Culture et tradition chinoise

Une robe impériale de la dynastie Qing. (Image: Wikimedia) L’Histoire n’a pas fini de nous surprendre par sa complexité, et nous apporte pourtant des réponses instructives. Découvrons une perspective de l’Histoire de Chine, au temps de la chute du dernier empire.
Tang Taizong accepta la demande de Songtsan Gambo et choisit une fille de son clan, destinée à devenir la Princesse Wencheng. L’union de la princesse Wencheng et du roi de Tubo (le Tibet) préserva la paix entre la Chine et le Tibet et permit des échanges culturels.
L’oeuvre dont est tirée cette histoire est connue sous le nom d'«Illustrations du classique de la piété filiale. » (Image: wikimedia / CC0 1.0) Au temps de la dynastie Qing (1850-1876), sous le règne de Xianfeng et Tongzhi, vivait une femme connue pour sa piété filiale, et pour son dévouement à sa belle-mère. Après une tragédie et un malentendu, elle fut accusée d'un crime horrible. Heureusement, grâce à la grande sagesse d'un magistrat du comté, son cas put être résolu.
Selon la légende, Cangjie, un responsable aux ordres de l'Empereur Jaune, inventa les caractères chinois. (Image: epochtimes.com) Cangjie, fonctionnaire aux ordres de l’Empereur Jaune, est à l’origine de l’incroyable création des caractères chinois. Suivons son parcours!
J'ai fait appel à un moine qui avait la capacité de connaître le sort d'une personne et qui pouvait dire les relations qu'elle avait eues dans sa vie antérieure. Après avoir écouté l’histoire du couple, le moine a pu voir leur relation passée, avec son troisième œil. (Image: flickr / CC BY-ND 2.0) Cette histoire concerne une famille de trois personnes. L'homme de la maison était honnête et bon, tandis que la dame travaillait dur et était intelligente. Ils avaient une fille de 17 ans. Cette famille aurait pu être admirée par tous. Mais comme le dit le vieux dicton chinois: «Chaque famille a ses propres problèmes.»
La piété filiale féminine est probablement l'une des vertus fondamentales les plus reconnues et un pilier important de la culture traditionnelle chinoise depuis plus de mille ans. (Image: Virandek/ Pixabay, CC0 1.0) La piété filiale est peut-être l'une des vertus fondamentales les plus reconnues chez la femme, et un pilier important de la culture chinoise traditionnelle. depuis plus de mille ans; ce principe accompagne les femmes durant leur grossesse.
Comme dans toutes les civilisations anciennes, la philosophie chinoise traditionnelle refléte  une vision anti-moderniste des genres, avec des caractéristiques déterminantes pour l'homme et la femme. (Image : Hanfu Love via flickr CC BY 2.0) Comme dans toutes les civilisations anciennes, la philosophie chinoise traditionnelle refléte une vision anti-moderniste des genres, avec des caractéristiques déterminantes pour l'homme et la femme.
seul un coeur de compassion peut nous aider à développer un esprit positif et constructif, et à bénéficier d’une vie harmonieuse. Cela pourrait être le secret du bonheur. (Image: elijahssong / Pixabay) Le proverbe «l’apparence naît du cœur» (相由心生,pinyin: xiàng yóu xīn shēng ) nous fait comprendre que seul un coeur de compassion peut nous aider à développer un esprit positif et constructif, et à bénéficier d’une vie harmonieuse.  Cela pourrait être le secret du bonheur.
Alors qu'il se cachait à la campagne pour éviter d'être capturé, Zhang Liang rencontra un vieil homme mystérieux. (Image : wikimedia / CC0 1.0) Au début de la dynastie Han, un haut responsable du nom de Zhang Liang, débuta sa carrière comme aristocrate de l'État de Han, durant la période des Royaumes Combattants (475-221 av. J.-C.). La dynastie Han n'est pas la même chose que l'État de Han.
 Zhuge Liang était un stratège extraordinaire. Il vit au-delà de l'apparence d'une femme et l’épousa pour ses vertus. (Image: Par Morio [CC BY-SA 4.0]. De Wikimedia Commons) Zhuge Liang choisit une femme laide, à la surprise générale. Mais cette laideur cachait de véritables talents. Ne vous fiez pas aux apparences…
Cette peinture montre l'un des premiers Chinois arrivés en Europe, le jésuite Jane Fuzong, du musée d'art de l'université de Harvard. (Image: domaine public) Huang Jialu est né dans le comté de Putian, dans la province du Fujian, le 15 novembre 1679. Il a perdu son père à l'âge de sept ans et a été adopté par l'évangéliste français Li Feili. Li Feili a engagé un célèbre érudit confucéen local pour lui enseigner la culture traditionnelle chinoise. .
Au bout d'un certain temps, un tigre est soudainement apparu. (Image : pixabay / CC0 1.0) Neuf hommes étaient sur le chemin du retour vers leur ville natale après avoir terminé leur service civil. Ils venaient tous du même village. Ils se trouvaient dans un col de montagne éloigné quand, tout à coup, il s'est mis à pleuvoir très fort. Ils se précipitèrent pour s'abriter dans une grotte. Il a continué à pleuvoir et ils ont attendu. Au bout d'un certain temps, un tigre est apparu soudain
Wei Wen Hou, le souverain du pays de Wei. (Image : NTD) Wei Wen Hou, le dirigeant du pays de Wei, voulait choisir un ministre pour servir à ses côtés. Il y avait deux candidats, Wei Cheng-Zi et Di Huang. Mais Wei Wen Hou avait du mal à prendre une décision.
Sur les trois millions de mots du Tong Jian, ces 10 paragraphes peuvent résumer l'essence du livre (Image : Wikipédia) Zi Zhi Tong Jian, en français Miroir général pour aider le gouvernement, est un important livre d'histoire compilé par l'historienne de la dynastie des Song du Nord Sima Guang. Il lui a fallu, ainsi qu'à ses assistants, près de 20 ans pour y parvenir. Tong Jian couvre 16 dynasties et 1 362 ans d'histoire chinoise.
Le jury du concours est présidé par Li Youfu, célèbre docteur américain en médecine traditionnelle chinoise et champion du monde à Wushu. (Image : NTDTV) La compétition mondiale d'arts martiaux chinois de 2019, organisée par la série de compétitions mondiales de la New Tang Dynasty Television (NTDTV), a commencé.
Les dirigeants encourageaient la liberté d’expression (广开言路, pinyin: guǎng kāi yán lù) pour mieux connaître les avis de leur peuple afin de mieux gouverner leur pays (Rawpixel/123rf) Beaucoup de rois et de dirigeants encourageaient la liberté d’expression (广开言路, pinyin: guǎng kāi yán lù) pour mieux connaître les avis de leur peuple afin de mieux gouverner leur pays.
«Le mariage du duc de Bourgogne à Marie Adélaïde de Savoie », par Antoine Dieu.  (Image: wikimedia / CC0 1.0) Le mariage, au sens traditionnel, est l'union entre un homme et une femme. Ce rite est pratiqué depuis des siècles dans diverses cultures du monde. C'est le fondement de l'incarnation sociale de ce que nous appelons la famille, avec ses devoirs et ses privilèges partagés respectivement.
Laozi avait un serviteur nommé Xu Jia. Ils étaient ensemble depuis plus de 200 ans. Mais durant tout ce temps, Xu Jia était malheureux car son maître n’avait pas été en mesure de lui verser son salaire. (Image: Domaine public) Laozi avait un serviteur nommé Xu Jia. Ils étaient ensemble depuis plus de 200 ans. Mais durant tout ce temps, Xu Jia était malheureux car son maître n’avait pas été en mesure de lui verser son salaire. Bien qu’au début on lui avait promis une certaine somme d'argent, , la promesse ne fut pas tenue.
Une bannière de Falun Gong avec les caractères chinois Vérité, Compassion, Tolérance, qui sont les trois principes fondamentaux de la pratique. (Image: Jbroadcast via flickr / CC BY 2.0) Le Falun Gong se serait répandu dans la capitale nord-coréenne, mais le régime de Kim Jong Un a réprimé la pratique spirituelle, originaire de Chine.
La mère enseigne à son fils comment faire les exercices du Falun Gong. (Image: Wikimedia commons) Avez-vous déjà vu un groupe de personnes, généralement des Chinois, faisant des mouvements en parfaite synchronisation dans un parc? Peut-être étaient-ils assis en train de méditer ou complètement immobiles? Ils devaient sûrement pratiquer du qigong.