Press "Enter" to skip to content

Tradition. Se protéger de l’épidémie printanière à Qing Ming

CHINE ANCIENNE > Tradition

Consommer des aliments de nature fraîche au Festival de Qing Ming pour protéger le foie et les poumons

La période du Festival de Qing Ming est propice à la consommation d’aliments de nature fraîche pour adoucir le foie, protéger les poumons et renforcer le corps. (Image : congerdesign / Pixabay)

Selon la tradition chinoise, le Festival de Qing Ming se réfère à une journée « de pureté et de lumière » où le ciel est clair et la terre est lumineuse. Après le festival, la terre se débarrassera complètement du froid de l’hiver.

Cependant, il est important de rappeler que le temps se réchauffe et que le Festival de Qing Ming est la période où les virus et les bactéries commencent à proliférer, ce qui est également connu sous le terme de « peste du printemps sévit » en médecine chinoise. Par conséquent, les praticiens de la médecine chinoise pensent qu’à l’approche du Festival de Qing Ming, il faut manger des aliments de nature fraîche selon les caractéristiques climatiques du festival, afin d’adoucir le foie, de protéger les poumons et de renforcer le corps.

Si vous souffrez d’étourdissements et d’insomnie causés par une surcharge du cerveau, vous pouvez manger des pousses de bambou pour améliorer les symptômes. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Si vous souffrez d’étourdissements et d’insomnie causés par une surcharge du cerveau, vous pouvez manger des pousses de bambou pour améliorer les symptômes. (Image : Capture d’écran /YouTube)

C’est le bon moment pour manger les nouvelles pousses de bambou

Les pousses de bambou contiennent des sucres, des graisses, des protéines, du fer, du calcium et d’autres oligo-éléments essentiels, ainsi qu’une grande quantité de vitamines. La saison de Qing Ming coïncide avec la germination des nouvelles pousses de bambou, qui sont bonnes pour les patients souffrant de maladies chroniques telles que l’hypertension, l’hyperlipidémie, les maladies coronariennes, l’obésité et le diabète. Les pousses de bambou peuvent être cuites à l’étouffée avec du porc, du poulet ou du poisson. En outre, les pousses de bambou ont un bon effet sur les étourdissements et l’insomnie causés par une sollicitation excessive du cerveau.

Adoucir le foie et nourrir les poumons pour prévenir le feu et la chaleur

Après le Festival de Qing Ming, il est conseillé de manger de la Capsella bursa-pastoris (bourse-à-pasteur ou bourse de berger) pour protéger le foie et l’estomac, des épinards pour nourrir le sang, de l’igname pour renforcer l’estomac et les poumons, des moules pour nourrir le qi yin et le foie, et du champignon blanc pour nourrir le yin et adoucir le foie.

Des tisanes peuvent donc être prises régulièrement comme boisson quotidienne. (Image : congerdesign / Pixabay)
Des tisanes peuvent donc être prises régulièrement comme boisson quotidienne. (Image : congerdesign / Pixabay)

La tisane de chrysanthème est efficace pour purifier le qi yang pervers (風邪, feng xie) et le foie et prévenir les rhumes. La tisane de tremella à base de champignons argentés, feuilles de thé et sucre de roche, est efficace pour humidifier les poumons et purifier le feu. La bouillie de lys, à base de lys, riz et sucre, est efficace pour humidifier les poumons et calmer l’esprit. La tisane de fleur d’argent, à base de chèvrefeuille, réglisse et gingembre, est efficace pour prévenir les rhumes et traiter les rhumes légers. Ces tisanes peuvent donc être prises régulièrement comme boisson quotidienne.

Le Festival de Qing Ming se situe au moment de la rencontre du milieu et de la fin du printemps, une période où de nombreuses personnes sont sujettes à des vertiges, des maux de tête, des acouphènes, des insomnies, des rêveries, des rougeurs, une sécheresse oculaire et d’autres symptômes de déficit du yin et de l’hyperactivité du yang dans le foie et les reins. En plus de nourrir le yin des reins et éliminer le feu du foie afin d’atténuer les symptômes ci-dessus, il est également recommandé de manger plus de nourritures de nature fraîches telles que les bananes et les agrumes, et moins de desserts ou nourritures de nature chaude.

Il faut être prudent lorsque l’on mange des légumes sauvages

Pendant la saison de Qing Ming, toutes sortes de légumes sauvages, dont les champignons, commencent à arriver sur le marché. De nombreuses personnes profitent de leur promenade à la campagne pour en cueillir et les ramener à la maison pour les consommer. Les légumes sauvages sont des légumes de saison, riches en nombreuses vitamines et oligo-éléments, qui peuvent améliorer la résistance de l’organisme et réguler le système gastro-intestinal. En outre, de nombreux légumes sauvages ont également une certaine vertu médicinale, pour nourrir le foie et l’estomac, purifier le foie et les yeux, abaisser la pression artérielle, de sorte que la consommation de certains légumes sauvages au printemps est très bénéfique pour le corps.

Les légumes sauvages sont des légumes de saison, riches en nombreuses vitamines et oligo-éléments, qui peuvent améliorer la résistance de l’organisme et réguler le système gastro-intestinal. (Image : RitaE / Pixabay)
Les légumes sauvages sont des légumes de saison, riches en nombreuses vitamines et oligo-éléments, qui peuvent améliorer la résistance de l’organisme et réguler le système gastro-intestinal. (Image : RitaE / Pixabay)

Malgré cela, de nombreux cas d’empoisonnement ou d’allergies dus à la consommation de légumes sauvages sont recensés chaque année. Il est donc important de bien les identifier et de faire attention aux méthodes de cuisson. Ne cueillez jamais de plantes que vous ne connaissez pas afin d’éviter tout empoisonnement.

De plus, ne cueillez pas de légumes sauvages sur le bord des routes ou dans les égouts contaminés, car ils peuvent contenir des métaux lourds tels que du plomb, du mercure ou d’autres contaminants susceptibles de provoquer un empoisonnement après consommation.

Les personnes allergiques au pollen ou aux plantes doivent éviter de manger des légumes sauvages pour éviter les symptômes d’allergie cutanée.

En ce qui concerne les méthodes de cuisson et de consommation, il est préférable de faire cuire les légumes sauvages à la vapeur, de les blanchir, d’en faire une soupe ou de les incorporer dans les farces de manière à préserver leur valeur nutritionnelle.
Traducteur Charlotte Clémence
Collaboration Yi Ming

Version en chinois : 清明養生,柔肝養肺防春瘟