Press "Enter" to skip to content

Monde. Grippe ou coronavirus : connaître sa maladie

ACTUALITÉ > Monde

Il existe de grandes différences entre la grippe et l’actuel coronavirus, en ce qui concerne le mode de transmission, le taux de mortalité et les mesures de prévention. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Alors que la Chine fait face à l’épidémie de coronavirus, les citoyens du monde entier sont eux confrontés à la grippe et au coronavirus.

Bien que les symptômes de la grippe et du coronavirus soient très similaires, il existe de grandes différences dans le mode de transmission, le taux de mortalité, les mesures préventives, etc.

Grippe ou coronavirus

Les scientifiques déterminent la capacité d’un virus à se propager en calculant son «taux de reproduction de base», ou R0.

En termes simples, R0 désigne le nombre moyen de personnes qui peuvent être infectées par le virus par l’intermédiaire d’un seul être humain. La grippe aurait une valeur R0 d’environ 1,3. Cependant, la valeur R0 du coronavirus est plus élevée.

«Des études préliminaires ont estimé que la valeur R0 pour le nouveau coronavirus se situe entre 2 et 3. Cela signifie qu’une personne infectée peut potentiellement transmettre le virus à 2 à 3 personnes... Il est important de noter que la valeur du R0 n’est pas nécessairement constante. Les estimations peuvent varier en fonction du lieu, selon des facteurs tels que la fréquence des contacts entre les personnes et les efforts déployés pour réduire la propagation du virus», explique Live Science.

Aujourd’hui, la grippe comme le coronavirus peuvent se transmettre d’un individu à l’autre par les gouttelettes aéroportées provenant des éternuements, de la toux ou de la parole venant d’une personne infectée.

Dans le cas de la grippe, une fois que la personne infectée s’éloigne, les autres personnes se trouvant au même endroit ne risquent pas d’être infectées.

Mais les gouttelettes émises par une personne infectée par le coronavirus peuvent infecter les autres personnes présentes dans la pièce longtemps après le départ de la personne infectée.

 

La grippe et le coronavirus peuvent se propager d’un individu à un autre par le biais de gouttelettes aéroportées provenant des éternuements, de la toux ou de la parole venant d’une personne infectée. (Image : wikimedia / CC0 1.0)
La grippe et le coronavirus peuvent se propager d’un individu à un autre par le biais de gouttelettes aéroportées provenant des éternuements, de la toux ou de la parole venant d’une personne infectée. (Image : wikimedia / CC0 1.0)
 

La grippe peut être traitée avec des médicaments antiviraux. Un vaccin est également disponible pour prévenir certaines des formes les plus dangereuses de la grippe et pour réduire la gravité de certains types.

Pour le coronavirus actuel, les médicaments antiviraux ne se sont pas encore avérés efficaces contre l’infection.

Bien que des recherches sur des vaccins potentiels soient menées dans le monde entier, des résultats positifs n’ont pas encore été obtenus car la période d’essais cliniques et de validation de ces vaccins nécessite un certain temps.

En ce qui concerne la contagiosité des maladies infectueuses, la grippe peut se transmettre d’une personne à une autre avant même que les symptômes ne soient évidents.

Selon Yale New Haven Health, «Les personnes atteintes de la grippe sont plus contagieuses dans les 3-4 premiers jours suivant le début de leur maladie. Cependant, les adultes en bonne santé peuvent infecter d’autres personnes 1 jour avant l’apparition des symptômes et jusqu’à 5-7 jours après être tombées malades. Les jeunes enfants et les personnes dont le système immunitaire est affaibli peuvent infecter d’autres personnes pendant encore plus longtemps».

Les personnes infectées par le virus du PCCPa (rti communiste chinois) commencent à présenter des symptômes au bout de 5 jours environ. La période d’incubation moyenne est d’environ 14 jours. Il n’est pas certain que les personnes infectées par le coronavirus soient contagieuses pendant la période d’incubation. Certains rapports indiquent que la période d’incubation peut durer jusqu’à 24 jours.

Coronavirus : faits et fiction

Une rumeur suggère que le coronavirus ne serait qu’une forme mutée du rhume. C’est absolument faux.

Selon Live Science, «Le SRAS-CoV-2 présente des similitudes avec d’autres coronavirus, dont quatre peuvent provoquer le rhume. Les cinq virus portent à leur surface des projections nettes et utilisent des protéines S (dites protéine spike ou protéine de pointe) pour infecter les cellules hôtes.

Cependant, les quatre coronavirus froids, appelés 229E, NL63, OC43 et HKU1, utilisent l’homme comme hôte principal. Le SRAS-CoV-2 partage environ 90 % de son génome avec des coronavirus qui infectent les chauves-souris, ce qui laisse supposer que le virus est apparu en premier chez la chauve-souris puis a été transmis à l’homme».

 

Le coronavirus présente des protéines pointues (appelées spicules), qu’il utilise pour infecter les cellules hôtes. (Image : Galerie d’images NIH / CC0 1.0)
Le coronavirus présente des protéines pointues (appelées spicules), qu’il utilise pour infecter les cellules hôtes. (Image : Galerie d’images NIH / CC0 1.0)
 

Un autre argument avance que le port d’un masque facial vous protègera du virus. Ce n’est pas nécessairement vrai. Les masques chirurgicaux basiques sont incapables de bloquer les virus.

Ainsi, même si vous portez ces masques, vous pouvez quand même être atteints par le virus si vous êtes en présence d’une personne infectée. Cependant, les masques N95 sont connus pour offrir un niveau élevé de protection contre le virus.

Mais ils doivent être portés correctement, en veillant à ce qu’ils épousent bien les contours du visage et qu’il n’y ait pas de fuite d’air.

Note de la rédaction : Chez Vision Times, nous pensons que le Coranavirus devrait être appelé virus du Parti communiste chinois pour les raisons mentionnées dans ce lien.

Traduit par Charlotte Clémence

Version en espagnol : Gripe vs. Coronavirus de Wuhan: Conozca esta enfermedad