Press "Enter" to skip to content

SANTÉ. Prévenir ou éliminer la moisissure des murs

SANTÉ

Les moisissures sont des champignons microscopiques qui poussent sur les aliments et les matières humides. En se nourrissant de leur hôte, ils accélèrent la décomposition de ce dernier. Parfois utiles dans l’environnement, elles peuvent êtres dangereuses pour l’être humain, c’est le cas des moisissures des murs. C’est pourquoi il est important de faire le nécessaire pour les éviter ou les éliminer.

La moisissure des murs libère des spores afin de se reproduire. Or ces spores peuvent provoquer des réactions cutanées, irriter les yeux, le nez et la gorge. Leur inhalation répétée entraîne une accumulation de mucosités dans le nez et la gorge, causant par la suite une toux persistante, une respiration sifflante et la personne s’essoufflera rapidement. Dans des cas d’allergies, les symptômes vont s’aggraver et des crises d’asthme peuvent se déclencher.

Prévenir les moisissures des murs

Les moisissures peuvent apparaître à cause de problèmes liés à la construction ou à la méconnaissance des gestes qui les évitent. L’humidité intérieure idéale se situe entre 40 et 60%. Un hygromètre permet, à moindre frais, de mesurer le taux d’humidité des pièces.

Pour limiter le taux d’humidité lié à l’activité humaine, il faut aérer les pièces cinq à dix minutes, deux fois par jour, en prenant soin de fermer le chauffage pendant ce temps.

En cuisine, la ventilation de la hotte doit toujours être activée quand la cuisinière est utilisée.

La salle de bain est aérée après une douche ou un bain. Toutes les surfaces où l’humidité s’accumule doivent être essuyées.

Si l’appartement a tendance à être humide, il est conseillé de sécher le linge à la cave ou dans la buanderie.

Si malgré tout l’humidité reste élevée, des sels absorbant l’humidité ou un déshumidificateur baissent efficacement le taux d’humidité. Ils s’achètent dans les magasins de bricolage et devront être nettoyés régulièrement.

La moisissure des murs peut provenir d’un défaut de construction. Elle apparaît sur les murs froids quand l’air intérieur est humide, principalement sur les angles des murs situés au nord.

Les baignoires et éviers mal scellés, une fuite d’eau provenant d’un tuyau défectueux circulant dans un mur, des parois poreuses ou une mauvaise étanchéité du sol sont autant de facteurs permettant à l’eau de s’infiltrer dans votre maison. Lors de la construction, ce sont des points à vérifier.

Moisissures dues à un pont thermique. (Image : C.Keller / Vision Times) 

Comment éliminer la moisissure sur les murs ?

L’eau de javel élimine la moisissure en surface mais les racines attendront le bon moment pour se régénérer. De plus, l’eau de javel ainsi que les produits antifongiques libèrent dans l’air des particules toxiques. Il existe des peintures et enduits biocides mais ceux-ci aussi ne traitent pas la cause. La moisissure revient dans les mois qui suivent.

Les professionnels du bâtiment conseillent de faire appel à eux quand la surface infectée dépasse la grandeur d’une main afin d’éviter qu’elle se développe et entraîne de gros frais. L’idée est de traiter la cause. La zone contaminée doit être retirée et remplacée par du neuf. Par la suite, utiliser une peinture sans solvant ni émollient spécifiquement conçue pour absorber l’humidité et la rendre par temps sec peut être un plus.

Lorsqu’un angle est insuffisamment isolé, placer le chauffage à proximité règle le problème.

L’idéal, bien sûr, est de construire la maison avec une bonne isolation. Le coût supplémentaire que cela engendre est récupéré par la suite avec les économies sur le chauffage et l’entretien de murs. Isoler les murs lors d’une rénovation coûte plus cher, d’autant plus qu’il faut tenir compte des ponts thermiques. Ce sont des points qui sont moins bien isolés que le reste du bâtiment, comme le sol, la prolongation d’un balcon ou le grenier.

L’installation des fenêtres à triple vitrage ne permet plus la circulation d’air. Pour éviter que les murs extérieurs se transforment en ponts thermiques, lors de l’achat de ce type de fenêtre, le choix se porte sur des fenêtres avec une grille d’aération. L’humidité intérieure influe sur le débit d’air entrant et sortant généré par les grilles qui se rétractent ou se dilatent selon le taux d’humidité. Il n’est pas nécessaire que toutes les fenêtres soient munies d’une grille d’aération car les fenêtres faisant face au vent refroidissent l’intérieur quand le vent souffle fort.

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.