MTC : l’usage du sèche-cheveux en thermothérapie

Par Vision Times
Le 22/09/2020
Un sèche-cheveux peut être utilisé pour chauffer les points d’acupuncture. (Image : Hans / Pixabay / CCo 1.0)
Un sèche-cheveux peut être utilisé pour chauffer les points d’acupuncture. (Image : Hans / Pixabay / CCo 1.0)
 

En médecine traditionnelle chinoise, la moxibustion consiste à réchauffer le méridien présent à un point d’acupuncture afin d’accroître la circulation du sang et du qi pour une bonne santé. Il n’est cependant pas facile pour une personne ordinaire de localiser précisément les points d’acupuncture lors de la moxibustion. une opération qui est pénible et difficile à gérer pour soi-même. L’utilisation d’un sèche-cheveux pour réchauffer les points d’acupuncture peut faciliter cette opération, en diffusant la chaleur sur une surface plus large. Dès que vous serez à même de repérer l’emplacement approximatif des points d’acupuncture, vous pourrez vous lancer.

Sun Maofeng, expert en acupuncture et doyen du Collège de médecine traditionnelle chinoise à l’Université médicale chinoise à Taïwan, enseigne la thermothérapie à l’aide du sèche-cheveux. M. Sun a noté : « la base de la médecine chinoise est de réchauffer une personne de constitution froide et de refroidir une personne de constitution chaude. Cette méthode n’est cependant pas adaptée aux personnes souffrant d’infections, d’inflammations et d’hyperactivité ».

 

La médecine traditionnelle chinoise réchauffe les points d’acupuncture par moxibustion pour faciliter la circulation sanguine des méridiens afin de maintenir une personne en bonne santé. (Image : pixabay / CC0 1.0)
La médecine traditionnelle chinoise réchauffe les points d’acupuncture
par moxibustion pour faciliter la circulation sanguine des méridiens afin
de maintenir une personne en bonne santé. (Image : pixabay CC0 1.0)
 

Les régions du corps les mieux adaptées à la thermothérapie par sèche-cheveux

Selon la théorie du yin et du yang en médecine traditionnelle chinoise, le yang rayonne la lumière et la chaleur, tandis que le yin est sombre et invisible. Par exemple, le dos est yang, tandis que le bas-ventre est yin. En conséquence, les zones et les points d’acupuncture du côté yin conviennent à la thermothérapie par sèche-cheveux, comme la région du Dantian sous le nombril et le point Yongquan situé sous la plante du pied. Toutefois, la région du côté yang peut elle aussi, dans certains cas, être réchauffée à l’aide du sèche-cheveux. Cela dépend des symptômes. Par exemple, réchauffer certains points d’acupuncture dans le dos de personnes déficientes et de constitution froide peut favoriser l’augmentation du yang.

Lorsque vous utilisez le sèche-cheveux, vous devez d’abord veiller à le régler à la bonne température et à respecter la distance avec la peau. Sun Maofeng recommande : « La température du sèche-cheveux est réglée de façon à ne pas provoquer de brûlures ». Certaines conditions particulières peuvent entraîner une surchauffe. Par exemple, les patients diabétiques peuvent développer une insensibilité à la chaleur, il ne sera donc pas aisé de régler pour eux la température du sèche-cheveux lors de la thermothérapie. Ainsi, avant de pratiquer la thermothérapie au sèche-cheveux des patients, il est primordial de connaître ces quatre points critiques : Il est déconseillé d’appliquer la thermothérapie à l’aide du sèche-cheveux sur les zones où la peau est fine, comme le visage, les yeux et le nez.

La tolérance à la chaleur varie d’une personne à l’autre et la puissance du sèche-cheveux peut aussi varier d’un appareil à l’autre. Vous devez donc ajuster le temps d’utilisation et la distance en fonction de votre confort personnel.

Les conditions propices à l’utilisation de la thermothérapie par sèche-cheveux comprennent les maladies chroniques, une déficience en yang, une constitution froide et le traitement des zones yin.

La thermothérapie par sèche-cheveux est inadaptée dans le cas d’infections et de maladies inflammatoires, de blessures, d’hyperactivité, de mauvaise constitution thermique (bouche sèche, teint rouge, selles sèches).

Le sèche-cheveux peut être utilisé de la tête aux pieds. Le réchauffement de certains points peut être propice à l’amélioration des douleurs chroniques, des allergies, des douleurs physiques, de la fonction gastro-intestinale et de l’immunité.

Point Baihui : aide à réduire les étourdissements et les maux de tête dus à certaines carences et au froid
Point Tiantu : pour le sida, la toux chronique et allergique
Dantian : aide à soulager la douleur physique
Point Tanzhong : Peut aider à réduire l’oppression thoracique et l’essoufflement
Nombril : Peut améliorer les affections gastro-intestinales
Point Zusanli : aide à renforcer le système immunitaire

 

Lorsqu’on utilise le sèche-cheveux, il faut veiller à régler la température et à respecter la distance avec la peau. (Image : tarkan36 / Pixabay / CC0)
Lorsqu’on utilise le sèche-cheveux, il faut veiller à régler la température et à respecter la distance avec la peau. (Image : tarkan36 / Pixabay / CC0)


L’auteur de ce récit n’est pas un professionnel de la santé, mais les informations qu’il contient ont été recueillies auprès de sources fiables - toutes les précautions ont été prises pour garantir leur exactitude. Les informations fournies le sont à titre d’information générale uniquement, et ne doivent pas se substituer à des soins de santé professionnels.

Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : Traditional Chinese Medicine: How a Hairdryer Can Keep the Whole Body Fit

Traduit du chinois par Joseph Wu