L’infidélité en Chine la plus élevée au monde

Le 28/01/2019
 
 
En Chine, les gens sont de plus en plus insensibles et irresponsables à l'égard des engagements matrimoniaux. (Image : Takemeomeo via Pixabay/CC0 1.0)
En Chine, les gens sont de plus en plus insensibles et irresponsables à l'égard des engagements matrimoniaux. (Image : Takemeomeo via Pixabay/CC0 1.0)

Le professeur Pan Suiming, de l'Institut de recherche sur la sexualité et le genre de l'Université Renmin de Chine à Pékin, est spécialisé dans la recherche sexuelle. Récemment, il a fait remarquer que l'infidélité en Chine est la plus élevée au monde, ce qui est alarmant étant donné son expertise en la matière. Il a dit que le taux d'infidélité des hommes était de 11,8 % en l'an 2000 et qu'il est passé à 34,8 % en 2015. Le taux d'infidélité des femmes était d'environ 15 % en 2015.

En Chine, les gens sont de plus en plus insensibles et irresponsables à l’égard des engagements matrimoniaux. Les médias et Internet offrent divers procédés incitant les gens à commettre  l'adultère ou avoir de multiples partenaires. Le faible coût de l'infidélité est également un élément moteur. De plus en plus de gens recherchent la stimulation et ignorent totalement leur partenaire. Tant que leurs partenaires restent à la maison et se comportent bien, tout va bien.

Les couples lisent parfois des lettres préparées à l'avance lors d'une cérémonie de mariage occidental et ont souvent les larmes aux yeux après avoir entendu les lettres d'amour des uns et des autres. Quand on leur demandera d’échanger les vœux de mariage «pour le meilleur ou pour le pire, dans la richesse ou la pauvreté, dans la maladie ou la santé, aimerez-vous et chérirez-vous votre partenaire jusqu'à ce que la mort vous sépare», la réponse «oui» représente un engagement considérable de deux personnes, un profond respect envers le mariage, une croyance, ainsi que la foi en l'amour.

Une enquête indique que la plupart des hommes occidentaux souhaitent avoir des mariages à vie avec leur femme. Les hommes sont typiquement fidèles au mariage parce que la vie de famille les rend plus heureux que le célibat, un conjoint partage des émotions, ils ne sont donc plus seuls et démunis. Après le mariage, les hommes deviennent plus confiants, plus prospères et sont en meilleure santé.

Alors qu’aux États-Unis, le divorce induit par une liaison extra-conjugale coûtera beaucoup d'argent au conjoint infidèle, en Chine, les gens accordent moins d'attention aux liaisons, et le divorce ne ruinera personne. Pire encore, la société chinoise a une attitude étrange, par exemple le fait qu'il est acceptable voire recommandable pour un homme d'avoir une maîtresse.

Un autre vice vient du système éducatif chinois, qui est le résultat de l'athéisme prôné par le Parti communiste chinois. On enseigne aux gens à ne pas croire en Dieu dès leur plus jeune âge, de sorte qu’en grandissant, ils n’ont ni croyance ni moralité. Les liaisons sont monnaie courante dans la société chinoise d'aujourd'hui. De plus en plus de personnes ignorent leurs vœux et leurs engagements, tandis que de nombreuses jeunes femmes au-delà de la vingtaine sont célibataires et ont le sentiment d'être laissées pour compte ; elles sont donc plus susceptibles d'avoir des relations sexuelles occasionnelles avec plusieurs partenaires. Par conséquent, l'infidélité est prolifique en Chine.