Vatican

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo s’exprime sur le thème « Témoignage moral et liberté religieuse » lors du symposium du Saint-Siège intitulé : « Promouvoir et défendre la liberté de religion dans le monde par le biais de la diplomatie », à Rome, le 30 septembre 2020. (Image : U.S. Department of State / CC0 1.0) Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a exhorté les chefs religieux à faire preuve de « courage » au nom de la liberté religieuse, tout en mettant en évidence la persécution religieuse en Chine, lors d’un symposium à Rome, auquel ont participé de hauts responsables du Vatican.
Napoléon a forcé l'église catholique de Pie VII à conclure un accord qui a privé la religion de son authenticité. En septembre 2018, le pape François a signé un accord historique avec Pékin, autorisant le Parti communiste chinois (PCC) à nommer des évêques au sein de l'Église catholique en Chine. Cet accord est sensé soulager des millions de catholiques dans le pays qui sont victimes des persécution communistes depuis des décennies. Pourtant, il est fort probable que ce soit l’inverse qui se produise...