Press "Enter" to skip to content

Monde. Covid-19 : la Chine modifie son discours de propagande

ACTUALITÉ > Monde

Le PCC utilise la pandémie de Covid-19 pour diffuser sa propagande. (Image : Pixabay / CC0 1.0)
 

Depuis l’apparition de la Covid-19, le Parti communiste chinois (PCC) tente de dissimuler les informations sur l’origine du virus, cherchant à attribuer la responsabilité de la propagation du virus à d’autres pays.

Lorsqu’en décembre 2019, en Chine, un médecin a alerté ses proches de l’apparition d’un virus semblable au SRAS, via les médias sociaux, il a été menacé par les autorités et forcé de retirer ses « fausses informations ». D’autres informateurs ont soit disparu, soit été réduits au silence par le PCC.

Après l’éclosion de la pandémie, le PCC a rejeté les demandes des épidémiologistes pour enquêter sur l’origine du virus en Chine.

En février 2020, le PCC a affirmé que le virus avait été apporté par les soldats américains participant aux Jeux militaires mondiaux d’octobre 2019 à Wuhan. Des accusations similaires ont été émises contre l’Inde, l’Italie et la France.

À ce sujet, le directeur adjoint du département de l’information du ministère chinois des affaires étrangères, Zhao Lijian, a tweeté le 2 février : « C’est peut-être l’armée américaine qui a apporté l’épidémie à Wuhan. Faites preuve de transparence ! Rendez publiques vos données ! Les Etats-Unis nous doivent une explication ! »

La Chine a récemment connu une augmentation des cas de Covid-19, après avoir soi-disant remporté la victoire dans la lutte contre le virus. En conséquence, le PCC a rejeté la faute, en déclarant que le virus était entré en Chine par le biais d’importations alimentaires étrangères. Pékin n’a encore fourni aucune preuve scientifique pour étayer cette affirmation.

La désinformation de la Chine sur le Covid-19

« Bien que la Chine ait été la première à signaler des cas, cela ne signifie pas nécessairement que le virus est originaire de ce pays », a déclaré Zhao Lijian lors d’un briefing. « Le traçage de l’origine est un processus continu qui peut impliquer plusieurs pays et régions », a-t-il ajouté.

L’ OMS (Organisation mondiale de la santé) a récemment annoncé une prochaine enquête sur les origines du coronavirus, faisant appel à une équipe de 10 épidémiologistes de premier plan, qui travailleront en collaboration avec des scientifiques chinois. Selon le South China Post, l’équipe de scientifiques travaillera « à une série d’enquêtes sur la façon dont le virus responsable de la maladie Covid-19 a émergé et s’est répandu chez les humains (à partir des animaux) ».

Depuis près d’un an, le PCC évite intentionnellement les enquêtes au niveau international, affirmant que quel que soit le pays à l’origine de l’épidémie de coronavirus, ce n’est certainement pas la Chine. Il est donc improbable qu’il porte ces informations à la connaissance au public.

Rick Moran, rédacteur en chef du PJ media, a commenté : « Ils (les autorités du PCC) ont trop investi dans le mensonge sur ses origines pour abandonner maintenant ».

Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : Communist China Shifts Its Propaganda Narrative on COVID-19