Press "Enter" to skip to content

Bien-être. Des taux alarmants de plastiques dans le corps des enfants

SANTÉ > Bien-être

Le ministère allemand de l’Environnement a récemment publié une étude révélant que les enfants du pays avaient des taux de plastique alarmants dans le corps. (Image : Capture / YouTube)

Le ministère allemand de l’Environnement a récemment publié une étude révélant que les enfants du pays ont des taux de plastique alarmants dans le corps. L’étude intervient alors que le gouvernement envisage de réduire l’utilisation du plastique dans la société.

Contamination au plastique

L’étude a été menée entre 2014 et 2017, sur 2 500 enfants âgés de 3 à 17 ans. Elle a révélé que des sous-produits en plastique étaient présents dans près de 97% des échantillons d’urine et de sang. Des traces de 11 ingrédients plastiques sur les 15 analysés dans l’étude ont été retrouvées chez les enfants. On pense que ces plastiques qui ont pu pénétrer dans le corps appartiennent à des emballages, des produits de nettoyage, des ustensiles de cuisine et des vêtements imperméables.

 « L’un des produits chimiques identifié, l’acide perfluorooctanoïque, souvent utilisé dans la fabrication de vêtements d’extérieur et de poêles anti-adhésives, s’est révélé cancérigène lors d’essais sur des animaux. Selon Futurism L’UE a adopté l’interdiction totale de cette substance, qui entrera en vigueur en 2020 ». Ce produit chimique est également extrêmement toxique pour le foie et cause de graves dommages à l’appareil reproducteur.

L'un des plastiques que l'on trouve chez les enfants sert à fabriquer des poêles anti-adhésives. (Image: via pixabay / CC0 1.0)
L’un des plastiques que l’on trouve chez les enfants sert à fabriquer des poêles anti-adhésives. (Image : pixabay / CC0 1.0)

La présence de sous-produits plastiques dans le corps soulève aussi le risque d’obésité chez l’enfant..et peut générer des problèmes de développement. L’étude a révélé que les plus jeunes étaient plus susceptibles d’être affectés par l’ingestion de plastique et que les enfants des familles les plus pauvres courent un plus grand risque de contamination que ceux des familles à revenu élevé.

Bettina Hoffmann, experte en santé environnementale du Parti vert, a déclaré dans une interview à DW. « Il est très préoccupant de constater que les plus jeunes enfants, en tant que groupe le plus sensible, sont aussi les plus touchés... Il est impensable quun enfant sur quatre âgé de trois à cinq ans soit si lourdement chargé de produits chimiques qu’il est impossible d’écarter la possibilité de dommages à long terme. »

L’interdiction du plastique

Le ministère allemand de l’Environnement a rédigé un projet de loi qui mettra fin à l’utilisation des sacs en plastique à usage unique. La ministre Svenja Schulze a déclaré que le moment est venu pour une telle interdiction et que le public appréciera une telle mesure. Les entreprises qui ne respectent pas les règles de l’interdiction pourraient se voir infliger des amendes pouvant atteindre 100 000 Euros. Une période de transition de six mois sera prévue pour permettre aux entreprises de réduire leurs stocks de sacs plastiques restants.

Cependant, certains groupes environnementaux ont critiqué l’interdiction pour sa portée trop limitée. « L’interdiction prévue en 2020 ne couvre pas les sacs en plastique déchirables très fins que l’on trouve couramment dans les comptoirs de fruits et légumes des supermarchés. La crainte (du ministère) est que leur interdiction conduise les producteurs à préemballer les fruits et les légumes verts en vrac dans du plastique, ce qui pourrait entraîner un gaspillage alimentaire accru », selon The Local.

En 2016, le gouvernement allemand avait commencé à encourager les commerces de détail à cesser de donner gratuitement des sacs en plastique. En 2018, les efforts ont permis de réduire l’utilisation des sacs en plastique de 68 à 24 par habitant. Ce faisant, l’Allemagne a déjà dépassé les attentes de l’UE de 40 sacs par personne d’ici 2025.

En 2016, le gouvernement allemand avait commencé à encourager les commerces de détail à cesser de donner gratuitement des sacs en plastique. (Image: Capture d'écran / YouTube)
En 2016, le gouvernement allemand avait commencé à encourager les commerces de détail à cesser de donner gratuitement des sacs en plastique. (Image : Capture d’écran / YouTube)

En mars de cette année, le Parlement européen a voté à une écrasante majorité en faveur d’une interdiction qui mettra fin à l’utilisation d’articles en plastique à usage unique comme les fourchettes, les couteaux, les pailles, etc. Bien que les ustensiles jetables ne soient pas complètement interdits, la politique prévoit l’utilisation d'ustensiles fabriqués à partir de matériaux durables lorsque les conditions le permettent. L’interdiction sera mise en œuvre en 2021.

Rédacteur Marlène Deloumeaux

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.