissait avec intégrité. Mais avec le temps, il ne put résister aux tentations de l’argent et de la convoitise. Petit à petit, il commença à contourner la loi pour son profit personnel et, avec le temps, il finit par oublier les conseils de ses parents.

Conte antique : l’importance de rompre les liens avec des malfaiteurs
Au début, le fils aîné était honnête et droit, mais avec le temps, il n’a pas pu résister aux tentations de l’argent et de la luxure. (Image : svklimkin / Pixabay)

Un avertissement sévère

Comme le dit le proverbe : « Les mauvaises choses voyagent à des milliers de kilomètres ».

Ainsi, le fils aîné devenait de plus en plus égoïste et faisait de plus en plus de mauvaises choses, il acquit une mauvaise réputation, et cette situation fut bientôt connue dans sa ville natale. Comme ses parents et son jeune frère étaient des gens droits, lorsqu’ils entendirent parler des actes du fils aîné, ils se sentirent très concernés et très contrariés. Le père et le jeune frère décidèrent de prendre une calèche pour lui rendre visite et essayer de lui faire entendre raison.

En chemin, ils furent choqués d’entendre encore plus d’histoires sur le comportement corrompu du fils aîné, sa gouvernance tyrannique et le ressentiment croissant de la population à son égard.

Après un voyage de plusieurs jours, ils arrivèrent finalement au manoir du fils aîné. Très surpris de les voir, il envoya immédiatement quelqu’un organiser un banquet. Il envoya également quelqu’un pour informer ses fonctionnaires subordonnés et les riches hommes d’affaires locaux de l’arrivée de sa famille, espérant profiter de l’occasion pour obtenir lui-même plus de cadeaux.

Comme il y avait des invités au banquet, le père et le jeune frère ne purent pas dire grand-chose au fils aîné. Mais une fois qu’ils furent rentrés au manoir, le père exprima son inquiétude, lui conseillant fortement de cesser de faire de mauvaises actions et de revenir à la bonté.

Il dit à son fils : « Tu es payé par le gouvernement, et l’argent vient du peuple. Si les gens ordinaires peuvent être faciles à tromper et à exploiter, le Dieu du ciel est difficile à tromper. S’il te plaît, ne perds pas ta vertu et ne détruis pas ton avenir. Nous pourrions même être impliqués par tes actions illicites ». Comme son fils restait sans rien dire, le père poursuivit : « Il n’est pas trop tard pour te repentir et changer ton comportement. »

Le fils aîné s’était depuis longtemps habitué à entendre des flatteries, il trouva donc les paroles de son père plutôt désagréables. Plusieurs jours passèrent et le fils aîné ne voulant toujours pas écouter, le père et le jeune frère partirent finalement en larmes.

Rompre les liens avec les méchants apporte la sécurité

Avant leur départ, le fils aîné prépara de nombreux cadeaux pour le père et le jeune frère. Comme ils savaient qu’ils avaient été obtenus à tort, aucun des deux hommes ne voulut les accepter.

Comme ils partaient, le père dit au fils cadet : « C’est une honte pour notre famille d’avoir un tel fils. Notre famille a été bonne et nous n’avons causé aucun problème. Je crains que nous ne devions couper les liens avec ton frère. Nous devrions rester à l’écart d’une personne aussi malfaisante, car nous pourrions être accusés avec lui dans le futur ».

Comme ils quittaient la porte de la ville, ils virent un homme qui écrivait des lettres pour les gens. Ils arrêtèrent leur voiture et firent part à l’homme de leur intention de rompre les liens avec le fils aîné. Après avoir entendu l’histoire, l’homme fut ému par les actions justes du père et du fils. Il rédigea deux avis publics pour eux et en afficha un de chaque côté de la porte de la ville.

Conte antique : l’importance de rompre les liens avec des malfaiteurs
Après que les avis publics aient été rédigés sur la rupture des liens avec le fils aîné, ils ont été affichés de chaque côté de la porte de la ville. (Image : Markus Winkler / Pixabay)

Ils demandèrent ensuite à Dieu, au ciel et aux passants d’être témoins de leur déclaration, qui se lisait ainsi : « Mon fils est un fonctionnaire du gouvernement, et pourtant le peuple souffre sous son règne. Nous avons parcouru des milliers de kilomètres pour lui conseiller d’être bon. Nous avons honte de dire qu’après avoir parlé avec lui, nous rentrons chez nous sans résultat. Pour le bien de la justice, nous devons rompre les liens avec lui. À partir d’aujourd’hui, nous nous séparons de lui et suivons des chemins différents. Que cette déclaration soit notre témoignage devant les hommes et devant Dieu. »

La nouvelle se répandit rapidement et de nombreuses personnes furent informées de la situation. Quelques années plus tard, les actes corrompus du fils aîné furent portés à la connaissance de la Cour impériale. Après avoir vérifié ses mauvaises actions, le fils aîné fut arrêté. En raison de la gravité de l’affaire, la famille fut également impliquée et le fonctionnaire en charge les arrêta également.

Des gens qui connaissaient l’histoire racontèrent au responsable : « Ses parents et son jeune frère ont coupé les ponts avec lui il y a quelques années. En fait, l’avis public qu’ils ont fait est toujours affiché à la porte de la ville ».

A ces mots, le responsable décida qu’il n’y avait aucun lien entre le fils aîné et les membres de sa famille, donc seul le fils aîné fut arrêté. Il fut mis dans une cage en bois, et alors qu’il était en route pour la capitale, le fils aîné mourut.

Conte antique : l’importance de rompre les liens avec des malfaiteurs
Le Ciel voit tout clairement, et tôt ou tard, chacun doit être tenu responsable de ses actes. (Image : SAMUEL OFOSU / Pixabay)

Rompre les liens avec toute personne ou parti malveillant avant qu’il ne soit trop tard

Lorsque les parents et le jeune frère apprirent la nouvelle, ils eurent le cœur brisé. Ils réalisèrent également qu’en coupant leurs liens avec une mauvaise personne, ils avaient sauvé leur vie.

Quand la femme eut fini son histoire, elle a dit : « Peu importe la personne, le parti ou l’organisation, tant qu’ils font de mauvaises actions, ne vous joignez ni ne vous associez à eux. Et si hélas, c’était le cas, retirez-vous rapidement avant qu’il ne soit trop tard ».

Le Ciel voit tout clairement, et tôt ou tard, chacun doit être tenu responsable de ses actes.

Rédacteur Albert Thyme

Source : Ancient Tale: The Importance of Severing Ties With Evildoers
www.nspirement.com

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.