Press "Enter" to skip to content

Homme. L’inconfort est un trésor, le confort tue le développement et la créativité

SAVOIR > Homme

Bien que les zones de confort procurent un sentiment de sécurité et de commodité, elles peuvent réduire nos opportunités de croissance et de développement. Pour cette raison, nous devrions vraiment chérir l’inconfort.

L’inconfort est un élément essentiel au développement personnel et professionnel. Lorsque nous sortons de notre zone de confort et sommes confrontés à de nouveaux défis qui nous font sortir de notre sphère de sécurité, nous sommes obligés de nous adapter, de communiquer et d’acquérir de nouvelles compétences.

Bien que ce processus puisse, au début, être déstabilisant et inconfortable, il permet finalement de découvrir de nouvelles opportunités, d’aiguiser notre capacité à communiquer. Il permet aussi de nous inspirer des différents modes de vie, des traditions et des cultures dynamiques qui existent tout autour de nous, et à travers le monde.

Il est naturel de se sentir mal à l’aise face à des situations inconnues ou lorsque nous sommes plongés dans des situations dans lesquelles nous ne savons pas comment naviguer. Cependant, sortir de sa zone de confort et apprendre à chérir l’inconfort peut être une expérience précieuse et enrichissante, car elle nous permet de développer de nouvelles compétences, de cultiver l’empathie et d’acquérir de nouvelles perspectives.

L’inconfort favorise l’adaptabilité

Une des raisons pour lesquelles le sentiment d’inconfort est propice à la croissance est qu’il nous aide à surmonter nos peurs et nos préjugés. Nous sommes nombreux à entretenir des croyances limitatives qui nous retiennent et nous empêchent d’atteindre notre plein potentiel. En affrontant nos peurs et en nous confrontant à des situations qui nous mettent mal à l’aise, nous pouvons commencer à remettre en question et à démanteler ces notions.

Cela peut conduire à une plus grande conscience de soi et à un état d’esprit plus ouvert et flexible, ce qui se traduit par une approche plus adaptable et plus complète que nous pouvons appliquer à tous les aspects de notre vie.

L’inconfort nous rend humble

L’inconfort peut également nous aider à développer la résilience et le courage. Lorsque nous sommes confrontés à des situations difficiles ou inconnues, nous sommes obligés de persévérer et de trouver des moyens de surmonter ces obstacles. Cela peut forger le caractère et la détermination - et nous aider à devenir plus résilients et résolus face aux défis et difficultés futurs.

Dans les temps anciens, ramper entre les jambes de quelqu’un était considéré comme une terrible humiliation, mais l’humilité est aussi une force de caractère des grands leaders. (Image : wikimedia / Domaine public)

Dans la Chine ancienne, un général militaire renommé, Han Xin, était connu pour sa capacité à endurer des épreuves que la plupart des gens n’auraient pas supporté. On raconte qu’un jour, le jeune Han Xin a été arrêté par un voyou dans la rue, ce dernier a exigé qu’il rampe entre ses jambes pour pouvoir passer. Bien que cet acte visait à humilier et à ridiculiser Han Xin - d’autant plus qu’il pratiquait les arts martiaux - il a choisi de mettre son orgueil de côté et de faire ce que le voyou lui demandait, plutôt que de provoquer un conflit.

En définitive, Han Xin a accompli de grands exploits militaires et a aidé Liu Bang à accéder au pouvoir et à inaugurer la dynastie Han - qui a duré 400 ans et est largement considérée comme l’une des dynasties les plus prospères et les plus durables de Chine.

Votre propre inconfort vous fait apprécier la souffrance des autres

Lorsque nous nous sentons mal à l’aise, c’est souvent parce que nous sommes confrontés à une situation ou à une expérience qui remet en question les croyances, les valeurs ou la compréhension du monde que l’on nous a inculquées en grandissant. S’il peut être difficile de reprogrammer notre cerveau pour qu’il voie le monde différemment, cela peut nous aider à faire preuve de plus de compassion et d’empathie envers les personnes qui ont grandi différemment.

Dans les enseignements bouddhistes, on pense qu’endurer les épreuves et la souffrance sont en fait de bonnes choses - aider à transformer le karma négatif en bon karma et élever son niveau moral. Par conséquent, plus on souffre, plus l’état de cultivation qu’on peut atteindre est élevé.

En affrontant et en gérant des situations inconfortables, nous sommes forcés de nous confronter à nos propres préjugés et d’essayer de voir les choses du point de vue des autres. Cela peut nous aider à devenir plus compréhensifs envers tous ceux qui nous entourent - en nous permettant de reconnaître l’humanité commune et les défis que nous partageons tous.

Moins confortable signifie plus polyvalent

Une autre raison pour laquelle se sentir mal à l’aise est bénéfique est que cela nous permet d’élargir nos horizons et d’essayer de nouvelles choses. Lorsque nous sommes coincés dans notre zone de confort, nous avons tendance à répéter les mêmes schémas et comportements, ce qui conduit à la stagnation, à l’agitation et l’absence de progrès.

En sortant de notre zone de confort, nous sommes exposés à de nouvelles expériences et idées qui peuvent nous inspirer et nous motiver à devenir plus productifs et ingénieux.

Le stress de l’inconfort peut stimuler la productivité

Se sentir mal à l’aise peut en fait être un moyen utile de gérer le stress. Lorsque nous nous sentons mal à l’aise, notre corps réagit naturellement en libérant des hormones du stress comme l’adrénaline et le cortisol. Ces hormones peuvent nous aider à nous sentir plus alertes et plus concentrés, ce qui peut être utile dans les situations où nous devons donner le meilleur de nous-mêmes, par exemple lors d’une présentation, d’un projet ou d’une conversation difficile.

De plus, ressentir de l’inconfort peut nous aider à renforcer notre résilience et à faire face au stress plus efficacement à l’avenir. En apprenant à tolérer et même à accepter l’inconfort, nous pouvons devenir plus résilients, humbles et mieux équipés pour gérer le stress et les défis que la vie nous réserve.

L’inconfort nous avertit du danger

Le fait de se sentir mal à l’aise peut être un signe d’alerte utile qui peut vous aider à vous protéger de situations potentiellement périlleuses. Notre corps et notre esprit sont équipés d’une série de signes d’alerte et de réactions de combat ou de fuite qui peuvent nous aider à identifier et à éviter le danger. L’un de ces signes est l’impression désagréable que quelque chose ne va pas. Lorsque nous nous sentons mal à l’aise, c’est parfois parce que nous sommes confrontés à une situation qui nous semble inconnue, menaçante ou dangereuse, et que notre instinct nous dit de nous retirer de cette situation.

En prêtant attention à nos sentiments de malaise et en agissant en conséquence, nous pouvons éviter de nous mettre en danger et réduire le risque d’être blessé ou lésé d’une manière ou d’une autre.

Le succès est rarement un long fleuve tranquille, mais la persévérance est payante. (Image : Rick Siderfin / Pixabay)

L’inconfort peut mener à la grandeur

Ce n’est un secret pour personne que certaines des personnes les plus prospères et les plus influentes au monde - des fondateurs de technologies aux politiciens en passant par les artistes et les athlètes - ont dû faire face à leur part de rejet après avoir été poussées hors de leur zone de confort.

Cet inconfort peut être considéré comme un facteur important de réussite professionnelle, car il permet d’apprendre à persévérer fermement dans la poursuite de ses objectifs. Lorsque nous prenons des risques, nous commettons inévitablement des erreurs, qui sont autant d’occasions de progresser.

Amy Sue McCune, coach de vie, a précisé que : « la créativité et l’innovation sont un état d’esprit où les erreurs sont considérées comme des défis éducatifs. Ce changement d’état d’esprit peut fournir une énergie positive pour découvrir quelque chose de nouveau et de meilleur. »

En relevant les défis et en dépassant notre inconfort, nous pouvons acquérir de nouvelles compétences, acquérir de nouvelles expériences, développer de la compassion, gagner en clarté et renforcer la confiance et la détermination.

Cela peut être particulièrement précieux dans le monde professionnel - où le changement et l’adaptation sont constants - et où être capable de gérer des défis et des situations nouvelles et peu familières est souvent la clé d’une réussite à long terme.

Rédacteur Yasmine Dif

Source : Treasure Discomfort – Comfort Kills Growth and Productivity

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.