Press "Enter" to skip to content

Chine. Stratégie Zéro Covid drastique à Shanghai, les institutions étrangères sont touchées

ACTUALITÉ > Chine

La ville de Shanghai a été brutalement confinée et contrôlée à cause de la stratégie zéro Covid, laissant les habitants souffrir les conséquences graves, telles que mourir de faim ou de maladie, séparation familiale… Même les institutions étrangères à Shanghai ne sont pas épargnées.

Les soldats de la marine protégeant le consulat général des États-Unis à Shanghai, privés de nourriture fraîche

Récemment, Reuters a rapporté que dans un groupe WeChat interne du consulat général des États-Unis à Shanghai, un membre du personnel du consulat a demandé à ses collègues de fournir de la nourriture aux sept soldats de la marine siégeant au consulat, qui en assurent la sécurité.

L’employé ayant envoyé le message, a déclaré que « les soldats sont à court de nourriture et la livraison de la nourriture est suspendue … il ne leur restait plus que des aliments secs, sous vide. »

L’employé a appelé les collègues à partager un ou deux repas avec les soldats, tout en déclarant qu’il était conscient que tout le monde était en manque de nourriture, et que les soldats seraient très reconnaissants.

Un groupe a répondu un peu plus tard que la troupe de marine avait été aidée en matière de fournitures et a exprimé sa grande reconnaissance.

Selon Reuters, le message a été confirmé par deux personnes, mais le consulat général des États-Unis à Shanghai a refusé de commenter l’affaire en répondant seulement « Nous travaillons activement avec nos citoyens et les aidons. »

Le corps des Marines des États-Unis est responsable de la sécurité des missions diplomatiques américaines dans le monde entier.

Déclaration de la mission des États-Unis en Chine sur les avertissements aux voyageurs et les évacuations autorisées

Le 9 avril, le Consulat général des États-Unis à Shanghai a également publié une déclaration indiquant que la sûreté et la sécurité des citoyens américains à l’étranger, y compris le personnel des missions américaines et les personnes à leur charge, sont une priorité absolue pour les États-Unis.

Avec cette priorité à l’esprit, le département d’État américain a approuvé l’évacuation volontaire des employés non urgents du gouvernement américain et des personnes à charge des employés urgents et non urgents du gouvernement américain, de la circonscription consulaire du consulat général des États-Unis à Shanghai, le 8 avril 2022, à cause de l’augmentation des nouveaux cas du coronavirus et de l’impact des restrictions associées, imposées par la réponse de la République populaire de Chine.

Conformément à l’avis aux voyageurs émis par le département d’État américain le 8 avril 2022, il est demandé aux citoyens américains de reconsidérer leur voyage en République populaire de Chine en raison de l’application arbitraire des lois et restrictions locales liées à l’épidémie de Covid-19. En outre, les citoyens américains ne doivent pas se rendre dans la Région administrative spéciale de Hong Kong, la province du Jilin et la municipalité de Shanghai de la République populaire de Chine en raison des restrictions associées à l’épidémie, qui comprennent le risque de séparation des parents et des enfants.

Les Français à Shanghai privés de vote au premier tour

La France organise le premier tour de l’élection présidentielle le 10 avril. Toutefois, l’ambassade de France à Pékin a annoncé le 8 avril que plus de 5 000 électeurs français de Shanghai ne pourraient pas voter lors de l’élection, les autorités chinoises ayant rejeté la demande de l’ambassade de France d’autoriser les citoyens français de Shanghai à voter à leur consulat local, en raison du confinement sévère de la ville.

UE proteste contre la séparation de mère-enfant(s) à Shanghai

À la suite des critiques formulées à l’encontre de la pratique de Shanghai consistant à séparer de force les mères et les enfants, le consulat général de France à Shanghai a écrit au gouvernement municipal de Shanghai, au nom de l’Union européenne, pour demander que les fonctionnaires ne traitent pas les ressortissants de l’UE de la même manière. Au contraire, les ressortissants de l’UE qui ne sont pas infectés par la maladie devraient être autorisés à gérer leur propre santé chez eux.

Selon les médias français, la lettre a été envoyée par le consulat général de France à Shanghai au nom de 22 des 27 États membres de l’UE, ainsi que par les consulats généraux de Norvège et de Suisse hors UE à Shanghai, au bureau des affaires étrangères du gouvernement de Shanghai pour faire cette demande.

Selon les rapports, la lettre formule six demandes, notamment :

  • les parents et les enfants ne doivent en aucun cas être séparés,
  • pour les personnes asymptomatiques ou légèrement infectées, un environnement d’isolement spécial avec du personnel pouvant communiquer en anglais est souhaitable,
  • les personnes qui ont seulement été exposées aux cas mais ne sont pas elles-mêmes infectées ne devraient pas être envoyées dans un site d’isolement centralisé et devraient être autorisées à gérer leur propre santé à la maison, pendant la période de confinement,
  • lorsque des personnes sont exposées à des cas, elles devraient être autorisées à gérer leur propre santé.
  • Les citoyens de l’UE doivent avoir un accès rapide et efficace à l’aide médicale d’urgence lorsqu’ils en ont besoin,
  • et les animaux domestiques présents au domicile des personnes mises en quarantaine doivent être nourris régulièrement.

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.