Press "Enter" to skip to content

Chine. Les pompes funèbres de Wuhan recrute d’urgence des employés

ACTUALITÉ > Chine

Le salaire étonnant suscite la controverse
 

Les pompes funèbres Wuchang recrutent d’urgence 20 employés pour le transport des cadavres, avec un salaire élevé de 4 000 yuans pour 4 heures. (Capture d’écran vidéo)
 

La pneumonie de Wuhan se prolonge et l’épidémie dans la province du Hubei est particulièrement grave. Il y a quelques jours, les pompes funèbres de Wuhan était en sous-effectif.

Une société de pompes funèbres recherchait de toute urgence un « porteur de cadavres » de nuit, offrant un salaire élevé de 4 000 yuans (523,44 euros) pour 4 heures, ce qui a alimenté les discussions.

Recrutement urgent de porteurs de cadavres 4000 RMB (523,44 euros) pour 4 heures

« Les pompes funèbres de Wuhan recrutent d’urgence des porteurs de cadavres, 4000RMB / 4 heures ! » Certains internautes ont partagé une capture d’écran sur les plateformes sociales le 13 février, faisant référence à « Wuchang Funeral Home qui recrutait de toute urgence 20 porteurs de cadavres », la condition est d’être « un homme ou une femme, âgé de 16 à 50 ans », de « Ne pas avoir peur des fantômes, être audacieux et avoir de la force », les heures de travail sont de 0h à 4h tous les jours, avec une courte pause au milieu et également des collations prévues à minuit.

 

Les pompes funèbres recrutent 20 employés pour le transport des cadavres, sans distinction de sexe, avec pour conditions, d’être âgés de 16 à 50 ans, et de «ne pas avoir peur des fantômes, être audacieux et avoir de la force». (Source de l’image : Internet)
Les pompes funèbres recrutent 20 employés pour le transport des cadavres, sans distinction de sexe, avec pour conditions, d’être âgés de 16 à 50 ans et de « ne pas avoir peur des fantômes, être audacieux et avoir de la force ». (Source de l’image : Internet)
 

Après la parution de l’annonce, un grand nombre d’internautes se sont rassemblés et ont commenté : « Trop effrayant », « Il faut même porter la nuit. Apparemment, il semble vraiment que beaucoup de gens soient morts ». « 20 personnes pour porter des cadavres durant 4 heures, le nombre de cadavres est terrifiant ! » « Ce nombre est tellement élevé qu’on n’arrive pas à les brûler tous et à les transporter, et le nombre de morts a été complètement faussé. »

Certains internautes ont également demandé : « Pourquoi ajouter la condition de " ne pas avoir peur des fantômes et être audacieux ? "  Ce pourrait-il que les personnes dans les sacs soient encore vivantes ? »

En fait, depuis que l’épidémie de pneumonie s’est déclarée à Wuhan, le nombre réel de morts annoncé par la Chine a toujours été mis en doute par les personnes hors de Chine.

Il y a quelques jours, un internaute qui prétendait être employé dans une entreprise funéraire a révélé qu’auparavant son travail était celui d’un simple employé des pompes funèbres mais qu’en raison de la propagation rapide de l’épidémie, il était maintenant en première ligne pour porter les cadavres et que, depuis le deuxième jour de l’an lunaire, aucun membre du personnel des pompes funèbres n’a pu prendre de repos.

En outre, il a également été signalé cette semaine que les pompes funèbres de Chongqing et du Henan ont envoyés des renforts en soutien à Wuhan, ce qui démontre la situation tragique actuelle à Wuhan.

Un enfant s’exclame : « il y a beaucoup de cadavres ! »

À l’heure actuelle, la Chine est dans l’incapacité de gérer le nombre réel de morts, et des gens infectés encore vivants seraient emmenés dans des caissons métalliques vers des lieux inconnus.

Une vidéo du 11 février sur Internet, montre un homme vêtu d’une combinaison isolante en train d’enlever un cadavre dans un quartier résidentiel. Au moment où il le met dans l’ambulance, on peut entendre un enfant s’exclamer : « Maman, il y a tellement de cadavres dans la voiture ! »
 


 

Révélation : les sacs mortuaires ne sont pas suffisants

Le 11 février, il a également été posté sur internet des photos provenant d’un hôpital en Chine, montrant des personnes vêtues de noir et portant des masques de protection, en train de mettre les corps de trois enfants dans un même sac pour les faire évacuer. L’image était saisissante.

En fait, ce n’est pas la première fois que des rumeurs évoquent l’insuffisance de sacs mortuaires en Chine. Le directeur d’une entreprise textile chinoise a révélé au « Carrefour du Monde (世界的十字路口, pinyin : Shijie de Shizi Lukou) » qu’ils avaient reçu des instructions du gouvernement et que désormais ils ne devaient plus faire autre chose que de fabriquer en hâte des sacs mortuaires. Un autre propriétaire d’entreprise à l’étranger a également révélé que ses partenaires en Chine n’acceptaient actuellement pas de commandes externes car ils devaient se dépêcher de fabriquer un million de sacs mortuaires.

Il y a aussi une vidéo montrant un couple soupçonné d’être infecté par la pneumonie de Wuhan, s’étreignant dans la rue et pleurant, tandis que plusieurs agents de sécurité armés attendent. Pendant le processus, la femme a pleuré et a serré son mari dans ses bras. Lorsque les deux ont été « enfermés » dans le camion, la femme a pleuré bruyamment et poussé un cri déchirant, qui brisait le cœur.

Traduit par Charlotte Clémence, avec la collaboration de Hanling

Source : Article du journaliste Li Xiaokui

Lien article en langue originale : https://www.secretchina.com/news/gb/2020/02/14/923016.html