Environnement

C'est la première fois que des données sur la pollution de l'air et la durée de vie ont été étudiées ensemble afin d'examiner les variations globales de la façon dont elles affectent l'espérance de vie globale. (Image : via Pixabay / CC0 1.0) La pollution atmosphérique raccourcit la vie humaine de plus d'un an, selon une nouvelle étude d'une équipe d'ingénieurs en environnement et de chercheurs en santé publique. Une meilleure qualité de l'air pourrait entraîner un allongement significatif de la durée de vie dans le monde entier.
L'une des régions du monde les plus densément peuplées pourrait repousser les limites des conditions d'habitation à la fin du siècle, révèle une étude Une région qui détient l'une des plus grandes concentrations de personnes sur Terre pourrait être en train de repousser les limites de l'habitat humain d'ici la fin du siècle, selon une nouvelle étude.