Press "Enter" to skip to content

Monde. Covid-19 : aborder l’hiver à la façon norvégienne

ACTUALITÉ > Monde

Alors que l’hiver s’approche, certains experts craignent que les températures plus froides ne déclenchent une augmentation des cas de Covid-19. (Image : pixabay / CC0 1.0)
 

Alors que l’hiver s’approche, certains experts craignent que les températures plus froides ne déclenchent une augmentation des cas de Covid-19. Il est possible de prendre l’exemple sur certains pays comme la Norvège pour surmonter les rigueurs de cet hiver « Covid-19 ». Les Norvégiens, qui font face à des hivers rigoureux, ont apparemment un état d’esprit leur permettant de braver la saison et même de la trouver agréable.

L’attitude norvégienne

L’hiver peut mener à une déprime saisonnière qui se manifeste par un sentiment de léthargie et d’abattement. Le blues hivernal est un phénomène étayé scientifiquement, connu sous le nom de trouble affectif saisonnier (TAS). Ce trouble pourrait être lié à l’horloge biologique. En hiver, une carence en certains neurotransmetteurs comme la sérotonine, qui joue un rôle essentiel dans régulation de l’humeur, peut entraîner une dépression.

Les traitements envisagés font appel à la psychothérapie ou à des médicaments antidépresseurs.

En hiver, les niveaux de neurotransmetteurs régulateurs de l’humeur diminuent, ce qui augmente le risque de dépression. (Image : Capture d’écran / YouTube)
En hiver, les niveaux de neurotransmetteurs régulateurs de l’humeur diminuent, ce qui augmente le risque de dépression. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Suite à la baisse des températures et à la propagation de la Covid-19, la plupart des gens sont confinés à l’intérieur, soit par choix, soit en raison des restrictions imposées par les États. L’isolement et la solitude qui en résultent pourraient déclencher une grave crise de santé mentale dans les communautés.

En quoi consiste alors la façon norvégienne d’aborder l’hiver ? La chercheuse en psychologie sociale à l’Université Stanford, Kari Leibowitz, a mené une étude dans la ville norvégienne de Tromsø, révélant comment l’état d’esprit positif des Norvégiens les aide à faire face à la saison hivernale.

La ville de Tromsø ne bénéficie que de deux ou trois heures de soleil certains jours. Cependant, plusieurs études ont montré que les habitants de la ville ne sont pas affectés par la dépression hivernale, observée fréquemment dans d’autres endroits. Une étude a souligné une légère perturbation du sommeil, sans aucune détresse mentale.

L’étude de Kari Leibowitz a analysé la manière dont les gens percevaient la saison hivernale. L’enquête a révélé que ceux qui considéraient l’hiver de façon positive avaient une meilleure santé mentale et une plus grande satisfaction de vivre que ceux qui l’abordaient de façon négative. Les personnes vivant en haute altitude se montraient plus positives que celles vivant en basse altitude.

Kari Leibowitz a découvert d’ailleurs que sa propre attitude négative à l’égard de l’hiver s’était transformée en attitude positive depuis qu’elle vivait parmi des gens qui abordaient l’hiver de manière positive.

« La plupart des gens ne se rendent pas compte que leurs croyances en ce qui concerne l’hiver sont subjectives... Ils ont juste l’impression qu’ils détestent l’hiver et qu’ils ne peuvent rien y faire... Mais une fois que vous mettez dans la tête des gens que les états d’esprit existent, et que vous avez le contrôle sur votre état d’esprit - je pense que c’est extrêmement puissant », a expliqué Kari Leibowitz au Guardian. Elle estime que les gens devraient adopter une attitude positive en hiver pour surmonter le confinement dû à la pandémie.

Il est important de garder un état d’esprit positif pour surmonter cette période de confinement. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Il est important de garder un état d’esprit positif pour surmonter cette période de confinement. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

En France, l’épidémie continue de progresser et la situation sanitaire continue de se dégrader. Pour s’adapter aux nouvelles mesures de confinement imposées pour un mois au minimum, il est important de maintenir un état d’esprit positif et d’aborder l’hiver à la façon norvégienne, en se réconfortant  autour d’une tasse de thé ou de chocolat chaud.

Rédacteur Fetty Adler

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.