Press "Enter" to skip to content

Monde. Sidney Powell lutte avec acharnement contre la fraude électorale

ACTUALITÉ > Monde

Sidney Powell lutte contre les irrégularités électorales. (Image : Otabius Williams / Epoch Média Group)
 

Alors que les tribunaux continuent de rejeter les plaidoyers de la campagne Trump visant à renverser les résultats des élections, l’avocate Sidney Powell poursuit son combat contre la fraude électorale. Elle a déposé de nombreuses plaintes au niveau des États auprès de la Cour suprême des États-Unis. Elle a également participé à de nombreux talk-shows, exposant de nombreuses fraudes électorales présumées.

Sidney Powell a récemment déposé des requêtes d’urgence auprès de la Cour suprême des États-Unis, lui demandant d’ordonner immédiatement aux responsables du Michigan, de la Géorgie et de l’Arizona de certifier leurs résultats de l’élection de 2020. Elle devrait également déposer une requête d’urgence dans le cadre de son procès au Wisconsin. Sidney Powell pense que ces poursuites lui permettront de maintenir le « statu quo » dans les États afin de laisser le temps aux membres de la Cour suprême d'examiner ses allégations.

« Ces affaires soulèvent des questions constitutionnelles et prouvent une fraude massive. Nos plaignants ont #résistance. #WeThePeople n'autoriserons pas les élections truquées » a tweeté Sidney Powell.

L’équipe de Sidney Powell va également demander à la haute Cour suprême de revoir les décisions de la Cour inférieure, qui a rejeté ses poursuites dans quatre États. Son équipe a déjà déposé des appels auprès de la Cour d’appels de circuits dans chaque État et déposera dans le même temps un appel auprès de la Cour supérieure. Les mémoires déposés en Arizona, en Géorgie et dans le Michigan demandent à la Cour soit de bloquer la certification des résultats des élections, soit d’annuler les ordres donnés par les tribunaux des districts aux plaignants.

L’affaire de l’Arizona a été déposée au nom de 11 électeurs républicains et d’autres parties. Elle prétend qu’environ 412 000 votes illégaux ont été exprimés dans l’État lors de l’élection de 2020.

L’équipe de Sidney Powell demande une révision

Dans le Wisconsin, l’équipe de Sidney Powell prévoit de demander une révision, après qu’un juge fédéral ait rejeté son action en justice au motif que le tribunal n’a « aucune autorité ou compétence pour accorder la réparation demandée par le demandeur ». La poursuite allègue que les mandats de la Constitution américaine et du Code électoral du Wisconsin ont été violés, ce qui a permis à des centaines de milliers de votes illégaux d’être exprimés et comptés. Le procès tient les machines du Dominion Voting Systems pour responsables de la manipulation de l’élection. Les fonctionnaires électoraux ont également modifié les règles afin de favoriser les électeurs démocrates absents.

 

Sidney Powell suggère que Donald Trump promulgue son décret de 2018 sur l’ingérence étrangère.  (Image : Phil Roeder / CC BY 2.0)
Sidney Powell suggère que Donald Trump promulgue son décret de 2018 sur l’ingérence étrangère.  (Image : wikimedia Phil Roeder / CC BY 2.0
 

Dans une interview à Fox News, Sidney Powell expose la cyber-attaque massive sur l’élection de 2020, orchestrée par Dominion et d’autres adversaires étrangers. Ces adversaires ont conçu et développé le logiciel Smartmatic et les machines Dominion pour y inclure un module de contrôle qui permet aux gens de se connecter et de manipuler le vote au fur et à mesure qu’il est comptabilisé. Sidney Powell révèle également que les autorités en charge de l’ordre, y compris le FBI, n’ont pas traité correctement les témoignages de fraude électorale.

En outre, Sidney Powell a des preuves que de faux bulletins de vote imprimés en Chine ont été transportés aux États-Unis en passant par la frontière mexicaine. Dans une interview accordée à The Epoch Times, Sidney Powell a déclaré qu’elle soutenait fermement le projet de Donald Trump de promulguer son décret de 2018 sur l’ingérence étrangère dans les élections américaines. Cela donnerait à Donald Trump des pouvoirs légaux, tels que la possibilité de confisquer les machines à voter et de geler les avoirs.

« En vertu des pouvoirs d’urgence, il pourrait même nommer un procureur spécial pour examiner la question, ce qui est exactement ce qui doit se passer... Chaque machine, chaque machine de vote dans le pays devrait être confisquée dès maintenant. Il y a franchement plus qu’assez de causes probables criminelles pour justifier cela, pour quiconque est prêt à aborder la loi et les faits sur la seule base de la vérité et non de la politique, ou de l’avidité des entreprises, ou de la richesse mondiale », a-t-elle déclaré dans l’interview.

Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : Sidney Powell Steadfastly Fights Election Fraud