La méditation collective et ses effets sur le monde

Texte français par Fetty Adler
Le 01/11/2018

Depuis que la méditation a gagné en popularité en Occident, les chercheurs se sont demandés si la méditation collective pourrait participer à la paix mondiale. Plusieurs expériences menées pour vérifier cette hypothèse semblent convenir qu'un groupe de méditants qui se concentrent sur des émotions comme l'amour et la gentillesse peuvent faire baisser le taux de criminalité.

 

L'expérience des intentions de paix

L'une des tentatives les plus célèbres d'utilisation de la méditation collective en faveur de la paix dans le monde a été expérimentée en 2008 sous le nom de "The Peace Intention Experiment". À la base de cette expérimentation étaient plusieurs études sur la méditation transcendantale (MT) qui montrent une relation directe entre la méditation collective et les taux de criminalité d'une région. Apparemment, le nombre de morts au Liban a chuté de 76 pour cent lorsque les experts en MT se sont engagés dans cette méditation de groupe. Les activités criminelles, les incendies et les accidents de la circulation ont également diminué.

Cependant, les études sur la MT n'étaient pas satisfaisante sur le point suivant. «  Les études de MT concernent surtout l'attention du groupe. Dans de nombreux cas, les méditants ne sont pas des personnes qui maintiennent l'intention ciblée sur un changement attendu. L'expérience sur les intentions de paix ira plus loin en examinant ce qui se passe lorsqu'un grand groupe envoie une intention très précise d'apporter un changement  », d'après un article de la Princeton University.

 

Jeunes extérieur femme méditant. (Image:pixabay/Aleksandrs Tihonovs)
Jeunes extérieur femme méditant. (Image:Aleksandrs Tihonovs/Pixabay)

 

La première étude dans le cadre de l'expérience sur les intentions de paix a débuté le 14 septembre 2008 et a duré environ une semaine. Un groupe de personnes devait méditer environ 40 minutes par jour. Les chercheurs ont rapidement constaté que l'étude avait donné des résultats similaires à ceux des études sur la MT - la méditation collective a entraîné des niveaux plus élevés de paix et d'harmonie sociale.

Bien que certaines personnes puissent avoir de la difficulté à accepter que la méditation de groupe puisse apporter de grands changements à la société, le fait est qu'en concentrant notre attention sur des émotions positives comme la bonté et l'amour, nous avons vraiment une chance de pacifier le monde.

« En tant qu'être entier et faisant simultanément partie d'un tout plus grand, nous pouvons changer le monde simplement en nous changeant nous-mêmes. Si je deviens un centre d'amour et de bonté en ce moment, le monde a maintenant un noyau d'amour et de bonté qui lui manquait l'instant d'avant, d'une manière peut-être petite[mais] non négligeable  », rapporte EOC Institute citant Jon Kabat-Zinn, auteur d'ouvrage sur la méditation de la pleine conscience.

 

Autres études

Plusieurs autres études montrent également l'effet positif de la méditation de groupe sur l'état de la société. Au milieu des années 1980, environ 7 000 à 8 000 personnes s'étaient réunies en sept assemblées sur une période de deux ans pour mettre en œuvre une méditation collective pour apporter la paix au Liban. Au cours de la période, le nombre de morts de la guerre dans la région aurait diminué d'environ 71 %. Il est intéressant de noter que les événements se sont déroulés dans l'État de l'Iowa, aux États-Unis, mais que les résultats ont pu être observés au Liban, soulignant le fait qu'une méditation ciblée pour la paix mondiale peut vraiment produire des résultats.

Une autre étude réalisée entre 1988 et 1990 par un groupe de 8 000 méditants a révélé des changements positifs majeurs au cours de cette période. En fait, tous les grands conflits qui ont tourmenté le monde depuis longtemps ont pris fin pendant les deux années où le groupe méditait pour la paix mondiale. Cela comprend la fin de la guerre froide entre les États-Unis et l'Union soviétique, la guerre Iran-Irak et l'invasion soviétique de l'Afghanistan.

Étant donné les énormes changements sociaux positifs apportés par la méditation de groupe, il est fort possible que les grands rassemblements de méditation se popularisent très bientôt.