Press "Enter" to skip to content

Homme. Un homme éclairé en avance sur son temps : Sir David R. Hawkins (1/2)

SAVOIR > Homme

Si quelqu’un pouvait soutenir que les niveaux d’énergie de la conscience humaine peuvent changer le corps humain et l’environnement qui l’entoure, et déterminer le destin de la personne, ce serait une affirmation exceptionnelle. Une telle affirmation a été formulée par un homme éclairé, le Dr David R. Hawkins.

Une éducation libérale

Sir David R. Hawkins, (1927-2012), était un psychiatre, médecin, chercheur, enseignant spirituel et conférencier de renommée nationale.

David R. Hawkins est né à El Paso, au Texas, mais a grandi dans le Wisconsin. Il a fréquenté l’école Hotchkiss à Lakeville, dans le Connecticut, mais l’a quittée après sa première année pour entrer à l’université de Stanford. David R. Hawkins a d’abord étudié la chimie, puis la physique, avant de se spécialiser en philosophie.

En 1936, David R. Hawkins s’inscrit à l’Université de Californie, à Berkeley, pour préparer son doctorat. Il se lie d’amitié avec le Dr Robert Oppenheimer, le « père de la bombe atomique », avec qui il aime discuter de la philosophie hindoue et des questions de philosophie des sciences : comme le Principe d’incertitude et le Principe de complémentarité de Niels Bohr. Il obtient son doctorat en 1940, en rédigeant sa thèse intitulée A Causal Interpretation of Probability.

Le projet Manhattan

Après avoir obtenu son diplôme, David R. Hawkins travaille à Berkeley jusqu’en mai 1943, date à laquelle le Dr Oppenheimer le recrute comme assistant de recherche au laboratoire de Los Alamos pour le projet Manhattan.

« J’étais intrigué par l’idée de faire partie de cette formation extraordinaire », expliquera-t-il plus tard, « et c’était encore, bien sûr, à cette époque, entièrement concentré sur l’idée terrifiante que les Allemands pourraient obtenir cette arme et gagner la Seconde Guerre mondiale ».

Un homme éclairé en avance sur son temps : Sir David R. Hawkins
Pendant les années du projet Manhattan, le Dr Robert Oppenheimer et le général américain Leslie R. Groves. (Image : wikimedia / U.S. Army Corps of Engineers / Domaine public)

Le plus grand cabinet médical de l’État de New York

Après la guerre, en tant que directeur médical du North Nassau Mental Health Center (1956-1980) et directeur de la recherche au Brunswick Hospital de Long Island (1968-1979), le Dr David R. Hawkins a eu le plus grand cabinet médical de l’État de New York.

En 1973, il a coécrit Orthomolecular Psychiatry : Treatment of Schizophrenia avec le chimiste Linus Pauling, double lauréat du prix Nobel. Cependant, une prise de conscience inattendue et bouleversante de l’unicité de toute existence a transformé la carrière du Dr David R. Hawkins au milieu de sa vie.

La première étude quantitative de la conscience

Il a fallu 30 ans au Dr David R. Hawkins pour formuler son expérience en termes quantitatifs qui puissent être utiles à d’autres chercheurs. En 1995, à l’âge de 68 ans, cet homme éclairé a publié Power vs Force, la première étude universitaire sur les consciences humaines. Ses recherches sur la conscience humaine et les fréquences vibratoires du corps ont finalement abouti à la publication de The Map of Consciousness Explained.

Au cours de ses recherches, les sujets choisis au hasard couvraient les États-Unis, le Canada, le Mexique, l’Amérique du Sud, l’Europe du Nord et d’autres endroits, ainsi que divers domaines de diversité tels que la race, la culture, l’industrie, l’âge, etc. Des millions de données ont été accumulées et plus de 250 000 corrections comparatives ont été effectuées pour déterminer les valeurs, les attitudes et les émotions d’une personne qui représentent son niveau de conscience.

Un homme éclairé

Ses recherches ont permis de déterminer que les différents états d’esprit et émotions des personnes ont des fréquences vibratoires différentes.

Dans le spectre de conscience du Dr Hawkins et de ce que chaque niveau d’énergie manifeste, le niveau d’énergie de 200 est le point limite. Cela représente une fréquence vibratoire de 20 000 Hz. Un niveau d’énergie inférieur à 200 est dommageable et nocif pour les personnes. Le Dr David R. Hawkins pensait que lorsque le niveau d’énergie d’une personne était inférieur à 200, elle était susceptible de tomber malade. Habituellement, les mauvaises pensées des gens les amènent à être au niveau d’énergie le plus bas. Mais lorsqu’ils souffrent d’une grande douleur, leur niveau d’énergie est également faible, ce qui nuit à leur santé.

Un homme éclairé en avance sur son temps : Sir David R. Hawkins
Le pouvoir contre la force de Sir David R. Hawkins. (Image : Capture d’écran / Amazon)

Différents niveaux d’énergie de la conscience

La « honte » a un niveau d’énergie de 20, le plus bas, et est proche de la mort. Les personnes à ce niveau se sentent très inférieures et misérables, comme lorsqu’elles sont battues, grondées, trompées, ridiculisées et humiliées. Dans cet état, elles se sentent sans valeur et n’ont même plus envie de vivre.

Certains perdent cette bataille avec « honte » et se donnent la mort. À l’ère d’internet, la cyber-intimidation, le harcèlement en ligne, a entraîné de nombreuses tragédies. Certaines personnes font des commérages, racontent des histoires à dormir debout et font honte aux autres, sans savoir à quel point cela est destructeur pour la santé émotionnelle et psychologique. Cela peut induire une faible estime de soi dommageable.

Vient ensuite la « culpabilité », dont le niveau d’énergie est de 30. Les personnes à ce niveau ont un profond sentiment de culpabilité, ou savent qu’elles ont fait de mauvaises choses : par exemple, les meurtriers en fuite et les gangsters. À ce niveau, la réaction psychologique de ces personnes est intentionnelle et mauvaise.

Ces deux niveaux de conscience, « honte » et « culpabilité », peuvent également être compris comme étant à la fois la victime et l’agresseur, dans une certaine mesure. Cependant, quel que soit le type, le niveau d’énergie de la conscience est le plus bas et la victime peut devenir l’agresseur par vengeance à cause de la honte. Peu de personnes se trouvaient à ce niveau dans les recherches du Dr David R. Hawkins.

Vient ensuite l’« apathie », dont le niveau d’énergie est de 50. Les personnes à ce niveau ne se soucient ni d’elles-mêmes ni des autres. Elles sont fatalistes. Elles considèrent leur propre vie, le reste du monde et les autres personnes, avec leur état d’esprit d’impuissance et d’inutilité. La plupart d’entre elles ont des tendances à la dépendance. Elles sont profondément dépendantes des drogues, de l’alcool et des médicaments, et leur conscience se situe à ce niveau.

On peut dire que les personnes présentant l’un des trois types de conscience énoncés ci-dessus vivent en enfer.

Viennent ensuite le « chagrin » (75), la « peur » (100), le « désir » (125), la « colère » (150) et l’« orgueil » (175). Ces éléments sont tous inférieurs à 200, ce qui signifie qu’ils ont des niveaux d’énergie négatifs. Ils sont tous nuisibles au corps et peuvent rendre la vie d’une personne très misérable.

La signification d’un niveau de conscience supérieur à 200

Un homme éclairé en avance sur son temps : Sir David R. Hawkins
L’énergie de la conscience de 700 à 1 000 est le niveau de tous les êtres éclairés qui ont créé des paradigmes spirituels dans l’histoire. (Image : Alexandra_Koch / Pixabay)

Lorsque le niveau d’énergie atteint 200, la conscience commence à montrer des résultats positifs. Le premier est le « courage » (200), qui se caractérise par la ténacité, la détermination et la prise de responsabilité personnelle. Vient ensuite la « neutralité » (250). La suivante est la « volonté » (310). Les personnes de ce niveau sont prêtes à prendre l’initiative d’accomplir leurs tâches parce qu’elles ne laissent pas leur orgueil s’y opposer.

Elles sont ouvertes à l’examen de leurs défauts et sont prêtes à y travailler. Aller de l’avant, c’est « accepter » (350), et à ce niveau, les gens voient que la source du bonheur est en eux. Pour les entrepreneurs à succès, les politiciens et les personnalités exceptionnelles de tous les horizons, le niveau d’énergie de la conscience se situe pour la plupart entre 200 et 350.

Plus loin se trouvent la « raison » (400) et l’« amour intérieur » (500). De telles personnes sont susceptibles d’atteindre des réalisations exceptionnelles dans le monde scientifique ou idéologique. On dit que des personnes telles qu’Einstein et Newton appartiennent à ce niveau. Malheureusement, peu de personnes dans la société humaine peuvent atteindre un niveau d’énergie de 400 à 500.

Lorsque le niveau d’énergie de la conscience d’une personne atteint 540, il s’agit du niveau de « joie intérieure ». L’esprit d’une telle personne possède une énergie extraordinaire. Dans la portée de ce champ d’énergie, même si leur corps est malade, ils se sentent soulagés et sont mentalement à l’aise. En ce qui concerne la « paix » (600), les gens auront une énergie de pensée et un pouvoir de guérison plus évidents et seront plus à même de prendre soin des autres.

Une énergie de conscience de 700 à 1 000 est le niveau de tous les êtres éclairés qui ont créé des paradigmes spirituels dans l’histoire, qui peuvent être suivis par toutes les générations. Le Dr David R. Hawkins a déclaré avoir eu le privilège de rencontrer personnellement l’une de ces personnes, Mère Teresa.

Mère Teresa a reçu le prix Nobel de la paix en 1979. Toutes les personnes présentes ont été remplies d’un bonheur inexplicable lorsqu’elle est entrée dans la salle. Son apparition a presque fait oublier aux gens toutes les distractions et tous les ressentiments.

La conscience divine est un niveau d’énergie atteint par le Christ, Shakyamuni, Krishna et Lao Tzu, entre autres. Selon les recherches du Dr David R. Hawkins, seules 12 personnes dans l’histoire écrite ont émergé avec un niveau d’énergie de 1 000, c’est-à-dire avec une conscience divine. Il pense que la naissance de ces personnes apporte des bénédictions à l’humanité et peut affecter le champ énergétique de la conscience de tous les êtres humains.

Un homme éclairé en avance sur son temps : Sir David R. Hawkins
Le Bouddha Shakyamuni a atteint le niveau de la conscience divine. (Image : Jimmy Chan / Pixabay)

Ainsi, selon la légende, dès que Jésus-Christ est apparu dans un certain village, l’humeur des personnes tout autour est devenue extrêmement claire et pure. Shakyamuni et Krishna en Inde et Lao Tzu en Chine appartiennent également à ce niveau.

Votre niveau d’énergie détermine tout

Les résultats expérimentaux du Dr David R. Hawkins et d’autres chercheurs montrent que le niveau d’énergie de chaque personne est déterminé par ses croyances, ses motivations, ses normes comportementales et son domaine spirituel. Le niveau d’énergie détermine tout dans la vie d’une personne.

Par conséquent, chacun d’entre nous est finalement responsable de ses pensées, de ses paroles ou de ses actions. Cela ressemble beaucoup à ce que disaient les anciens Chinois : « Une famille qui accumule la vertu bénéficiera de bénédictions, tandis qu’une famille qui accumule les péchés rencontrera plus de désastres ».

Rédacteur Albert Thyme

Source : An Enlightened Man Before His Time: Sir David R. Hawkins – Part 1
www.nspirement.com

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.